undefined cover
undefined cover
[REDIFFUSION] Faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? - Penser Les Luttes cover
[REDIFFUSION] Faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? - Penser Les Luttes cover
Penser les luttes - Radio Parleur

[REDIFFUSION] Faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? - Penser Les Luttes

[REDIFFUSION] Faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? - Penser Les Luttes

1h12 |24/03/2023|

1039

Play
undefined cover
undefined cover
[REDIFFUSION] Faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? - Penser Les Luttes cover
[REDIFFUSION] Faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? - Penser Les Luttes cover
Penser les luttes - Radio Parleur

[REDIFFUSION] Faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? - Penser Les Luttes

[REDIFFUSION] Faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? - Penser Les Luttes

1h12 |24/03/2023|

1039

Play

Description

Les 24, 25 et 26 mars aura lieu une mobilisation massive contre les projets de mégabassines dans le marais poitevin. Plusieurs milliers de personnes sont attendues autour des sites de Sainte-Soline et Mauzé. En ce début d'année, la question des réserves en eau constitue une urgence de plus en plus grande. En 2022, quelques semaines après le premier rassemblement contre ces mégabassines, nous avions consacré un épisode de Penser les luttes à une grande interrogation : faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? 


Le 26 mars 2022, près de 7000 personnes répondent à l'appel des Soulèvements de la Terre pour protester contre la construction d'énormes réserves d'eau dans le Marais Poitevin, surnommées "bassines" par ses opposant·s. Un mois plus tôt, le deuxième volet du 6e rapport du GIEC est publié. Dans le vacarme assourdissant de la guerre en Ukraine, ses sirènes d'alarme sont presque inaudibles. Pourtant, il alerte sur de nombreux dangers, comme la réduction prochaine de la disponibilité des ressources en eau à l'échelle planétaire. Sommes-nous à l'abris de "guerres" de l'eau en France ?

Nos invités:

  • Nicolas Girod est porte-parole de la Confédération Paysanne. Ce syndicat agricole français fait partie de la campagne des Soulèvements de la Terre et s'oppose à la construction de bassines.
  • Joël Limouzin est vice-président de la FNSEA
    et président de la chambre d’agriculture de Vendée. La FNSEA, syndicat
    agricole majoritaire en France, défend la construction de réserves
    d'eau. 
  • Arnaud Schwartz est président de France Nature Environnement. FNE fédère des associations de protection de la nature et de l'environnement.

Animation : Lou Bonnefoy. Co-animation : Martin Bodrero. Production : Tristan
Goldbronn, Lou Bonnefoy et Martin Bodrero. Réalisation : Tristan Goldbronn. Visuel de Une : Nollaig Dipode.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Les 24, 25 et 26 mars aura lieu une mobilisation massive contre les projets de mégabassines dans le marais poitevin. Plusieurs milliers de personnes sont attendues autour des sites de Sainte-Soline et Mauzé. En ce début d'année, la question des réserves en eau constitue une urgence de plus en plus grande. En 2022, quelques semaines après le premier rassemblement contre ces mégabassines, nous avions consacré un épisode de Penser les luttes à une grande interrogation : faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? 


Le 26 mars 2022, près de 7000 personnes répondent à l'appel des Soulèvements de la Terre pour protester contre la construction d'énormes réserves d'eau dans le Marais Poitevin, surnommées "bassines" par ses opposant·s. Un mois plus tôt, le deuxième volet du 6e rapport du GIEC est publié. Dans le vacarme assourdissant de la guerre en Ukraine, ses sirènes d'alarme sont presque inaudibles. Pourtant, il alerte sur de nombreux dangers, comme la réduction prochaine de la disponibilité des ressources en eau à l'échelle planétaire. Sommes-nous à l'abris de "guerres" de l'eau en France ?

Nos invités:

  • Nicolas Girod est porte-parole de la Confédération Paysanne. Ce syndicat agricole français fait partie de la campagne des Soulèvements de la Terre et s'oppose à la construction de bassines.
  • Joël Limouzin est vice-président de la FNSEA
    et président de la chambre d’agriculture de Vendée. La FNSEA, syndicat
    agricole majoritaire en France, défend la construction de réserves
    d'eau. 
  • Arnaud Schwartz est président de France Nature Environnement. FNE fédère des associations de protection de la nature et de l'environnement.

