S02E33 La Crépidule : un empilement de fornicateurs et d'ennuis cover
S02E33 La Crépidule : un empilement de fornicateurs et d'ennuis cover
Petit Poisson deviendra Podcast (Baleine sous Gravillon, 100% vie marine)

S02E33 La Crépidule : un empilement de fornicateurs et d'ennuis

S02E33 La Crépidule : un empilement de fornicateurs et d'ennuis

08min |12/04/2023
Play
S02E33 La Crépidule : un empilement de fornicateurs et d'ennuis cover
S02E33 La Crépidule : un empilement de fornicateurs et d'ennuis cover
Petit Poisson deviendra Podcast (Baleine sous Gravillon, 100% vie marine)

S02E33 La Crépidule : un empilement de fornicateurs et d'ennuis

S02E33 La Crépidule : un empilement de fornicateurs et d'ennuis

08min |12/04/2023
Play

Description

La crépidule, ou berlingot de mer, est un petit mollusque gastéropode. Son nom scientifique va forcément imprimer un sourire sur votre visage : Crepidula fornicata.

En effet, ces animaux vivent empilés les uns sur les autres… en changeant de sexe au fur et à mesure de leur croissance. Ces colonies résistent au courant et à la plupart des prédateurs. Elles se nourrissent de plancton.

La crépidule est originaire de la façade atlantique de l'Amérique du Nord et est devenue envahissante en Europe.

Une première introduction a été faite par des ostréiculteurs avec des huîtres de Virginie transplantées en Angleterre, à la fin du 19e siècle.

Elle est ensuite apparue en France lors du débarquement des Alliés durant la Seconde Guerre mondiale. D’autres vagues de colonisation involontaires ont suivi, à cause de l’implantation de nouvelles espèces d’huîtres. De là, la crépidule a ensuite gagné toute la côte européenne, de la Suède jusqu'à l'Espagne et à la Méditerranée.

Outre l'ostréiculture, l'eutrophisation générale des eaux (prolifération d’algues due aux rejets azotés, cf célèbres algues vertes en Bretagne) leur est très favorable. La pêche au chalut qui les diffuse sur des kilomètres à chaque pêche les favorise également.

Conséquences : elle entre en compétition pour la nourriture et l'espace avec d'autres mollusques comme les moules et les huîtres et les élimine de leur environnement initial.

Pour y remédier, une des solutions envisagées est d’exploiter ces affreux mollusques fornicateurs pour la consommation humaine.

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons de vous accompagner pour créer votre podcast, ou de sous-traiter tout ou partie de votre projet d’émission.

 

Nous proposons aussi des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

La crépidule, ou berlingot de mer, est un petit mollusque gastéropode. Son nom scientifique va forcément imprimer un sourire sur votre visage : Crepidula fornicata.

En effet, ces animaux vivent empilés les uns sur les autres… en changeant de sexe au fur et à mesure de leur croissance. Ces colonies résistent au courant et à la plupart des prédateurs. Elles se nourrissent de plancton.

La crépidule est originaire de la façade atlantique de l'Amérique du Nord et est devenue envahissante en Europe.

Une première introduction a été faite par des ostréiculteurs avec des huîtres de Virginie transplantées en Angleterre, à la fin du 19e siècle.

Elle est ensuite apparue en France lors du débarquement des Alliés durant la Seconde Guerre mondiale. D’autres vagues de colonisation involontaires ont suivi, à cause de l’implantation de nouvelles espèces d’huîtres. De là, la crépidule a ensuite gagné toute la côte européenne, de la Suède jusqu'à l'Espagne et à la Méditerranée.

Outre l'ostréiculture, l'eutrophisation générale des eaux (prolifération d’algues due aux rejets azotés, cf célèbres algues vertes en Bretagne) leur est très favorable. La pêche au chalut qui les diffuse sur des kilomètres à chaque pêche les favorise également.

Conséquences : elle entre en compétition pour la nourriture et l'espace avec d'autres mollusques comme les moules et les huîtres et les élimine de leur environnement initial.

Pour y remédier, une des solutions envisagées est d’exploiter ces affreux mollusques fornicateurs pour la consommation humaine.

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons de vous accompagner pour créer votre podcast, ou de sous-traiter tout ou partie de votre projet d’émission.

 

Nous proposons aussi des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

La crépidule, ou berlingot de mer, est un petit mollusque gastéropode. Son nom scientifique va forcément imprimer un sourire sur votre visage : Crepidula fornicata.

