"Sur le front ou confinés, tous concernés" - MANON, Hôtesse de caisse cover
"Sur le front ou confinés, tous concernés" - MANON, Hôtesse de caisse cover
Ma Love Culture

"Sur le front ou confinés, tous concernés" - MANON, Hôtesse de caisse

"Sur le front ou confinés, tous concernés" - MANON, Hôtesse de caisse

14min |06/05/2020
Listen
"Sur le front ou confinés, tous concernés" - MANON, Hôtesse de caisse cover
"Sur le front ou confinés, tous concernés" - MANON, Hôtesse de caisse cover
Ma Love Culture

"Sur le front ou confinés, tous concernés" - MANON, Hôtesse de caisse

"Sur le front ou confinés, tous concernés" - MANON, Hôtesse de caisse

14min |06/05/2020
Listen

Description

 Bienvenue dans ce nouvel épisode de Ma Love Culture. C'est l'heure de notre rendez-vous "Sur le Front ou Confinés, Tous Concernés" avec aujourd'hui le témoignage de Manon, hôtesse de caisse.

En ces temps de confinement, le personnel qui continue à travailler dans les supermarchés est en première ligne. Les caissières et caissiers, mais aussi les agents d’entretien et de sécurité, les livreurs, les gérants… toutes et tous ont dû réagir rapidement, mettre au point de nouvelles mesures de sécurité pour protéger chacun. Selon de nombreux témoignages, beaucoup n’ont eu aucune protection pendant plusieurs jours alors que le confinement était déjà prononcé. Ce n’est qu’à partir du week-end du 21 mars que sont arrivés les gants et que les premières cloisons transparentes en plexiglas ont été installées.La jeune Manon fait partie de celles et ceux qui nous permettent de continuer à nous nourrir sans encombre, depuis bientôt deux mois, on a pu parler ensemble il y a quelques temps. De son côté, si la situation reste délicate, elle se veut plutôt rassurante et rassurée. Elle a bien voulu nous faire un petit point sur la situation de ses équipiers et des clients dans son hypermarché.

En fin d'épisode, on fait aussi un point sur les primes exceptionnelles accordées ou non par certains hypermarchés.

Description

 Bienvenue dans ce nouvel épisode de Ma Love Culture. C'est l'heure de notre rendez-vous "Sur le Front ou Confinés, Tous Concernés" avec aujourd'hui le témoignage de Manon, hôtesse de caisse.

En ces temps de confinement, le personnel qui continue à travailler dans les supermarchés est en première ligne. Les caissières et caissiers, mais aussi les agents d’entretien et de sécurité, les livreurs, les gérants… toutes et tous ont dû réagir rapidement, mettre au point de nouvelles mesures de sécurité pour protéger chacun. Selon de nombreux témoignages, beaucoup n’ont eu aucune protection pendant plusieurs jours alors que le confinement était déjà prononcé. Ce n’est qu’à partir du week-end du 21 mars que sont arrivés les gants et que les premières cloisons transparentes en plexiglas ont été installées.La jeune Manon fait partie de celles et ceux qui nous permettent de continuer à nous nourrir sans encombre, depuis bientôt deux mois, on a pu parler ensemble il y a quelques temps. De son côté, si la situation reste délicate, elle se veut plutôt rassurante et rassurée. Elle a bien voulu nous faire un petit point sur la situation de ses équipiers et des clients dans son hypermarché.

En fin d'épisode, on fait aussi un point sur les primes exceptionnelles accordées ou non par certains hypermarchés.

Share

Embed

You may also like

Description

 Bienvenue dans ce nouvel épisode de Ma Love Culture. C'est l'heure de notre rendez-vous "Sur le Front ou Confinés, Tous Concernés" avec aujourd'hui le témoignage de Manon, hôtesse de caisse.

En ces temps de confinement, le personnel qui continue à travailler dans les supermarchés est en première ligne. Les caissières et caissiers, mais aussi les agents d’entretien et de sécurité, les livreurs, les gérants… toutes et tous ont dû réagir rapidement, mettre au point de nouvelles mesures de sécurité pour protéger chacun. Selon de nombreux témoignages, beaucoup n’ont eu aucune protection pendant plusieurs jours alors que le confinement était déjà prononcé. Ce n’est qu’à partir du week-end du 21 mars que sont arrivés les gants et que les premières cloisons transparentes en plexiglas ont été installées.La jeune Manon fait partie de celles et ceux qui nous permettent de continuer à nous nourrir sans encombre, depuis bientôt deux mois, on a pu parler ensemble il y a quelques temps. De son côté, si la situation reste délicate, elle se veut plutôt rassurante et rassurée. Elle a bien voulu nous faire un petit point sur la situation de ses équipiers et des clients dans son hypermarché.

En fin d'épisode, on fait aussi un point sur les primes exceptionnelles accordées ou non par certains hypermarchés.

Description

 Bienvenue dans ce nouvel épisode de Ma Love Culture. C'est l'heure de notre rendez-vous "Sur le Front ou Confinés, Tous Concernés" avec aujourd'hui le témoignage de Manon, hôtesse de caisse.

En ces temps de confinement, le personnel qui continue à travailler dans les supermarchés est en première ligne. Les caissières et caissiers, mais aussi les agents d’entretien et de sécurité, les livreurs, les gérants… toutes et tous ont dû réagir rapidement, mettre au point de nouvelles mesures de sécurité pour protéger chacun. Selon de nombreux témoignages, beaucoup n’ont eu aucune protection pendant plusieurs jours alors que le confinement était déjà prononcé. Ce n’est qu’à partir du week-end du 21 mars que sont arrivés les gants et que les premières cloisons transparentes en plexiglas ont été installées.La jeune Manon fait partie de celles et ceux qui nous permettent de continuer à nous nourrir sans encombre, depuis bientôt deux mois, on a pu parler ensemble il y a quelques temps. De son côté, si la situation reste délicate, elle se veut plutôt rassurante et rassurée. Elle a bien voulu nous faire un petit point sur la situation de ses équipiers et des clients dans son hypermarché.

En fin d'épisode, on fait aussi un point sur les primes exceptionnelles accordées ou non par certains hypermarchés.

Share

Embed

You may also like