métiers anonymes

Saisonnier.e.s agricoles, le « sous prolétariat » de nos campagnes ?

Saisonnier.e.s agricoles, le « sous prolétariat » de nos campagnes ?

33min |11/12/2019
Listen
métiers anonymes

Saisonnier.e.s agricoles, le « sous prolétariat » de nos campagnes ?

Saisonnier.e.s agricoles, le « sous prolétariat » de nos campagnes ?

33min |11/12/2019
Listen

Description

Coqs et clochers intempestifs, odeurs et pratiques frappées de suspicion… du voisinage aux organisations animalistes, les plaintes et les agressions à l’égard du monde agricole se multiplient au point d’avoir leur propre nom : l’agribashing. Pourtant, ce coup de projecteur sur des agriculteur.trice.s en souffrance en cache une autre, celle d’un monde ouvrier agricole fait d'emplois précaires, sous-qualifiés, pénibles et faiblement rémunérés. Une invisibilité à laquelle Nicolas Roux, sociologue au CEET, le centre d’études de l’emploi et du travail du Cnam, a décidé de remédier en y consacrant sa thèse. Il est l’invité du podcast métiers anonymes ce mois-ci et nous invite à un changement de regard sur le monde agricole…

Description

Coqs et clochers intempestifs, odeurs et pratiques frappées de suspicion… du voisinage aux organisations animalistes, les plaintes et les agressions à l’égard du monde agricole se multiplient au point d’avoir leur propre nom : l’agribashing. Pourtant, ce coup de projecteur sur des agriculteur.trice.s en souffrance en cache une autre, celle d’un monde ouvrier agricole fait d'emplois précaires, sous-qualifiés, pénibles et faiblement rémunérés. Une invisibilité à laquelle Nicolas Roux, sociologue au CEET, le centre d’études de l’emploi et du travail du Cnam, a décidé de remédier en y consacrant sa thèse. Il est l’invité du podcast métiers anonymes ce mois-ci et nous invite à un changement de regard sur le monde agricole…

Share

Embed

To listen also

Description

Coqs et clochers intempestifs, odeurs et pratiques frappées de suspicion… du voisinage aux organisations animalistes, les plaintes et les agressions à l’égard du monde agricole se multiplient au point d’avoir leur propre nom : l’agribashing. Pourtant, ce coup de projecteur sur des agriculteur.trice.s en souffrance en cache une autre, celle d’un monde ouvrier agricole fait d'emplois précaires, sous-qualifiés, pénibles et faiblement rémunérés. Une invisibilité à laquelle Nicolas Roux, sociologue au CEET, le centre d’études de l’emploi et du travail du Cnam, a décidé de remédier en y consacrant sa thèse. Il est l’invité du podcast métiers anonymes ce mois-ci et nous invite à un changement de regard sur le monde agricole…

Description

Coqs et clochers intempestifs, odeurs et pratiques frappées de suspicion… du voisinage aux organisations animalistes, les plaintes et les agressions à l’égard du monde agricole se multiplient au point d’avoir leur propre nom : l’agribashing. Pourtant, ce coup de projecteur sur des agriculteur.trice.s en souffrance en cache une autre, celle d’un monde ouvrier agricole fait d'emplois précaires, sous-qualifiés, pénibles et faiblement rémunérés. Une invisibilité à laquelle Nicolas Roux, sociologue au CEET, le centre d’études de l’emploi et du travail du Cnam, a décidé de remédier en y consacrant sa thèse. Il est l’invité du podcast métiers anonymes ce mois-ci et nous invite à un changement de regard sur le monde agricole…

Share

Embed

To listen also