undefined cover
undefined cover
#25- Louise - Subir la violence d’une mère maltraitante    cover
#25- Louise - Subir la violence d’une mère maltraitante    cover
Ovaires the Rainbow

#25- Louise - Subir la violence d’une mère maltraitante  

#25- Louise - Subir la violence d’une mère maltraitante  

44min |30/11/2021
Play
undefined cover
undefined cover
#25- Louise - Subir la violence d’une mère maltraitante    cover
#25- Louise - Subir la violence d’une mère maltraitante    cover
Ovaires the Rainbow

#25- Louise - Subir la violence d’une mère maltraitante  

#25- Louise - Subir la violence d’une mère maltraitante  

44min |30/11/2021
Play

Description

🗣Louise a été mise au monde pour consolider un couple, celui de son père et sa mère. « Bébé pansement », elle a grandi avec ses trois autres soeurs pour former la « famille bonheur », comme on l’appelait. Et pourtant, son quotidien était bien loin d’être idyllique. Sa vie s’est empirée lorsque, d’une maison de campagne, elle et sa famille ont déménagé dans un petit appartement. Plus d’échappatoire possible. Puis tout s’est intensifié après le divorce des parents. Les cris, les coups, les maltraitances psychologiques de sa mère ont alors redoublé. Cette dernière utilisait son argent pour sa consommation d’alcool et de drogue, tandis que ses filles étaient contraintes d’aller trouver de la nourriture dehors. 


🎙Désormais âgée de 17 ans, Louise se souvient, à mon micro. Elle se souvient de cette tentative de suicide, à 7 ans seulement, et puis de ce 7 décembre 2012 où enfin elle a compris qu’on ne l’abandonnerait pas, qu’on ne la laisserait pas livrée à elle-même face à cette génitrice tortionnaire. Elle se rappelle de l’enfer de la justice française, qui la renvoyait toujours chez son bourreau, pendant encore de nombreuses années tandis qu’elle aurait dû être en sécurité. C’est une autre emprise qui s’est ensuite imposée à elle à 15 ans, avec son premier petit copain. Après de nombreuses hospitalisations en psychiatrie, Louise est toujours là, aussi forte que fragile, aussi vulnérable que puissante. Face à l’adversité, elle nous montre que le meilleur allié à chercher est toujours en soi-même. 


🎧Bonne écoute à tous.tes!


🌈Je vous invite à vous abonner à Ovaires the Rainbow sur les réseaux sociaux et à laisser votre avis et une petite note sur la plateforme d’écoute de votre choix. 


🆘Si vous aussi vous êtes victime d’inceste, voici quelques ressources :

📞Numéros 

119 Allo Enfance en danger

👥 Associations

EPE 


🎵Musique utilisée pour le podcast: 

Somewhere Over the Rainbow by Made Acoustic Duo https://www.youtube.com/watch?v=FYQ-hwQpJgw

Licence de paternité Creative Commons (réutilisation autorisée)


🌸Créatrice du podcast: Capucine Coudrier

Description

🗣Louise a été mise au monde pour consolider un couple, celui de son père et sa mère. « Bébé pansement », elle a grandi avec ses trois autres soeurs pour former la « famille bonheur », comme on l’appelait. Et pourtant, son quotidien était bien loin d’être idyllique. Sa vie s’est empirée lorsque, d’une maison de campagne, elle et sa famille ont déménagé dans un petit appartement. Plus d’échappatoire possible. Puis tout s’est intensifié après le divorce des parents. Les cris, les coups, les maltraitances psychologiques de sa mère ont alors redoublé. Cette dernière utilisait son argent pour sa consommation d’alcool et de drogue, tandis que ses filles étaient contraintes d’aller trouver de la nourriture dehors. 


🎙Désormais âgée de 17 ans, Louise se souvient, à mon micro. Elle se souvient de cette tentative de suicide, à 7 ans seulement, et puis de ce 7 décembre 2012 où enfin elle a compris qu’on ne l’abandonnerait pas, qu’on ne la laisserait pas livrée à elle-même face à cette génitrice tortionnaire. Elle se rappelle de l’enfer de la justice française, qui la renvoyait toujours chez son bourreau, pendant encore de nombreuses années tandis qu’elle aurait dû être en sécurité. C’est une autre emprise qui s’est ensuite imposée à elle à 15 ans, avec son premier petit copain. Après de nombreuses hospitalisations en psychiatrie, Louise est toujours là, aussi forte que fragile, aussi vulnérable que puissante. Face à l’adversité, elle nous montre que le meilleur allié à chercher est toujours en soi-même. 


🎧Bonne écoute à tous.tes!


🌈Je vous invite à vous abonner à Ovaires the Rainbow sur les réseaux sociaux et à laisser votre avis et une petite note sur la plateforme d’écoute de votre choix. 


