Neil Breen : lanceur d’alerte visionnaire ou cinéaste complotiste improbable. cover
Neil Breen : lanceur d’alerte visionnaire ou cinéaste complotiste improbable. cover
Nanarland, le podcast - Les mauvais films sympathiques en audio

Neil Breen : lanceur d’alerte visionnaire ou cinéaste complotiste improbable.

Neil Breen : lanceur d’alerte visionnaire ou cinéaste complotiste improbable.

55min |01/06/2020
Listen
Neil Breen : lanceur d’alerte visionnaire ou cinéaste complotiste improbable. cover
Neil Breen : lanceur d’alerte visionnaire ou cinéaste complotiste improbable. cover
Nanarland, le podcast - Les mauvais films sympathiques en audio

Neil Breen : lanceur d’alerte visionnaire ou cinéaste complotiste improbable.

Neil Breen : lanceur d’alerte visionnaire ou cinéaste complotiste improbable.

55min |01/06/2020
Listen

Description

 Lors de la dernière Nuit Nanarland, l’auditoire est resté sous le choc devant l’OVNI filmique « Twisted Pair », dernier magnum opus signé Neil Breen. Un personnage fascinant comme la cinéphilie nanarde sait nous en offrir de temps en temps, agent immobilier à Las Vegas côté face, mais aussi côté pile réalisateur, acteur et producteur de 5 films complètement autres. Des productions délirantes qui naviguent entre vision messianique new âge et complotisme le plus nihiliste le tout drapé d’un premier degré inébranlable et nappé d’une avalanche d’effets numériques artisanaux pas toujours maîtrisés.

Lorsque celui-ci a sur son site annoncé vouloir sortir une master classe de plus de 5 heures de son travail pour la bagatelle de 160 $, le sang de l’équipe de Nanarland n’a fait qu’un tour. Non pas pour commencer une collecte pour financer le projet (quoique…) mais pour revenir sur le parcours et l’œuvre d’un personnage aussi fantasque que fascinant, aussi sûr de son fait que vaguement inquiétant.

Un réalisateur nanar hors norme qui méritait son numéro spécial à lui tout seul.

Description

 Lors de la dernière Nuit Nanarland, l’auditoire est resté sous le choc devant l’OVNI filmique « Twisted Pair », dernier magnum opus signé Neil Breen. Un personnage fascinant comme la cinéphilie nanarde sait nous en offrir de temps en temps, agent immobilier à Las Vegas côté face, mais aussi côté pile réalisateur, acteur et producteur de 5 films complètement autres. Des productions délirantes qui naviguent entre vision messianique new âge et complotisme le plus nihiliste le tout drapé d’un premier degré inébranlable et nappé d’une avalanche d’effets numériques artisanaux pas toujours maîtrisés.

Lorsque celui-ci a sur son site annoncé vouloir sortir une master classe de plus de 5 heures de son travail pour la bagatelle de 160 $, le sang de l’équipe de Nanarland n’a fait qu’un tour. Non pas pour commencer une collecte pour financer le projet (quoique…) mais pour revenir sur le parcours et l’œuvre d’un personnage aussi fantasque que fascinant, aussi sûr de son fait que vaguement inquiétant.

Un réalisateur nanar hors norme qui méritait son numéro spécial à lui tout seul.

Share

Embed

To listen also

Description

 Lors de la dernière Nuit Nanarland, l’auditoire est resté sous le choc devant l’OVNI filmique « Twisted Pair », dernier magnum opus signé Neil Breen. Un personnage fascinant comme la cinéphilie nanarde sait nous en offrir de temps en temps, agent immobilier à Las Vegas côté face, mais aussi côté pile réalisateur, acteur et producteur de 5 films complètement autres. Des productions délirantes qui naviguent entre vision messianique new âge et complotisme le plus nihiliste le tout drapé d’un premier degré inébranlable et nappé d’une avalanche d’effets numériques artisanaux pas toujours maîtrisés.

Lorsque celui-ci a sur son site annoncé vouloir sortir une master classe de plus de 5 heures de son travail pour la bagatelle de 160 $, le sang de l’équipe de Nanarland n’a fait qu’un tour. Non pas pour commencer une collecte pour financer le projet (quoique…) mais pour revenir sur le parcours et l’œuvre d’un personnage aussi fantasque que fascinant, aussi sûr de son fait que vaguement inquiétant.

Un réalisateur nanar hors norme qui méritait son numéro spécial à lui tout seul.

Description

 Lors de la dernière Nuit Nanarland, l’auditoire est resté sous le choc devant l’OVNI filmique « Twisted Pair », dernier magnum opus signé Neil Breen. Un personnage fascinant comme la cinéphilie nanarde sait nous en offrir de temps en temps, agent immobilier à Las Vegas côté face, mais aussi côté pile réalisateur, acteur et producteur de 5 films complètement autres. Des productions délirantes qui naviguent entre vision messianique new âge et complotisme le plus nihiliste le tout drapé d’un premier degré inébranlable et nappé d’une avalanche d’effets numériques artisanaux pas toujours maîtrisés.

Lorsque celui-ci a sur son site annoncé vouloir sortir une master classe de plus de 5 heures de son travail pour la bagatelle de 160 $, le sang de l’équipe de Nanarland n’a fait qu’un tour. Non pas pour commencer une collecte pour financer le projet (quoique…) mais pour revenir sur le parcours et l’œuvre d’un personnage aussi fantasque que fascinant, aussi sûr de son fait que vaguement inquiétant.

Un réalisateur nanar hors norme qui méritait son numéro spécial à lui tout seul.

Share

Embed

To listen also