undefined cover
undefined cover
Le cerveau, cet autre muscle des sportifs cover
Le cerveau, cet autre muscle des sportifs cover
Pop'Sciences

Le cerveau, cet autre muscle des sportifs

Le cerveau, cet autre muscle des sportifs

57min |06/12/2019
Listen
undefined cover
undefined cover
Le cerveau, cet autre muscle des sportifs cover
Le cerveau, cet autre muscle des sportifs cover
Pop'Sciences

Le cerveau, cet autre muscle des sportifs

Le cerveau, cet autre muscle des sportifs

57min |06/12/2019
Listen

Description

 

Nous évoquons le rôle du cerveau dans le contrôle de la motricité, l'état des recherches en imagerie mentale, l’importance de la préparation mentale, ou encore les avancées de la sciences sur la rééducation neuromusculaire.

Le sport a de nombreux effets bénéfiques sur le cerveau, en particulier sur l’humeur et la mémoire. Réciproquement, une préparation mentale poussée peut avoir un impact très favorable sur les performance et l’amélioration des conditions physiques des sportifs. D’ailleurs, ces derniers s’adonnent de plus en plus à des exercices mentaux dans leurs préparations. Pour grappiller quelques centimètres par exemple, ou gagner ces quelques secondes nécessaires à battre des records.

Intervenants :

  • Aymeric Guillot. Professeur des Universités spécialiste des processus mentaux et de la neuroimagerie appliqués au sport (Université Claude Bernard Lyon 1 – Laboratoire LIBM).
  • Thomas Lapole. Maître de conférences spécialiste en physiologie neuromusculaire (Université Jean-Monnet Saint-Etienne – Laboratoire LIBM).
  • Amélie Chataing. Ancienne membre de l’équipe de France de Course d’Orientation.

 

Cette émission a été enregistrée le 14 novembre 2019, avec le concours de Radio Campus Saint-Etienne, dans le cadre du Forum Pop’Sciences « Ce qui dope le sport ».

Description

 

Nous évoquons le rôle du cerveau dans le contrôle de la motricité, l'état des recherches en imagerie mentale, l’importance de la préparation mentale, ou encore les avancées de la sciences sur la rééducation neuromusculaire.

Le sport a de nombreux effets bénéfiques sur le cerveau, en particulier sur l’humeur et la mémoire. Réciproquement, une préparation mentale poussée peut avoir un impact très favorable sur les performance et l’amélioration des conditions physiques des sportifs. D’ailleurs, ces derniers s’adonnent de plus en plus à des exercices mentaux dans leurs préparations. Pour grappiller quelques centimètres par exemple, ou gagner ces quelques secondes nécessaires à battre des records.

Intervenants :

  • Aymeric Guillot. Professeur des Universités spécialiste des processus mentaux et de la neuroimagerie appliqués au sport (Université Claude Bernard Lyon 1 – Laboratoire LIBM).
  • Thomas Lapole. Maître de conférences spécialiste en physiologie neuromusculaire (Université Jean-Monnet Saint-Etienne – Laboratoire LIBM).
  • Amélie Chataing. Ancienne membre de l’équipe de France de Course d’Orientation.

 

Cette émission a été enregistrée le 14 novembre 2019, avec le concours de Radio Campus Saint-Etienne, dans le cadre du Forum Pop’Sciences « Ce qui dope le sport ».

Share

Embed

You may also like

Description

 

Nous évoquons le rôle du cerveau dans le contrôle de la motricité, l'état des recherches en imagerie mentale, l’importance de la préparation mentale, ou encore les avancées de la sciences sur la rééducation neuromusculaire.

Le sport a de nombreux effets bénéfiques sur le cerveau, en particulier sur l’humeur et la mémoire. Réciproquement, une préparation mentale poussée peut avoir un impact très favorable sur les performance et l’amélioration des conditions physiques des sportifs. D’ailleurs, ces derniers s’adonnent de plus en plus à des exercices mentaux dans leurs préparations. Pour grappiller quelques centimètres par exemple, ou gagner ces quelques secondes nécessaires à battre des records.

Intervenants :

  • Aymeric Guillot. Professeur des Universités spécialiste des processus mentaux et de la neuroimagerie appliqués au sport (Université Claude Bernard Lyon 1 – Laboratoire LIBM).
  • Thomas Lapole. Maître de conférences spécialiste en physiologie neuromusculaire (Université Jean-Monnet Saint-Etienne – Laboratoire LIBM).
  • Amélie Chataing. Ancienne membre de l’équipe de France de Course d’Orientation.

 

Cette émission a été enregistrée le 14 novembre 2019, avec le concours de Radio Campus Saint-Etienne, dans le cadre du Forum Pop’Sciences « Ce qui dope le sport ».

Description

 

Nous évoquons le rôle du cerveau dans le contrôle de la motricité, l'état des recherches en imagerie mentale, l’importance de la préparation mentale, ou encore les avancées de la sciences sur la rééducation neuromusculaire.

Le sport a de nombreux effets bénéfiques sur le cerveau, en particulier sur l’humeur et la mémoire. Réciproquement, une préparation mentale poussée peut avoir un impact très favorable sur les performance et l’amélioration des conditions physiques des sportifs. D’ailleurs, ces derniers s’adonnent de plus en plus à des exercices mentaux dans leurs préparations. Pour grappiller quelques centimètres par exemple, ou gagner ces quelques secondes nécessaires à battre des records.

Intervenants :

  • Aymeric Guillot. Professeur des Universités spécialiste des processus mentaux et de la neuroimagerie appliqués au sport (Université Claude Bernard Lyon 1 – Laboratoire LIBM).
  • Thomas Lapole. Maître de conférences spécialiste en physiologie neuromusculaire (Université Jean-Monnet Saint-Etienne – Laboratoire LIBM).
  • Amélie Chataing. Ancienne membre de l’équipe de France de Course d’Orientation.

 

Cette émission a été enregistrée le 14 novembre 2019, avec le concours de Radio Campus Saint-Etienne, dans le cadre du Forum Pop’Sciences « Ce qui dope le sport ».

Share

Embed

You may also like