undefined cover
undefined cover
Savoir être bien traitant cover
Savoir être bien traitant cover
Ondes Novatrices

Savoir être bien traitant

Savoir être bien traitant

23min |12/07/2023
Play
undefined cover
undefined cover
Savoir être bien traitant cover
Savoir être bien traitant cover
Ondes Novatrices

Savoir être bien traitant

Savoir être bien traitant

23min |12/07/2023
Play

Description

Un simple examen, une image inhabituelle et tout peut être chamboulé. 

Il arrive parfois que les professionnels de santé soient confrontés à un exercice difficile, celui d’annoncer une mauvaise nouvelle à leurs patientes. 

Savoir trouver les mots justes peut s’avérer extrêmement délicat, puisqu’il s’agit notamment de minimiser les effets psychologiques liés à cette annonce.

Aussi, à l’heure où les mouvements tels que #MeToo impactent le monde médical avec une libération de la parole sur les violences gynécologiques ou la notion de consentement, la bientraitance est plus que jamais devenue un sujet fondamental pour les praticiens.

Avec notre invitée Capucine Coulon, Gynécologue obstétricienne, nous allons échanger sur les conséquences qui peuvent être observées chez les patientes suite à l’annonce d’une mauvaise nouvelle en particulier en Gynécologie Obstétrique, et comment, en tant que praticien, vous pourriez en limiter les répercussions avec la méthode CAHIER.

Description

Un simple examen, une image inhabituelle et tout peut être chamboulé. 

Il arrive parfois que les professionnels de santé soient confrontés à un exercice difficile, celui d’annoncer une mauvaise nouvelle à leurs patientes. 

Savoir trouver les mots justes peut s’avérer extrêmement délicat, puisqu’il s’agit notamment de minimiser les effets psychologiques liés à cette annonce.

Aussi, à l’heure où les mouvements tels que #MeToo impactent le monde médical avec une libération de la parole sur les violences gynécologiques ou la notion de consentement, la bientraitance est plus que jamais devenue un sujet fondamental pour les praticiens.

Avec notre invitée Capucine Coulon, Gynécologue obstétricienne, nous allons échanger sur les conséquences qui peuvent être observées chez les patientes suite à l’annonce d’une mauvaise nouvelle en particulier en Gynécologie Obstétrique, et comment, en tant que praticien, vous pourriez en limiter les répercussions avec la méthode CAHIER.

Share

Embed

You may also like

Description

Un simple examen, une image inhabituelle et tout peut être chamboulé. 

Il arrive parfois que les professionnels de santé soient confrontés à un exercice difficile, celui d’annoncer une mauvaise nouvelle à leurs patientes. 

Savoir trouver les mots justes peut s’avérer extrêmement délicat, puisqu’il s’agit notamment de minimiser les effets psychologiques liés à cette annonce.

Aussi, à l’heure où les mouvements tels que #MeToo impactent le monde médical avec une libération de la parole sur les violences gynécologiques ou la notion de consentement, la bientraitance est plus que jamais devenue un sujet fondamental pour les praticiens.

Avec notre invitée Capucine Coulon, Gynécologue obstétricienne, nous allons échanger sur les conséquences qui peuvent être observées chez les patientes suite à l’annonce d’une mauvaise nouvelle en particulier en Gynécologie Obstétrique, et comment, en tant que praticien, vous pourriez en limiter les répercussions avec la méthode CAHIER.

Description

Un simple examen, une image inhabituelle et tout peut être chamboulé. 

Il arrive parfois que les professionnels de santé soient confrontés à un exercice difficile, celui d’annoncer une mauvaise nouvelle à leurs patientes. 

Savoir trouver les mots justes peut s’avérer extrêmement délicat, puisqu’il s’agit notamment de minimiser les effets psychologiques liés à cette annonce.

Aussi, à l’heure où les mouvements tels que #MeToo impactent le monde médical avec une libération de la parole sur les violences gynécologiques ou la notion de consentement, la bientraitance est plus que jamais devenue un sujet fondamental pour les praticiens.

Avec notre invitée Capucine Coulon, Gynécologue obstétricienne, nous allons échanger sur les conséquences qui peuvent être observées chez les patientes suite à l’annonce d’une mauvaise nouvelle en particulier en Gynécologie Obstétrique, et comment, en tant que praticien, vous pourriez en limiter les répercussions avec la méthode CAHIER.

Share

Embed

You may also like