Semer en liberté - Ananda Guillet (président de l'association Kokopelli) cover
Semer en liberté - Ananda Guillet (président de l'association Kokopelli) cover
Nouvelle Aube

Semer en liberté - Ananda Guillet (président de l'association Kokopelli)

Semer en liberté - Ananda Guillet (président de l'association Kokopelli)

26min |26/01/2022
Play
Semer en liberté - Ananda Guillet (président de l'association Kokopelli) cover
Semer en liberté - Ananda Guillet (président de l'association Kokopelli) cover
Nouvelle Aube

Semer en liberté - Ananda Guillet (président de l'association Kokopelli)

Semer en liberté - Ananda Guillet (président de l'association Kokopelli)

26min |26/01/2022
Play

Description

🌾La semence est le premier maillon de la chaîne alimentaire, elle occupe une place particulière au sein de l’agriculture.

Depuis plus de 10 000 ans des générations d’agriculteurs ont combiné les plantes, leur gênes, en sélectionnant les graines pour les adapter à de nouveaux milieux. De quelques individus ont été formés des milliers d’espèces constituant une biodiversité exceptionnelle.

🚜 🏭 Mais au cours de ces deux derniers siècles les principes industriels appliqués à l’agriculture ont engagé les systèmes agricoles dans un processus d’uniformisation à l’échelle mondiale.

De nos jours, la production de semences commerciales consiste principalement en la réalisation de millions de copies conformes de variétés dites à haut rendement, sélectionnées et considérées comme l’élite, alors que les variétés très diverses utilisées localement par les paysans ont été mises à l’écart.

A travers le monde et notamment en France les législations semencières ont étendu les droits de propriété sur le vivant mais aussi elles ont été renforcées par d’autres réglementations sur la certification, la commercialisation, obligeant les paysans à n’acheter ou n’utiliser que des semences commerciales spécialement conçues pour l’agriculture industrielle.

💰 La production des semences commerciales est devenue captive d’une industrie agrochimique puissante sur un marché mondial dominé par une poignée de multinationales.

Contre ceux qui entendent privatiser, monopoliser et contrôler les semences, la société civile organise la résistance contre la spoliation du vivant.

🗣️🎤 Nous partons à la rencontre d’Ananda Guillet, président de l’association Kokopelli qui diffuse en Europe et dans le reste du monde, des variétés de semences non appropriées et librement reproductibles, tout en menant son combat pour le droit de semer librement.


🎵Musique 🎵

KV - Leaf : https://youtu.be/f3Fuir6KQ5c 

KV : https://soundcloud.com/kvmusicprod/

Description

🌾La semence est le premier maillon de la chaîne alimentaire, elle occupe une place particulière au sein de l’agriculture.

Depuis plus de 10 000 ans des générations d’agriculteurs ont combiné les plantes, leur gênes, en sélectionnant les graines pour les adapter à de nouveaux milieux. De quelques individus ont été formés des milliers d’espèces constituant une biodiversité exceptionnelle.

🚜 🏭 Mais au cours de ces deux derniers siècles les principes industriels appliqués à l’agriculture ont engagé les systèmes agricoles dans un processus d’uniformisation à l’échelle mondiale.

De nos jours, la production de semences commerciales consiste principalement en la réalisation de millions de copies conformes de variétés dites à haut rendement, sélectionnées et considérées comme l’élite, alors que les variétés très diverses utilisées localement par les paysans ont été mises à l’écart.

A travers le monde et notamment en France les législations semencières ont étendu les droits de propriété sur le vivant mais aussi elles ont été renforcées par d’autres réglementations sur la certification, la commercialisation, obligeant les paysans à n’acheter ou n’utiliser que des semences commerciales spécialement conçues pour l’agriculture industrielle.

💰 La production des semences commerciales est devenue captive d’une industrie agrochimique puissante sur un marché mondial dominé par une poignée de multinationales.

Contre ceux qui entendent privatiser, monopoliser et contrôler les semences, la société civile organise la résistance contre la spoliation du vivant.