En effet, ces animaux vivent empilés les uns sur les autres… en changeant de sexe au fur et à mesure de leur croissance. Ces colonies résistent au courant et à la plupart des prédateurs. Elles se nourrissent de plancton.

La crépidule est originaire de la façade atlantique de l'Amérique du Nord et est devenue envahissante en Europe.

Une première introduction a été faite par des ostréiculteurs avec des huîtres de Virginie transplantées en Angleterre, à la fin du 19e siècle.

Elle est ensuite apparue en France lors du débarquement des Alliés durant la Seconde Guerre mondiale. D’autres vagues de colonisation involontaires ont suivi, à cause de l’implantation de nouvelles espèces d’huîtres. De là, la crépidule a ensuite gagné toute la côte européenne, de la Suède jusqu'à l'Espagne et à la Méditerranée.

Outre l'ostréiculture, l'eutrophisation générale des eaux (prolifération d’algues due aux rejets azotés, cf célèbres algues vertes en Bretagne) leur est très favorable. La pêche au chalut qui les diffuse sur des kilomètres à chaque pêche les favorise également.

Conséquences : elle entre en compétition pour la nourriture et l'espace avec d'autres mollusques comme les moules et les huîtres et les élimine de leur environnement initial.

Pour y remédier, une des solutions envisagées est d’exploiter ces affreux mollusques fornicateurs pour la consommation humaine.

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons de vous accompagner pour créer votre podcast, ou de sous-traiter tout ou partie de votre projet d’émission.

 

Nous proposons aussi des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

La crépidule, ou berlingot de mer, est un petit mollusque gastéropode. Son nom scientifique va forcément imprimer un sourire sur votre visage : Crepidula fornicata.

En effet, ces animaux vivent empilés les uns sur les autres… en changeant de sexe au fur et à mesure de leur croissance. Ces colonies résistent au courant et à la plupart des prédateurs. Elles se nourrissent de plancton.

La crépidule est originaire de la façade atlantique de l'Amérique du Nord et est devenue envahissante en Europe.

Une première introduction a été faite par des ostréiculteurs avec des huîtres de Virginie transplantées en Angleterre, à la fin du 19e siècle.

Elle est ensuite apparue en France lors du débarquement des Alliés durant la Seconde Guerre mondiale. D’autres vagues de colonisation involontaires ont suivi, à cause de l’implantation de nouvelles espèces d’huîtres. De là, la crépidule a ensuite gagné toute la côte européenne, de la Suède jusqu'à l'Espagne et à la Méditerranée.

Outre l'ostréiculture, l'eutrophisation générale des eaux (prolifération d’algues due aux rejets azotés, cf célèbres algues vertes en Bretagne) leur est très favorable. La pêche au chalut qui les diffuse sur des kilomètres à chaque pêche les favorise également.

Conséquences : elle entre en compétition pour la nourriture et l'espace avec d'autres mollusques comme les moules et les huîtres et les élimine de leur environnement initial.

Pour y remédier, une des solutions envisagées est d’exploiter ces affreux mollusques fornicateurs pour la consommation humaine.

_______

 

🐳 Notre but est de faire connaître le Vivant, pour mieux donner envie de le protéger. 

 

Sous notre Gravillon vous trouverez... 4 podcasts, 1 site, 1 compte Instagram, 1 page + 1 groupe Facebook et 1 asso dédiés au Vivant :

https://baleinesousgravillon.com/liens-2

 

Tous ces podcasts sont réalisés par des bénévoles. Ils sont gratuits et accessibles à tous. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vivre. Vous pouvez faire un don sur Helloasso (ou sur Tipeee) ou adhérer à l’asso BSG.

 

Si vous aimez nos productions, partagez nos liens et abonnez-vous! Profitez-en pour nous laisser des étoiles et surtout un avis sur Apple Podcast, Spotify et les autres applis d’écoutes. Grâce à vos avis, nous serons plus visibles. Grand merci :)

 

Nous proposons de vous accompagner pour créer votre podcast, ou de sous-traiter tout ou partie de votre projet d’émission.

 

Nous proposons aussi des conférences et animons des tables rondes pour diffuser la connaissance sur le Vivant et la biodiversité dans les écoles, les universités et les entreprises.

 

Nous cherchons des partenaires : contact@baleinesousgravillon.com


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like