undefined cover
undefined cover
Pos. Report #48 avec Christian Dumard et Hubert Lemonnier cover
Pos. Report #48 avec Christian Dumard et Hubert Lemonnier cover
Pos. Report

Pos. Report #48 avec Christian Dumard et Hubert Lemonnier

Pos. Report #48 avec Christian Dumard et Hubert Lemonnier

1h00 |09/11/2021
Play
undefined cover
undefined cover
Pos. Report #48 avec Christian Dumard et Hubert Lemonnier cover
Pos. Report #48 avec Christian Dumard et Hubert Lemonnier cover
Pos. Report

Pos. Report #48 avec Christian Dumard et Hubert Lemonnier

Pos. Report #48 avec Christian Dumard et Hubert Lemonnier

1h00 |09/11/2021
Play

Description

Ce 48e épisode de Pos. Report est consacré à la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, dont le départ a été donné dimanche, et à la Mini Transat EuroChef, qui est proche du dénouement. Nos invités : le consultant météo des deux courses, Christian Dumard, et Hubert Lemonnier, responsable du dossier direction de course au sein de la classe Imoca.


L’un comme l’autre commencent par raconter comment ils ont vécu la semaine précédant le départ de la Transat Jacques Vabre, avec un parfum de retrouvailles chez tous les acteurs de la course au large. Hubert Lemonnier commente ensuite le démâtage de Bureau Vallée, qui l’a surpris au vu des conditions que Louis Burton et Davy Beaudart rencontraient alors.


Christian Dumard détaille la situation météo très inhabituelle à cette époque de l’année dans le golfe de Gascogne avec une dorsale anticyclonique qui s’est mise en place sur un axe sud-ouest/nord-est qui a conduit à un regroupement général dans toutes les classes. La quasi-totalité de la flotte a choisi de la traverser en faisant cap au sud, plutôt que de prendre le risque d’une route à l’ouest qui constituait « un pari à 5-6-7 jours », assez incertain en raison de « la position de petites dépressions mal appréhendée par les modèles météo. »

Le consultant météo de la Route du Café évoque la suite du programme, avec peu de grandes options stratégiques, mais beaucoup de placement en raison d’une situation d’alizé compliquée au début, ce qui conduit certains routages à conseiller des trajectoires près des côtes africaines.


Nous ouvrons ensuite une page Mini Transat, Christian Dumard analysant les différentes options de la seconde étape, jugeant qu’en ce qui concerne les protos, le leader Pierre Le Roy « a les choses bien en main » en vue de la victoire d’étape et au général, à un peu plus de trois jours de l’arrivée. La situation est bien plus incertaine en série avec une « homogénéisation de l’alizé » entre nord et sud qui rend le jeu encore très ouvert.


Diffusé le 9 novembre 2021

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Clovis Tisserand

Description

Ce 48e épisode de Pos. Report est consacré à la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, dont le départ a été donné dimanche, et à la Mini Transat EuroChef, qui est proche du dénouement. Nos invités : le consultant météo des deux courses, Christian Dumard, et Hubert Lemonnier, responsable du dossier direction de course au sein de la classe Imoca.


L’un comme l’autre commencent par raconter comment ils ont vécu la semaine précédant le départ de la Transat Jacques Vabre, avec un parfum de retrouvailles chez tous les acteurs de la course au large. Hubert Lemonnier commente ensuite le démâtage de Bureau Vallée, qui l’a surpris au vu des conditions que Louis Burton et Davy Beaudart rencontraient alors.


Christian Dumard détaille la situation météo très inhabituelle à cette époque de l’année dans le golfe de Gascogne avec une dorsale anticyclonique qui s’est mise en place sur un axe sud-ouest/nord-est qui a conduit à un regroupement général dans toutes les classes. La quasi-totalité de la flotte a choisi de la traverser en faisant cap au sud, plutôt que de prendre le risque d’une route à l’ouest qui constituait « un pari à 5-6-7 jours », assez incertain en raison de « la position de petites dépressions mal appréhendée par les modèles météo. »

Le consultant météo de la Route du Café évoque la suite du programme, avec peu de grandes options stratégiques, mais beaucoup de placement en raison d’une situation d’alizé compliquée au début, ce qui conduit certains routages à conseiller des trajectoires près des côtes africaines.


