undefined cover
undefined cover
Bure : c'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ? - Episode 1 cover
Bure : c'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ? - Episode 1 cover
L'actu des luttes - Radio Parleur

Bure : c'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ? - Episode 1

Bure : c'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ? - Episode 1

24min |17/09/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
Bure : c'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ? - Episode 1 cover
Bure : c'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ? - Episode 1 cover
L'actu des luttes - Radio Parleur

Bure : c'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ? - Episode 1

Bure : c'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ? - Episode 1

24min |17/09/2021
Listen

Description

Episode 1 - C'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ?

(lien vers l'épisode 2 : https://smartlink.ausha.co/radio-parleur/bure-est-ce-l-antinucleaire-qui-devient-queer-ou-l-inverse-episode-2 ) 


Aujourd’hui, c'est dans la Meuse, que palpite la lutte contre le nucléaire français. Fin août, le collectif féministe Les Rayonnantes y a monté un camp d’été. On y parlait moins de l'Andra, l'agence de gestion des déchets nucléaires, que de ses ressentis, de ses émotions, de ses sexualités, de ses oppressions de classe, de race, de genre. On y partageait beaucoup autour du queer aussi, un terme impossible à définir exactement, mais qui désigne une étrangeté politique du genre, des sexualités, des identités et des désirs.  


Est-ce un état d’esprit queer qui est en train de prendre ses quartiers dans le mouvement anti-nuke français ? Comment cela ouvre de nouvelles portes pour celles et ceux qui ne savaient pas trop comment prendre place dans ce mouvement à la réputation viriliste, parfois méritée ? Réponse dans la meuse au camp des Rayonnantes.  


Un reportage de Violette Voldoire et Martin Duffaut pour Radio Parleur.


Soutenez Radio Parleur, faites un don !

Description

Episode 1 - C'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ?

(lien vers l'épisode 2 : https://smartlink.ausha.co/radio-parleur/bure-est-ce-l-antinucleaire-qui-devient-queer-ou-l-inverse-episode-2 ) 


Aujourd’hui, c'est dans la Meuse, que palpite la lutte contre le nucléaire français. Fin août, le collectif féministe Les Rayonnantes y a monté un camp d’été. On y parlait moins de l'Andra, l'agence de gestion des déchets nucléaires, que de ses ressentis, de ses émotions, de ses sexualités, de ses oppressions de classe, de race, de genre. On y partageait beaucoup autour du queer aussi, un terme impossible à définir exactement, mais qui désigne une étrangeté politique du genre, des sexualités, des identités et des désirs.  


Est-ce un état d’esprit queer qui est en train de prendre ses quartiers dans le mouvement anti-nuke français ? Comment cela ouvre de nouvelles portes pour celles et ceux qui ne savaient pas trop comment prendre place dans ce mouvement à la réputation viriliste, parfois méritée ? Réponse dans la meuse au camp des Rayonnantes.  


Un reportage de Violette Voldoire et Martin Duffaut pour Radio Parleur.


Soutenez Radio Parleur, faites un don !

Share

Embed

You may also like

Description

Episode 1 - C'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ?

(lien vers l'épisode 2 : https://smartlink.ausha.co/radio-parleur/bure-est-ce-l-antinucleaire-qui-devient-queer-ou-l-inverse-episode-2 ) 


Aujourd’hui, c'est dans la Meuse, que palpite la lutte contre le nucléaire français. Fin août, le collectif féministe Les Rayonnantes y a monté un camp d’été. On y parlait moins de l'Andra, l'agence de gestion des déchets nucléaires, que de ses ressentis, de ses émotions, de ses sexualités, de ses oppressions de classe, de race, de genre. On y partageait beaucoup autour du queer aussi, un terme impossible à définir exactement, mais qui désigne une étrangeté politique du genre, des sexualités, des identités et des désirs.  


Est-ce un état d’esprit queer qui est en train de prendre ses quartiers dans le mouvement anti-nuke français ? Comment cela ouvre de nouvelles portes pour celles et ceux qui ne savaient pas trop comment prendre place dans ce mouvement à la réputation viriliste, parfois méritée ? Réponse dans la meuse au camp des Rayonnantes.  


Un reportage de Violette Voldoire et Martin Duffaut pour Radio Parleur.


Soutenez Radio Parleur, faites un don !

Description

Episode 1 - C'est quoi un camp queer, déter, et antinucléaire ?

(lien vers l'épisode 2 : https://smartlink.ausha.co/radio-parleur/bure-est-ce-l-antinucleaire-qui-devient-queer-ou-l-inverse-episode-2 ) 


Aujourd’hui, c'est dans la Meuse, que palpite la lutte contre le nucléaire français. Fin août, le collectif féministe Les Rayonnantes y a monté un camp d’été. On y parlait moins de l'Andra, l'agence de gestion des déchets nucléaires, que de ses ressentis, de ses émotions, de ses sexualités, de ses oppressions de classe, de race, de genre. On y partageait beaucoup autour du queer aussi, un terme impossible à définir exactement, mais qui désigne une étrangeté politique du genre, des sexualités, des identités et des désirs.  


Est-ce un état d’esprit queer qui est en train de prendre ses quartiers dans le mouvement anti-nuke français ? Comment cela ouvre de nouvelles portes pour celles et ceux qui ne savaient pas trop comment prendre place dans ce mouvement à la réputation viriliste, parfois méritée ? Réponse dans la meuse au camp des Rayonnantes.  


Un reportage de Violette Voldoire et Martin Duffaut pour Radio Parleur.


Soutenez Radio Parleur, faites un don !

Share

Embed

You may also like