🗣️🎤 Nous partons à la rencontre d’Ananda Guillet, président de l’association Kokopelli qui diffuse en Europe et dans le reste du monde, des variétés de semences non appropriées et librement reproductibles, tout en menant son combat pour le droit de semer librement.


🎵Musique 🎵

KV - Leaf : https://youtu.be/f3Fuir6KQ5c 

KV : https://soundcloud.com/kvmusicprod/

Share

Embed

You may also like

Description

🌾La semence est le premier maillon de la chaîne alimentaire, elle occupe une place particulière au sein de l’agriculture.

Depuis plus de 10 000 ans des générations d’agriculteurs ont combiné les plantes, leur gênes, en sélectionnant les graines pour les adapter à de nouveaux milieux. De quelques individus ont été formés des milliers d’espèces constituant une biodiversité exceptionnelle.

🚜 🏭 Mais au cours de ces deux derniers siècles les principes industriels appliqués à l’agriculture ont engagé les systèmes agricoles dans un processus d’uniformisation à l’échelle mondiale.

De nos jours, la production de semences commerciales consiste principalement en la réalisation de millions de copies conformes de variétés dites à haut rendement, sélectionnées et considérées comme l’élite, alors que les variétés très diverses utilisées localement par les paysans ont été mises à l’écart.

A travers le monde et notamment en France les législations semencières ont étendu les droits de propriété sur le vivant mais aussi elles ont été renforcées par d’autres réglementations sur la certification, la commercialisation, obligeant les paysans à n’acheter ou n’utiliser que des semences commerciales spécialement conçues pour l’agriculture industrielle.

💰 La production des semences commerciales est devenue captive d’une industrie agrochimique puissante sur un marché mondial dominé par une poignée de multinationales.

Contre ceux qui entendent privatiser, monopoliser et contrôler les semences, la société civile organise la résistance contre la spoliation du vivant.

🗣️🎤 Nous partons à la rencontre d’Ananda Guillet, président de l’association Kokopelli qui diffuse en Europe et dans le reste du monde, des variétés de semences non appropriées et librement reproductibles, tout en menant son combat pour le droit de semer librement.


🎵Musique 🎵

KV - Leaf : https://youtu.be/f3Fuir6KQ5c 

KV : https://soundcloud.com/kvmusicprod/

Description

🌾La semence est le premier maillon de la chaîne alimentaire, elle occupe une place particulière au sein de l’agriculture.

Depuis plus de 10 000 ans des générations d’agriculteurs ont combiné les plantes, leur gênes, en sélectionnant les graines pour les adapter à de nouveaux milieux. De quelques individus ont été formés des milliers d’espèces constituant une biodiversité exceptionnelle.

🚜 🏭 Mais au cours de ces deux derniers siècles les principes industriels appliqués à l’agriculture ont engagé les systèmes agricoles dans un processus d’uniformisation à l’échelle mondiale.

De nos jours, la production de semences commerciales consiste principalement en la réalisation de millions de copies conformes de variétés dites à haut rendement, sélectionnées et considérées comme l’élite, alors que les variétés très diverses utilisées localement par les paysans ont été mises à l’écart.

A travers le monde et notamment en France les législations semencières ont étendu les droits de propriété sur le vivant mais aussi elles ont été renforcées par d’autres réglementations sur la certification, la commercialisation, obligeant les paysans à n’acheter ou n’utiliser que des semences commerciales spécialement conçues pour l’agriculture industrielle.

💰 La production des semences commerciales est devenue captive d’une industrie agrochimique puissante sur un marché mondial dominé par une poignée de multinationales.

Contre ceux qui entendent privatiser, monopoliser et contrôler les semences, la société civile organise la résistance contre la spoliation du vivant.

🗣️🎤 Nous partons à la rencontre d’Ananda Guillet, président de l’association Kokopelli qui diffuse en Europe et dans le reste du monde, des variétés de semences non appropriées et librement reproductibles, tout en menant son combat pour le droit de semer librement.


🎵Musique 🎵

KV - Leaf : https://youtu.be/f3Fuir6KQ5c 

KV : https://soundcloud.com/kvmusicprod/

Share

Embed

You may also like