Nous ouvrons ensuite une page Mini Transat, Christian Dumard analysant les différentes options de la seconde étape, jugeant qu’en ce qui concerne les protos, le leader Pierre Le Roy « a les choses bien en main » en vue de la victoire d’étape et au général, à un peu plus de trois jours de l’arrivée. La situation est bien plus incertaine en série avec une « homogénéisation de l’alizé » entre nord et sud qui rend le jeu encore très ouvert.


Diffusé le 9 novembre 2021

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Clovis Tisserand

Share

Embed

You may also like

Description

Ce 48e épisode de Pos. Report est consacré à la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, dont le départ a été donné dimanche, et à la Mini Transat EuroChef, qui est proche du dénouement. Nos invités : le consultant météo des deux courses, Christian Dumard, et Hubert Lemonnier, responsable du dossier direction de course au sein de la classe Imoca.


L’un comme l’autre commencent par raconter comment ils ont vécu la semaine précédant le départ de la Transat Jacques Vabre, avec un parfum de retrouvailles chez tous les acteurs de la course au large. Hubert Lemonnier commente ensuite le démâtage de Bureau Vallée, qui l’a surpris au vu des conditions que Louis Burton et Davy Beaudart rencontraient alors.


Christian Dumard détaille la situation météo très inhabituelle à cette époque de l’année dans le golfe de Gascogne avec une dorsale anticyclonique qui s’est mise en place sur un axe sud-ouest/nord-est qui a conduit à un regroupement général dans toutes les classes. La quasi-totalité de la flotte a choisi de la traverser en faisant cap au sud, plutôt que de prendre le risque d’une route à l’ouest qui constituait « un pari à 5-6-7 jours », assez incertain en raison de « la position de petites dépressions mal appréhendée par les modèles météo. »

Le consultant météo de la Route du Café évoque la suite du programme, avec peu de grandes options stratégiques, mais beaucoup de placement en raison d’une situation d’alizé compliquée au début, ce qui conduit certains routages à conseiller des trajectoires près des côtes africaines.


Nous ouvrons ensuite une page Mini Transat, Christian Dumard analysant les différentes options de la seconde étape, jugeant qu’en ce qui concerne les protos, le leader Pierre Le Roy « a les choses bien en main » en vue de la victoire d’étape et au général, à un peu plus de trois jours de l’arrivée. La situation est bien plus incertaine en série avec une « homogénéisation de l’alizé » entre nord et sud qui rend le jeu encore très ouvert.


Diffusé le 9 novembre 2021

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Clovis Tisserand

Description

Ce 48e épisode de Pos. Report est consacré à la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, dont le départ a été donné dimanche, et à la Mini Transat EuroChef, qui est proche du dénouement. Nos invités : le consultant météo des deux courses, Christian Dumard, et Hubert Lemonnier, responsable du dossier direction de course au sein de la classe Imoca.


L’un comme l’autre commencent par raconter comment ils ont vécu la semaine précédant le départ de la Transat Jacques Vabre, avec un parfum de retrouvailles chez tous les acteurs de la course au large. Hubert Lemonnier commente ensuite le démâtage de Bureau Vallée, qui l’a surpris au vu des conditions que Louis Burton et Davy Beaudart rencontraient alors.


Christian Dumard détaille la situation météo très inhabituelle à cette époque de l’année dans le golfe de Gascogne avec une dorsale anticyclonique qui s’est mise en place sur un axe sud-ouest/nord-est qui a conduit à un regroupement général dans toutes les classes. La quasi-totalité de la flotte a choisi de la traverser en faisant cap au sud, plutôt que de prendre le risque d’une route à l’ouest qui constituait « un pari à 5-6-7 jours », assez incertain en raison de « la position de petites dépressions mal appréhendée par les modèles météo. »

Le consultant météo de la Route du Café évoque la suite du programme, avec peu de grandes options stratégiques, mais beaucoup de placement en raison d’une situation d’alizé compliquée au début, ce qui conduit certains routages à conseiller des trajectoires près des côtes africaines.


Nous ouvrons ensuite une page Mini Transat, Christian Dumard analysant les différentes options de la seconde étape, jugeant qu’en ce qui concerne les protos, le leader Pierre Le Roy « a les choses bien en main » en vue de la victoire d’étape et au général, à un peu plus de trois jours de l’arrivée. La situation est bien plus incertaine en série avec une « homogénéisation de l’alizé » entre nord et sud qui rend le jeu encore très ouvert.


Diffusé le 9 novembre 2021

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Clovis Tisserand

Share

Embed

You may also like