undefined cover
undefined cover
Une voix pour les prisonnières - Ceci n'est pas une parenthèse #1 cover
Une voix pour les prisonnières - Ceci n'est pas une parenthèse #1 cover
Penser les luttes - Radio Parleur

Une voix pour les prisonnières - Ceci n'est pas une parenthèse #1

Une voix pour les prisonnières - Ceci n'est pas une parenthèse #1

34min |24/04/2020|

743

Listen
undefined cover
undefined cover
Une voix pour les prisonnières - Ceci n'est pas une parenthèse #1 cover
Une voix pour les prisonnières - Ceci n'est pas une parenthèse #1 cover
Penser les luttes - Radio Parleur

Une voix pour les prisonnières - Ceci n'est pas une parenthèse #1

Une voix pour les prisonnières - Ceci n'est pas une parenthèse #1

34min |24/04/2020|

743

Listen

Description

L’événement est historique. Avec cette pandémie de coronavirus, notre système économique, nos modes de vie, tout est à l’arrêt. Pourtant, le politique et l’économique rêvent d’un arrêt temporaire qui n’empêcherait pas de tout reprendre comme avant. Face à cela des voix s’élèvent.

Avec « Ceci n’est pas une parenthèse », Radio Parleur vous propose une série de podcasts pour entendre celles et ceux qui pensent déjà à un après et esquissent un monde différent.

Pour ce premier épisode entretien avec Gwenola Ricordeau professeure assistante à la California State University, Chico, aux Etats-Unis. Ses recherches portent sur le système pénal, notamment sur les proches de détenu·es et sur la sexualité en prison. En novembre 2019, elle a publié « Pour elles toutes. Femmes contre la prison ». Elle milite également pour l’abolitionnisme pénal. 

Rejoignez la Team Parleur, soutenez et un journalisme indépendant  en faisant un don à Radio Parleur 

Description

L’événement est historique. Avec cette pandémie de coronavirus, notre système économique, nos modes de vie, tout est à l’arrêt. Pourtant, le politique et l’économique rêvent d’un arrêt temporaire qui n’empêcherait pas de tout reprendre comme avant. Face à cela des voix s’élèvent.

Avec « Ceci n’est pas une parenthèse », Radio Parleur vous propose une série de podcasts pour entendre celles et ceux qui pensent déjà à un après et esquissent un monde différent.

Pour ce premier épisode entretien avec Gwenola Ricordeau professeure assistante à la California State University, Chico, aux Etats-Unis. Ses recherches portent sur le système pénal, notamment sur les proches de détenu·es et sur la sexualité en prison. En novembre 2019, elle a publié « Pour elles toutes. Femmes contre la prison ». Elle milite également pour l’abolitionnisme pénal. 

Rejoignez la Team Parleur, soutenez et un journalisme indépendant  en faisant un don à Radio Parleur 

Share

Embed

To listen also

Description

L’événement est historique. Avec cette pandémie de coronavirus, notre système économique, nos modes de vie, tout est à l’arrêt. Pourtant, le politique et l’économique rêvent d’un arrêt temporaire qui n’empêcherait pas de tout reprendre comme avant. Face à cela des voix s’élèvent.

Avec « Ceci n’est pas une parenthèse », Radio Parleur vous propose une série de podcasts pour entendre celles et ceux qui pensent déjà à un après et esquissent un monde différent.

Pour ce premier épisode entretien avec Gwenola Ricordeau professeure assistante à la California State University, Chico, aux Etats-Unis. Ses recherches portent sur le système pénal, notamment sur les proches de détenu·es et sur la sexualité en prison. En novembre 2019, elle a publié « Pour elles toutes. Femmes contre la prison ». Elle milite également pour l’abolitionnisme pénal. 

Rejoignez la Team Parleur, soutenez et un journalisme indépendant  en faisant un don à Radio Parleur 

Description

L’événement est historique. Avec cette pandémie de coronavirus, notre système économique, nos modes de vie, tout est à l’arrêt. Pourtant, le politique et l’économique rêvent d’un arrêt temporaire qui n’empêcherait pas de tout reprendre comme avant. Face à cela des voix s’élèvent.

Avec « Ceci n’est pas une parenthèse », Radio Parleur vous propose une série de podcasts pour entendre celles et ceux qui pensent déjà à un après et esquissent un monde différent.

Pour ce premier épisode entretien avec Gwenola Ricordeau professeure assistante à la California State University, Chico, aux Etats-Unis. Ses recherches portent sur le système pénal, notamment sur les proches de détenu·es et sur la sexualité en prison. En novembre 2019, elle a publié « Pour elles toutes. Femmes contre la prison ». Elle milite également pour l’abolitionnisme pénal. 

Rejoignez la Team Parleur, soutenez et un journalisme indépendant  en faisant un don à Radio Parleur 

Share

Embed

To listen also