undefined cover
undefined cover
Bure : est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ? - Episode 2 cover
Bure : est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ? - Episode 2 cover
L'actu des luttes - Radio Parleur

Bure : est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ? - Episode 2

Bure : est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ? - Episode 2

25min |17/09/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
Bure : est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ? - Episode 2 cover
Bure : est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ? - Episode 2 cover
L'actu des luttes - Radio Parleur

Bure : est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ? - Episode 2

Bure : est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ? - Episode 2

25min |17/09/2021
Listen

Description

Episode 2 - Est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ?

(lien vers l'épisode 1 : https://smartlink.ausha.co/radio-parleur/bure-c-est-quoi-un-camp-queer-deter-et-antinucleaire-episode-1 )
 

Dans le premier épisode, vous avez pu visiter le camp d'été monté par le collectif féministe Les Rayonnantes à Luméville-en-Ornois, dans la Meuse. On y parlait moins de l'Andra, l'agence de gestion des déchets nucléaires, que de sesressentis, de ses émotions, de ses sexualités, de ses oppressions de classe, de race, de genre. On y partageait beaucoup autour du queer aussi, un terme impossible à définir exactement, mais qui désigne une étrangeté politique du genre, des sexualités, des identités et des désirs.  


Comment cet état d'esprit, ces réflexions queer ont-elles peu à peu hacké le mouvement anti-nuke ? Quelles nouvelles perspectives politiques les participant·es viennt-iels chercher ? On retrouve Anna, Ada, Saul, Marie et Pauline, ainsi qu'une Bombe Atomique pour en parler.


Un reportage de Violette Voldoire et Martin Duffaut pour Radio Parleur.


Soutenez Radio Parleur, faites un don !

Description

Episode 2 - Est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ?

(lien vers l'épisode 1 : https://smartlink.ausha.co/radio-parleur/bure-c-est-quoi-un-camp-queer-deter-et-antinucleaire-episode-1 )
 

Dans le premier épisode, vous avez pu visiter le camp d'été monté par le collectif féministe Les Rayonnantes à Luméville-en-Ornois, dans la Meuse. On y parlait moins de l'Andra, l'agence de gestion des déchets nucléaires, que de sesressentis, de ses émotions, de ses sexualités, de ses oppressions de classe, de race, de genre. On y partageait beaucoup autour du queer aussi, un terme impossible à définir exactement, mais qui désigne une étrangeté politique du genre, des sexualités, des identités et des désirs.  


Comment cet état d'esprit, ces réflexions queer ont-elles peu à peu hacké le mouvement anti-nuke ? Quelles nouvelles perspectives politiques les participant·es viennt-iels chercher ? On retrouve Anna, Ada, Saul, Marie et Pauline, ainsi qu'une Bombe Atomique pour en parler.


Un reportage de Violette Voldoire et Martin Duffaut pour Radio Parleur.


Soutenez Radio Parleur, faites un don !

Share

Embed

You may also like

Description

Episode 2 - Est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ?

(lien vers l'épisode 1 : https://smartlink.ausha.co/radio-parleur/bure-c-est-quoi-un-camp-queer-deter-et-antinucleaire-episode-1 )
 

Dans le premier épisode, vous avez pu visiter le camp d'été monté par le collectif féministe Les Rayonnantes à Luméville-en-Ornois, dans la Meuse. On y parlait moins de l'Andra, l'agence de gestion des déchets nucléaires, que de sesressentis, de ses émotions, de ses sexualités, de ses oppressions de classe, de race, de genre. On y partageait beaucoup autour du queer aussi, un terme impossible à définir exactement, mais qui désigne une étrangeté politique du genre, des sexualités, des identités et des désirs.  


Comment cet état d'esprit, ces réflexions queer ont-elles peu à peu hacké le mouvement anti-nuke ? Quelles nouvelles perspectives politiques les participant·es viennt-iels chercher ? On retrouve Anna, Ada, Saul, Marie et Pauline, ainsi qu'une Bombe Atomique pour en parler.


Un reportage de Violette Voldoire et Martin Duffaut pour Radio Parleur.


Soutenez Radio Parleur, faites un don !

Description

Episode 2 - Est-ce l'antinucléaire qui devient queer, ou l'inverse ?

(lien vers l'épisode 1 : https://smartlink.ausha.co/radio-parleur/bure-c-est-quoi-un-camp-queer-deter-et-antinucleaire-episode-1 )
 

Dans le premier épisode, vous avez pu visiter le camp d'été monté par le collectif féministe Les Rayonnantes à Luméville-en-Ornois, dans la Meuse. On y parlait moins de l'Andra, l'agence de gestion des déchets nucléaires, que de sesressentis, de ses émotions, de ses sexualités, de ses oppressions de classe, de race, de genre. On y partageait beaucoup autour du queer aussi, un terme impossible à définir exactement, mais qui désigne une étrangeté politique du genre, des sexualités, des identités et des désirs.  


Comment cet état d'esprit, ces réflexions queer ont-elles peu à peu hacké le mouvement anti-nuke ? Quelles nouvelles perspectives politiques les participant·es viennt-iels chercher ? On retrouve Anna, Ada, Saul, Marie et Pauline, ainsi qu'une Bombe Atomique pour en parler.


Un reportage de Violette Voldoire et Martin Duffaut pour Radio Parleur.


Soutenez Radio Parleur, faites un don !

Share

Embed

You may also like