🆘Si vous aussi vous êtes victime d’inceste, voici quelques ressources :

📞Numéros 

119 Allo Enfance en danger

👥 Associations

EPE 


🎵Musique utilisée pour le podcast: 

Somewhere Over the Rainbow by Made Acoustic Duo https://www.youtube.com/watch?v=FYQ-hwQpJgw

Licence de paternité Creative Commons (réutilisation autorisée)


🌸Créatrice du podcast: Capucine Coudrier

Share

Embed

You may also like

Description

🗣Louise a été mise au monde pour consolider un couple, celui de son père et sa mère. « Bébé pansement », elle a grandi avec ses trois autres soeurs pour former la « famille bonheur », comme on l’appelait. Et pourtant, son quotidien était bien loin d’être idyllique. Sa vie s’est empirée lorsque, d’une maison de campagne, elle et sa famille ont déménagé dans un petit appartement. Plus d’échappatoire possible. Puis tout s’est intensifié après le divorce des parents. Les cris, les coups, les maltraitances psychologiques de sa mère ont alors redoublé. Cette dernière utilisait son argent pour sa consommation d’alcool et de drogue, tandis que ses filles étaient contraintes d’aller trouver de la nourriture dehors. 


🎙Désormais âgée de 17 ans, Louise se souvient, à mon micro. Elle se souvient de cette tentative de suicide, à 7 ans seulement, et puis de ce 7 décembre 2012 où enfin elle a compris qu’on ne l’abandonnerait pas, qu’on ne la laisserait pas livrée à elle-même face à cette génitrice tortionnaire. Elle se rappelle de l’enfer de la justice française, qui la renvoyait toujours chez son bourreau, pendant encore de nombreuses années tandis qu’elle aurait dû être en sécurité. C’est une autre emprise qui s’est ensuite imposée à elle à 15 ans, avec son premier petit copain. Après de nombreuses hospitalisations en psychiatrie, Louise est toujours là, aussi forte que fragile, aussi vulnérable que puissante. Face à l’adversité, elle nous montre que le meilleur allié à chercher est toujours en soi-même. 


🎧Bonne écoute à tous.tes!


🌈Je vous invite à vous abonner à Ovaires the Rainbow sur les réseaux sociaux et à laisser votre avis et une petite note sur la plateforme d’écoute de votre choix. 


🆘Si vous aussi vous êtes victime d’inceste, voici quelques ressources :

📞Numéros 

119 Allo Enfance en danger

👥 Associations

EPE 


🎵Musique utilisée pour le podcast: 

Somewhere Over the Rainbow by Made Acoustic Duo https://www.youtube.com/watch?v=FYQ-hwQpJgw

Licence de paternité Creative Commons (réutilisation autorisée)


🌸Créatrice du podcast: Capucine Coudrier

Description

🗣Louise a été mise au monde pour consolider un couple, celui de son père et sa mère. « Bébé pansement », elle a grandi avec ses trois autres soeurs pour former la « famille bonheur », comme on l’appelait. Et pourtant, son quotidien était bien loin d’être idyllique. Sa vie s’est empirée lorsque, d’une maison de campagne, elle et sa famille ont déménagé dans un petit appartement. Plus d’échappatoire possible. Puis tout s’est intensifié après le divorce des parents. Les cris, les coups, les maltraitances psychologiques de sa mère ont alors redoublé. Cette dernière utilisait son argent pour sa consommation d’alcool et de drogue, tandis que ses filles étaient contraintes d’aller trouver de la nourriture dehors. 


🎙Désormais âgée de 17 ans, Louise se souvient, à mon micro. Elle se souvient de cette tentative de suicide, à 7 ans seulement, et puis de ce 7 décembre 2012 où enfin elle a compris qu’on ne l’abandonnerait pas, qu’on ne la laisserait pas livrée à elle-même face à cette génitrice tortionnaire. Elle se rappelle de l’enfer de la justice française, qui la renvoyait toujours chez son bourreau, pendant encore de nombreuses années tandis qu’elle aurait dû être en sécurité. C’est une autre emprise qui s’est ensuite imposée à elle à 15 ans, avec son premier petit copain. Après de nombreuses hospitalisations en psychiatrie, Louise est toujours là, aussi forte que fragile, aussi vulnérable que puissante. Face à l’adversité, elle nous montre que le meilleur allié à chercher est toujours en soi-même. 


🎧Bonne écoute à tous.tes!


🌈Je vous invite à vous abonner à Ovaires the Rainbow sur les réseaux sociaux et à laisser votre avis et une petite note sur la plateforme d’écoute de votre choix. 


🆘Si vous aussi vous êtes victime d’inceste, voici quelques ressources :

📞Numéros 

119 Allo Enfance en danger

👥 Associations

EPE 


🎵Musique utilisée pour le podcast: 

Somewhere Over the Rainbow by Made Acoustic Duo https://www.youtube.com/watch?v=FYQ-hwQpJgw

Licence de paternité Creative Commons (réutilisation autorisée)


🌸Créatrice du podcast: Capucine Coudrier

Share

Embed

You may also like