#72 - Philippe de Poulpiquet, photojournaliste en CDI ça existe ! cover
#72 - Philippe de Poulpiquet, photojournaliste en CDI ça existe ! cover
Podcast Photographe Pro 2.0

#72 - Philippe de Poulpiquet, photojournaliste en CDI ça existe !

#72 - Philippe de Poulpiquet, photojournaliste en CDI ça existe !

1h16 |30/09/2019
Listen
#72 - Philippe de Poulpiquet, photojournaliste en CDI ça existe ! cover
#72 - Philippe de Poulpiquet, photojournaliste en CDI ça existe ! cover
Podcast Photographe Pro 2.0

#72 - Philippe de Poulpiquet, photojournaliste en CDI ça existe !

#72 - Philippe de Poulpiquet, photojournaliste en CDI ça existe !

1h16 |30/09/2019
Listen

Description

Aujourd’hui, je partage avec vous un entretien réalisé pendant Visa pour l’image à Perpignan avec le photojournaliste Philippe de Poulpiquet.

Son profil est assez particulier, car Philippe est l’un des rares photographes de presse, salarié d’un journal, à savoir Le Parisien.

En effet, la plupart des photojournalistes en exercice aujourd’hui sont plutôt pigistes, c’est à dire qu’ils ne travaillent pas forcément pour le même employeurs ni à plein temps.

Dans cette longue interview, Philippe nous parle de cette particularité et également de son travail au long cours sur les blessés de l’armée de terre.

Un travail récompensé cette année par le prix sergent vermeille décerné au festival OFF de Perpignan et qui rend hommage au photographe militaire Sébastien Vermeille, tué en Afghanistan en 2011.

  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬  

► Ressources pour photographe professionnel : https://www.destination-reportage.com/ressources-photographes-professionnels 

► Téléchargez gratuitement mon livre "Secrets de photographes professionnels" : https://photographe-stratege.com/secrets 

► Les meilleures formations pour apprendre à vendre ses photos : https://photographestratege.podia.com 

Description

Aujourd’hui, je partage avec vous un entretien réalisé pendant Visa pour l’image à Perpignan avec le photojournaliste Philippe de Poulpiquet.

Son profil est assez particulier, car Philippe est l’un des rares photographes de presse, salarié d’un journal, à savoir Le Parisien.

En effet, la plupart des photojournalistes en exercice aujourd’hui sont plutôt pigistes, c’est à dire qu’ils ne travaillent pas forcément pour le même employeurs ni à plein temps.

Dans cette longue interview, Philippe nous parle de cette particularité et également de son travail au long cours sur les blessés de l’armée de terre.

Un travail récompensé cette année par le prix sergent vermeille décerné au festival OFF de Perpignan et qui rend hommage au photographe militaire Sébastien Vermeille, tué en Afghanistan en 2011.

  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬  

► Ressources pour photographe professionnel : https://www.destination-reportage.com/ressources-photographes-professionnels 

► Téléchargez gratuitement mon livre "Secrets de photographes professionnels" : https://photographe-stratege.com/secrets 

► Les meilleures formations pour apprendre à vendre ses photos : https://photographestratege.podia.com 

Share

Embed

To listen also

Description

Aujourd’hui, je partage avec vous un entretien réalisé pendant Visa pour l’image à Perpignan avec le photojournaliste Philippe de Poulpiquet.

Son profil est assez particulier, car Philippe est l’un des rares photographes de presse, salarié d’un journal, à savoir Le Parisien.

En effet, la plupart des photojournalistes en exercice aujourd’hui sont plutôt pigistes, c’est à dire qu’ils ne travaillent pas forcément pour le même employeurs ni à plein temps.

Dans cette longue interview, Philippe nous parle de cette particularité et également de son travail au long cours sur les blessés de l’armée de terre.

Un travail récompensé cette année par le prix sergent vermeille décerné au festival OFF de Perpignan et qui rend hommage au photographe militaire Sébastien Vermeille, tué en Afghanistan en 2011.

  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬  

► Ressources pour photographe professionnel : https://www.destination-reportage.com/ressources-photographes-professionnels 

► Téléchargez gratuitement mon livre "Secrets de photographes professionnels" : https://photographe-stratege.com/secrets 

► Les meilleures formations pour apprendre à vendre ses photos : https://photographestratege.podia.com 

Description

Aujourd’hui, je partage avec vous un entretien réalisé pendant Visa pour l’image à Perpignan avec le photojournaliste Philippe de Poulpiquet.

Son profil est assez particulier, car Philippe est l’un des rares photographes de presse, salarié d’un journal, à savoir Le Parisien.

En effet, la plupart des photojournalistes en exercice aujourd’hui sont plutôt pigistes, c’est à dire qu’ils ne travaillent pas forcément pour le même employeurs ni à plein temps.

Dans cette longue interview, Philippe nous parle de cette particularité et également de son travail au long cours sur les blessés de l’armée de terre.

Un travail récompensé cette année par le prix sergent vermeille décerné au festival OFF de Perpignan et qui rend hommage au photographe militaire Sébastien Vermeille, tué en Afghanistan en 2011.

  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR ALLER PLUS LOIN ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬  

► Ressources pour photographe professionnel : https://www.destination-reportage.com/ressources-photographes-professionnels 

► Téléchargez gratuitement mon livre "Secrets de photographes professionnels" : https://photographe-stratege.com/secrets 

► Les meilleures formations pour apprendre à vendre ses photos : https://photographestratege.podia.com 

Share

Embed

To listen also