Tout sur le citron de Menton cover
Tout sur le citron de Menton cover
Radio Monaco - Le Club

Tout sur le citron de Menton

Tout sur le citron de Menton

05min |23/02/2024|

21

Play
Tout sur le citron de Menton cover
Tout sur le citron de Menton cover
Radio Monaco - Le Club

Tout sur le citron de Menton

Tout sur le citron de Menton

05min |23/02/2024|

21

Play

Description

Bénéficiaire du label IGP depuis 2016, le citron de Menton cultive sa différence avec succès. Grâce à une stratégie de valorisation orchestrée par l'Association pour la promotion du citron de Menton (APCM), la production annuelle augmente de façon régulière.

Produit sur un petit territoire réparti sur cinq communes, cet agrume d'exception, vendu entre 8 et 10 euros le kilo, est au coeur de la Fête du Citron. Pourtant, ce n'est pas lui que l'on voit sur les structures des Jardins Biovès et sur les chars des corsos. "À l'origine, lors des toutes premières fêtes, c'était des citrons de Menton mais aujourd'hui les volumes ne suffisent plus. Et puis ils sont tellement bons, on préfère les avoir dans l'assiette ! " , nous explique le directeur de l'APCM, Stéphane Constantin.

Pour faire briller le citron local, très prisé des épiceries fines et des chefs gastronomiques, l'APCM et les 70 producteurs ont fait planter 4000 nouveaux arbres ces dernières années. Ils espèrent ainsi passer d'une production annuelle de 70 tonnes à 300 ou 400 tonnes d'ici 20 ans. "On ne sait pas si le réchauffement climatique et le manque d'eau viendront contrarier cette dynamique. Pour affronter ces défis, nous avons mis en place des groupes de travail. Nous développons des solutions pour lutter contre la sécheresse et nous coopérons aussi avec nos collègues des filières labellisés européennes, comme en Italie ou au Portugal " , résume Stéphane Constantin.


Nathalie Michet a profité de la Fête du citron pour aller à la rencontre du directeur de l'APCM dans le Club Radio Monaco.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Bénéficiaire du label IGP depuis 2016, le citron de Menton cultive sa différence avec succès. Grâce à une stratégie de valorisation orchestrée par l'Association pour la promotion du citron de Menton (APCM), la production annuelle augmente de façon régulière.

Produit sur un petit territoire réparti sur cinq communes, cet agrume d'exception, vendu entre 8 et 10 euros le kilo, est au coeur de la Fête du Citron. Pourtant, ce n'est pas lui que l'on voit sur les structures des Jardins Biovès et sur les chars des corsos. "À l'origine, lors des toutes premières fêtes, c'était des citrons de Menton mais aujourd'hui les volumes ne suffisent plus. Et puis ils sont tellement bons, on préfère les avoir dans l'assiette ! " , nous explique le directeur de l'APCM, Stéphane Constantin.

Pour faire briller le citron local, très prisé des épiceries fines et des chefs gastronomiques, l'APCM et les 70 producteurs ont fait planter 4000 nouveaux arbres ces dernières années. Ils espèrent ainsi passer d'une production annuelle de 70 tonnes à 300 ou 400 tonnes d'ici 20 ans. "On ne sait pas si le réchauffement climatique et le manque d'eau viendront contrarier cette dynamique. Pour affronter ces défis, nous avons mis en place des groupes de travail. Nous développons des solutions pour lutter contre la sécheresse et nous coopérons aussi avec nos collègues des filières labellisés européennes, comme en Italie ou au Portugal " , résume Stéphane Constantin.


Nathalie Michet a profité de la Fête du citron pour aller à la rencontre du directeur de l'APCM dans le Club Radio Monaco.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

Bénéficiaire du label IGP depuis 2016, le citron de Menton cultive sa différence avec succès. Grâce à une stratégie de valorisation orchestrée par l'Association pour la promotion du citron de Menton (APCM), la production annuelle augmente de façon régulière.

Produit sur un petit territoire réparti sur cinq communes, cet agrume d'exception, vendu entre 8 et 10 euros le kilo, est au coeur de la Fête du Citron. Pourtant, ce n'est pas lui que l'on voit sur les structures des Jardins Biovès et sur les chars des corsos. "À l'origine, lors des toutes premières fêtes, c'était des citrons de Menton mais aujourd'hui les volumes ne suffisent plus. Et puis ils sont tellement bons, on préfère les avoir dans l'assiette ! " , nous explique le directeur de l'APCM, Stéphane Constantin.

Pour faire briller le citron local, très prisé des épiceries fines et des chefs gastronomiques, l'APCM et les 70 producteurs ont fait planter 4000 nouveaux arbres ces dernières années. Ils espèrent ainsi passer d'une production annuelle de 70 tonnes à 300 ou 400 tonnes d'ici 20 ans. "On ne sait pas si le réchauffement climatique et le manque d'eau viendront contrarier cette dynamique. Pour affronter ces défis, nous avons mis en place des groupes de travail. Nous développons des solutions pour lutter contre la sécheresse et nous coopérons aussi avec nos collègues des filières labellisés européennes, comme en Italie ou au Portugal " , résume Stéphane Constantin.


Nathalie Michet a profité de la Fête du citron pour aller à la rencontre du directeur de l'APCM dans le Club Radio Monaco.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Bénéficiaire du label IGP depuis 2016, le citron de Menton cultive sa différence avec succès. Grâce à une stratégie de valorisation orchestrée par l'Association pour la promotion du citron de Menton (APCM), la production annuelle augmente de façon régulière.

Produit sur un petit territoire réparti sur cinq communes, cet agrume d'exception, vendu entre 8 et 10 euros le kilo, est au coeur de la Fête du Citron. Pourtant, ce n'est pas lui que l'on voit sur les structures des Jardins Biovès et sur les chars des corsos. "À l'origine, lors des toutes premières fêtes, c'était des citrons de Menton mais aujourd'hui les volumes ne suffisent plus. Et puis ils sont tellement bons, on préfère les avoir dans l'assiette ! " , nous explique le directeur de l'APCM, Stéphane Constantin.

Pour faire briller le citron local, très prisé des épiceries fines et des chefs gastronomiques, l'APCM et les 70 producteurs ont fait planter 4000 nouveaux arbres ces dernières années. Ils espèrent ainsi passer d'une production annuelle de 70 tonnes à 300 ou 400 tonnes d'ici 20 ans. "On ne sait pas si le réchauffement climatique et le manque d'eau viendront contrarier cette dynamique. Pour affronter ces défis, nous avons mis en place des groupes de travail. Nous développons des solutions pour lutter contre la sécheresse et nous coopérons aussi avec nos collègues des filières labellisés européennes, comme en Italie ou au Portugal " , résume Stéphane Constantin.


Nathalie Michet a profité de la Fête du citron pour aller à la rencontre du directeur de l'APCM dans le Club Radio Monaco.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like