Animation : Lou Bonnefoy. Co-animation : Martin Bodrero. Production : Tristan
Goldbronn, Lou Bonnefoy et Martin Bodrero. Réalisation : Tristan Goldbronn. Visuel de Une : Nollaig Dipode.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

Les 24, 25 et 26 mars aura lieu une mobilisation massive contre les projets de mégabassines dans le marais poitevin. Plusieurs milliers de personnes sont attendues autour des sites de Sainte-Soline et Mauzé. En ce début d'année, la question des réserves en eau constitue une urgence de plus en plus grande. En 2022, quelques semaines après le premier rassemblement contre ces mégabassines, nous avions consacré un épisode de Penser les luttes à une grande interrogation : faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? 


Le 26 mars 2022, près de 7000 personnes répondent à l'appel des Soulèvements de la Terre pour protester contre la construction d'énormes réserves d'eau dans le Marais Poitevin, surnommées "bassines" par ses opposant·s. Un mois plus tôt, le deuxième volet du 6e rapport du GIEC est publié. Dans le vacarme assourdissant de la guerre en Ukraine, ses sirènes d'alarme sont presque inaudibles. Pourtant, il alerte sur de nombreux dangers, comme la réduction prochaine de la disponibilité des ressources en eau à l'échelle planétaire. Sommes-nous à l'abris de "guerres" de l'eau en France ?

Nos invités:

  • Nicolas Girod est porte-parole de la Confédération Paysanne. Ce syndicat agricole français fait partie de la campagne des Soulèvements de la Terre et s'oppose à la construction de bassines.
  • Joël Limouzin est vice-président de la FNSEA
    et président de la chambre d’agriculture de Vendée. La FNSEA, syndicat
    agricole majoritaire en France, défend la construction de réserves
    d'eau. 
  • Arnaud Schwartz est président de France Nature Environnement. FNE fédère des associations de protection de la nature et de l'environnement.

Animation : Lou Bonnefoy. Co-animation : Martin Bodrero. Production : Tristan
Goldbronn, Lou Bonnefoy et Martin Bodrero. Réalisation : Tristan Goldbronn. Visuel de Une : Nollaig Dipode.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

Les 24, 25 et 26 mars aura lieu une mobilisation massive contre les projets de mégabassines dans le marais poitevin. Plusieurs milliers de personnes sont attendues autour des sites de Sainte-Soline et Mauzé. En ce début d'année, la question des réserves en eau constitue une urgence de plus en plus grande. En 2022, quelques semaines après le premier rassemblement contre ces mégabassines, nous avions consacré un épisode de Penser les luttes à une grande interrogation : faut-il craindre des "guerres" de l'eau en France ? 


Le 26 mars 2022, près de 7000 personnes répondent à l'appel des Soulèvements de la Terre pour protester contre la construction d'énormes réserves d'eau dans le Marais Poitevin, surnommées "bassines" par ses opposant·s. Un mois plus tôt, le deuxième volet du 6e rapport du GIEC est publié. Dans le vacarme assourdissant de la guerre en Ukraine, ses sirènes d'alarme sont presque inaudibles. Pourtant, il alerte sur de nombreux dangers, comme la réduction prochaine de la disponibilité des ressources en eau à l'échelle planétaire. Sommes-nous à l'abris de "guerres" de l'eau en France ?

Nos invités:

  • Nicolas Girod est porte-parole de la Confédération Paysanne. Ce syndicat agricole français fait partie de la campagne des Soulèvements de la Terre et s'oppose à la construction de bassines.
  • Joël Limouzin est vice-président de la FNSEA
    et président de la chambre d’agriculture de Vendée. La FNSEA, syndicat
    agricole majoritaire en France, défend la construction de réserves
    d'eau. 
  • Arnaud Schwartz est président de France Nature Environnement. FNE fédère des associations de protection de la nature et de l'environnement.

Animation : Lou Bonnefoy. Co-animation : Martin Bodrero. Production : Tristan
Goldbronn, Lou Bonnefoy et Martin Bodrero. Réalisation : Tristan Goldbronn. Visuel de Une : Nollaig Dipode.


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like