ELISE CHALMIN, les obstacles liés au Made in France cover
ELISE CHALMIN, les obstacles liés au Made in France cover
NOUVEAU MODELE

ELISE CHALMIN, les obstacles liés au Made in France

ELISE CHALMIN, les obstacles liés au Made in France

43min |10/03/2021
Listen
ELISE CHALMIN, les obstacles liés au Made in France cover
ELISE CHALMIN, les obstacles liés au Made in France cover
NOUVEAU MODELE

ELISE CHALMIN, les obstacles liés au Made in France

ELISE CHALMIN, les obstacles liés au Made in France

43min |10/03/2021
Listen

Description

Cette semaine je reçois Elise Chalmin, créatrice de la marque éponyme.

J’ai découvert Elise sur les réseaux sociaux il y a quelques années et depuis je trouve que son discours ne cesse d’évoluer et qu’il est de plus en plus engagé. Alors ça m’a donné envie de creuser et de poser des questions à Elise sur ses convictions et sur ses valeurs. 

Avec Elise on a parlé de la réalité derrière le Made in France… ses t-shirts, par exemple, sont fabriqués au Bangladesh mais la loi française l’autoriserait à les estampiller « Made in France ».

On a aussi évoqué les difficultés de la fabrication française… depuis les débuts de l’aventure, il y a 5 ans, Elise ne se verse toujours pas de salaire. Alors aujourd’hui elle a dû faire un choix pour ne pas mettre la clé sous la porte… elle pouvait soit augmenter ses prix, soit passer à des matières synthétiques moins onéreuses, soit opter pour de la fabrication européenne. 

Je vous laisse écouter l’épisode pour découvrir son choix et je vous souhaite une très belle écoute !

——

Mixage : Thomas Lenglain

Description

Cette semaine je reçois Elise Chalmin, créatrice de la marque éponyme.

J’ai découvert Elise sur les réseaux sociaux il y a quelques années et depuis je trouve que son discours ne cesse d’évoluer et qu’il est de plus en plus engagé. Alors ça m’a donné envie de creuser et de poser des questions à Elise sur ses convictions et sur ses valeurs. 

Avec Elise on a parlé de la réalité derrière le Made in France… ses t-shirts, par exemple, sont fabriqués au Bangladesh mais la loi française l’autoriserait à les estampiller « Made in France ».

On a aussi évoqué les difficultés de la fabrication française… depuis les débuts de l’aventure, il y a 5 ans, Elise ne se verse toujours pas de salaire. Alors aujourd’hui elle a dû faire un choix pour ne pas mettre la clé sous la porte… elle pouvait soit augmenter ses prix, soit passer à des matières synthétiques moins onéreuses, soit opter pour de la fabrication européenne. 

Je vous laisse écouter l’épisode pour découvrir son choix et je vous souhaite une très belle écoute !

——

Mixage : Thomas Lenglain

Share

Embed

You may also like

Description

Cette semaine je reçois Elise Chalmin, créatrice de la marque éponyme.

J’ai découvert Elise sur les réseaux sociaux il y a quelques années et depuis je trouve que son discours ne cesse d’évoluer et qu’il est de plus en plus engagé. Alors ça m’a donné envie de creuser et de poser des questions à Elise sur ses convictions et sur ses valeurs. 

Avec Elise on a parlé de la réalité derrière le Made in France… ses t-shirts, par exemple, sont fabriqués au Bangladesh mais la loi française l’autoriserait à les estampiller « Made in France ».

On a aussi évoqué les difficultés de la fabrication française… depuis les débuts de l’aventure, il y a 5 ans, Elise ne se verse toujours pas de salaire. Alors aujourd’hui elle a dû faire un choix pour ne pas mettre la clé sous la porte… elle pouvait soit augmenter ses prix, soit passer à des matières synthétiques moins onéreuses, soit opter pour de la fabrication européenne. 

Je vous laisse écouter l’épisode pour découvrir son choix et je vous souhaite une très belle écoute !

——

Mixage : Thomas Lenglain

Description

Cette semaine je reçois Elise Chalmin, créatrice de la marque éponyme.

J’ai découvert Elise sur les réseaux sociaux il y a quelques années et depuis je trouve que son discours ne cesse d’évoluer et qu’il est de plus en plus engagé. Alors ça m’a donné envie de creuser et de poser des questions à Elise sur ses convictions et sur ses valeurs. 

Avec Elise on a parlé de la réalité derrière le Made in France… ses t-shirts, par exemple, sont fabriqués au Bangladesh mais la loi française l’autoriserait à les estampiller « Made in France ».

On a aussi évoqué les difficultés de la fabrication française… depuis les débuts de l’aventure, il y a 5 ans, Elise ne se verse toujours pas de salaire. Alors aujourd’hui elle a dû faire un choix pour ne pas mettre la clé sous la porte… elle pouvait soit augmenter ses prix, soit passer à des matières synthétiques moins onéreuses, soit opter pour de la fabrication européenne. 

Je vous laisse écouter l’épisode pour découvrir son choix et je vous souhaite une très belle écoute !

——

Mixage : Thomas Lenglain

Share

Embed

You may also like