undefined cover
undefined cover
Face à la LPPR, l'université et la recherche se mobilisent - [Rediffusion] cover
Face à la LPPR, l'université et la recherche se mobilisent - [Rediffusion] cover
Penser les luttes - Radio Parleur

Face à la LPPR, l'université et la recherche se mobilisent - [Rediffusion]

Face à la LPPR, l'université et la recherche se mobilisent - [Rediffusion]

52min |19/11/2020|

427

Listen
undefined cover
undefined cover
Face à la LPPR, l'université et la recherche se mobilisent - [Rediffusion] cover
Face à la LPPR, l'université et la recherche se mobilisent - [Rediffusion] cover
Penser les luttes - Radio Parleur

Face à la LPPR, l'université et la recherche se mobilisent - [Rediffusion]

Face à la LPPR, l'université et la recherche se mobilisent - [Rediffusion]

52min |19/11/2020|

427

Listen

Description

 

Précarisée, privatisée, cela fait déjà plusieurs années que la colère gronde dans le monde de l’université. Ce jeudi 5 mars, enseignant・e・s et étudiant・e・s se sont mobilisés contre la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR), dont le contenu sera dévoilé au printemps. Face à cette nouvelle réforme, des universitaires témoignent sur Radio Parleur de la dégradation de leurs conditions de travail.

Rejoignez la Team Parleur et faites un don à Radio à https://radioparleur.net/don/

Nos invité・e・s :

1er plateau

  • Isabelle Clair, sociologue des questions de genre, chargée de recherche au CNRS, SNTRS CGT
  • Aurélia Michel, maîtresse de conférence en Histoire de l’Amérique latine à l’université Paris Diderot
  • Francesca sanna, doctorante en Histoire à l’université Paris Diderot avec vacation d’enseignement
  • Fanny cardin, doctorante contractuelle en Lettres Modernes et Cinéma à l’Université Paris Diderot
  • Victor Moisan, bibliothécaire, personnel BIATSS

2e plateau

  • Marie davidoux, doctorante contractuelle en lettres à l’université Paris Diderot
  • Sarah bonnefond, bibliothécaire et co-secrétaire CGT de Paris
  • Cécile Canut, professeure des universités en Sciences du langage à l’université Paris Descartes
  • Samuel Hayat, chercheur en sciences politiques au CNRS à Lille comité de mobilisation « Fac et labo en lutte »


Première diffusion le 6 mars 2020

Description

 

Précarisée, privatisée, cela fait déjà plusieurs années que la colère gronde dans le monde de l’université. Ce jeudi 5 mars, enseignant・e・s et étudiant・e・s se sont mobilisés contre la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR), dont le contenu sera dévoilé au printemps. Face à cette nouvelle réforme, des universitaires témoignent sur Radio Parleur de la dégradation de leurs conditions de travail.

Rejoignez la Team Parleur et faites un don à Radio à https://radioparleur.net/don/

Nos invité・e・s :

1er plateau

  • Isabelle Clair, sociologue des questions de genre, chargée de recherche au CNRS, SNTRS CGT
  • Aurélia Michel, maîtresse de conférence en Histoire de l’Amérique latine à l’université Paris Diderot
  • Francesca sanna, doctorante en Histoire à l’université Paris Diderot avec vacation d’enseignement
  • Fanny cardin, doctorante contractuelle en Lettres Modernes et Cinéma à l’Université Paris Diderot
  • Victor Moisan, bibliothécaire, personnel BIATSS

2e plateau

  • Marie davidoux, doctorante contractuelle en lettres à l’université Paris Diderot
  • Sarah bonnefond, bibliothécaire et co-secrétaire CGT de Paris
  • Cécile Canut, professeure des universités en Sciences du langage à l’université Paris Descartes
  • Samuel Hayat, chercheur en sciences politiques au CNRS à Lille comité de mobilisation « Fac et labo en lutte »


Première diffusion le 6 mars 2020

Share

Embed

To listen also

Description

 

Précarisée, privatisée, cela fait déjà plusieurs années que la colère gronde dans le monde de l’université. Ce jeudi 5 mars, enseignant・e・s et étudiant・e・s se sont mobilisés contre la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR), dont le contenu sera dévoilé au printemps. Face à cette nouvelle réforme, des universitaires témoignent sur Radio Parleur de la dégradation de leurs conditions de travail.

Rejoignez la Team Parleur et faites un don à Radio à https://radioparleur.net/don/

Nos invité・e・s :

1er plateau

  • Isabelle Clair, sociologue des questions de genre, chargée de recherche au CNRS, SNTRS CGT
  • Aurélia Michel, maîtresse de conférence en Histoire de l’Amérique latine à l’université Paris Diderot
  • Francesca sanna, doctorante en Histoire à l’université Paris Diderot avec vacation d’enseignement
  • Fanny cardin, doctorante contractuelle en Lettres Modernes et Cinéma à l’Université Paris Diderot
  • Victor Moisan, bibliothécaire, personnel BIATSS

2e plateau

  • Marie davidoux, doctorante contractuelle en lettres à l’université Paris Diderot
  • Sarah bonnefond, bibliothécaire et co-secrétaire CGT de Paris
  • Cécile Canut, professeure des universités en Sciences du langage à l’université Paris Descartes
  • Samuel Hayat, chercheur en sciences politiques au CNRS à Lille comité de mobilisation « Fac et labo en lutte »


Première diffusion le 6 mars 2020

Description

 

Précarisée, privatisée, cela fait déjà plusieurs années que la colère gronde dans le monde de l’université. Ce jeudi 5 mars, enseignant・e・s et étudiant・e・s se sont mobilisés contre la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR), dont le contenu sera dévoilé au printemps. Face à cette nouvelle réforme, des universitaires témoignent sur Radio Parleur de la dégradation de leurs conditions de travail.

Rejoignez la Team Parleur et faites un don à Radio à https://radioparleur.net/don/

Nos invité・e・s :

1er plateau

  • Isabelle Clair, sociologue des questions de genre, chargée de recherche au CNRS, SNTRS CGT
  • Aurélia Michel, maîtresse de conférence en Histoire de l’Amérique latine à l’université Paris Diderot
  • Francesca sanna, doctorante en Histoire à l’université Paris Diderot avec vacation d’enseignement
  • Fanny cardin, doctorante contractuelle en Lettres Modernes et Cinéma à l’Université Paris Diderot
  • Victor Moisan, bibliothécaire, personnel BIATSS

2e plateau

  • Marie davidoux, doctorante contractuelle en lettres à l’université Paris Diderot
  • Sarah bonnefond, bibliothécaire et co-secrétaire CGT de Paris
  • Cécile Canut, professeure des universités en Sciences du langage à l’université Paris Descartes
  • Samuel Hayat, chercheur en sciences politiques au CNRS à Lille comité de mobilisation « Fac et labo en lutte »


Première diffusion le 6 mars 2020

Share

Embed

To listen also