L'actu des luttes - Radio Parleur

Les militant.es syndicaux seront-ils du 5 mai ?

Les militant.es syndicaux seront-ils du 5 mai ?

08min |05/05/2018
Listen
L'actu des luttes - Radio Parleur

Les militant.es syndicaux seront-ils du 5 mai ?

Les militant.es syndicaux seront-ils du 5 mai ?

08min |05/05/2018
Listen

Description

Un grand pot au feu. Le 4 avril dernier, à la Bourse du Travail, le député FI François Ruffin lançait devant une foule conquise un rendez vous vendu comme rassembleur, innovant, avec une volonté affichée de dépasser les clivages qui freinent trop souvent la gauche dans ses réunions traditionnelles. Faire enfin “la fête à Macron” et s’opposer au gouvernement d’une voix commune. Seulement voilà, les syndicats - Philippe Martinez en tête - ne seront pas tous de la partie. Ils dénoncent une initiative non concertée à contre courant de leurs pratiques de lutte. Qu’en disent les adhérent.e.s ?

Description

Un grand pot au feu. Le 4 avril dernier, à la Bourse du Travail, le député FI François Ruffin lançait devant une foule conquise un rendez vous vendu comme rassembleur, innovant, avec une volonté affichée de dépasser les clivages qui freinent trop souvent la gauche dans ses réunions traditionnelles. Faire enfin “la fête à Macron” et s’opposer au gouvernement d’une voix commune. Seulement voilà, les syndicats - Philippe Martinez en tête - ne seront pas tous de la partie. Ils dénoncent une initiative non concertée à contre courant de leurs pratiques de lutte. Qu’en disent les adhérent.e.s ?

Share

Embed

To listen also

Description

Un grand pot au feu. Le 4 avril dernier, à la Bourse du Travail, le député FI François Ruffin lançait devant une foule conquise un rendez vous vendu comme rassembleur, innovant, avec une volonté affichée de dépasser les clivages qui freinent trop souvent la gauche dans ses réunions traditionnelles. Faire enfin “la fête à Macron” et s’opposer au gouvernement d’une voix commune. Seulement voilà, les syndicats - Philippe Martinez en tête - ne seront pas tous de la partie. Ils dénoncent une initiative non concertée à contre courant de leurs pratiques de lutte. Qu’en disent les adhérent.e.s ?

Description

Un grand pot au feu. Le 4 avril dernier, à la Bourse du Travail, le député FI François Ruffin lançait devant une foule conquise un rendez vous vendu comme rassembleur, innovant, avec une volonté affichée de dépasser les clivages qui freinent trop souvent la gauche dans ses réunions traditionnelles. Faire enfin “la fête à Macron” et s’opposer au gouvernement d’une voix commune. Seulement voilà, les syndicats - Philippe Martinez en tête - ne seront pas tous de la partie. Ils dénoncent une initiative non concertée à contre courant de leurs pratiques de lutte. Qu’en disent les adhérent.e.s ?

Share

Embed

To listen also