undefined cover
undefined cover
Parloirs : dans les prisons, les droits des détenu·es sacrifiés cover
Parloirs : dans les prisons, les droits des détenu·es sacrifiés cover
L'actu des luttes - Radio Parleur

Parloirs : dans les prisons, les droits des détenu·es sacrifiés

Parloirs : dans les prisons, les droits des détenu·es sacrifiés

28min |12/07/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
Parloirs : dans les prisons, les droits des détenu·es sacrifiés cover
Parloirs : dans les prisons, les droits des détenu·es sacrifiés cover
L'actu des luttes - Radio Parleur

Parloirs : dans les prisons, les droits des détenu·es sacrifiés

Parloirs : dans les prisons, les droits des détenu·es sacrifiés

28min |12/07/2021
Listen

Description

Pour les 66 000 personnes détenues en France, le parloir est la seule possibilité de passer un moment avec ses proches. Au pic de la pandémie, le droit au parloir a  pourtant été suspendu pendant plusieurs mois. Leur réouverture très progressive fragilise un lien avec l'extérieur déjà précaire. Plongée dans un moment crucial de la relation entre ceux qui sont dedans, et ceux qui sont dehors, grâce à trois associations : les Visiteurs de Prison (ANVP), l'Association d'Accueil de Familles de Détenus (AFDMA) et le Relai Enfant Parent.

Un reportage d'Esther Laudet.


Nous avons besoin de vous. Soutenez Radio Parleur !

Description

Pour les 66 000 personnes détenues en France, le parloir est la seule possibilité de passer un moment avec ses proches. Au pic de la pandémie, le droit au parloir a  pourtant été suspendu pendant plusieurs mois. Leur réouverture très progressive fragilise un lien avec l'extérieur déjà précaire. Plongée dans un moment crucial de la relation entre ceux qui sont dedans, et ceux qui sont dehors, grâce à trois associations : les Visiteurs de Prison (ANVP), l'Association d'Accueil de Familles de Détenus (AFDMA) et le Relai Enfant Parent.

Un reportage d'Esther Laudet.


Nous avons besoin de vous. Soutenez Radio Parleur !

Share

Embed

You may also like

Description

Pour les 66 000 personnes détenues en France, le parloir est la seule possibilité de passer un moment avec ses proches. Au pic de la pandémie, le droit au parloir a  pourtant été suspendu pendant plusieurs mois. Leur réouverture très progressive fragilise un lien avec l'extérieur déjà précaire. Plongée dans un moment crucial de la relation entre ceux qui sont dedans, et ceux qui sont dehors, grâce à trois associations : les Visiteurs de Prison (ANVP), l'Association d'Accueil de Familles de Détenus (AFDMA) et le Relai Enfant Parent.

Un reportage d'Esther Laudet.


Nous avons besoin de vous. Soutenez Radio Parleur !

Description

Pour les 66 000 personnes détenues en France, le parloir est la seule possibilité de passer un moment avec ses proches. Au pic de la pandémie, le droit au parloir a  pourtant été suspendu pendant plusieurs mois. Leur réouverture très progressive fragilise un lien avec l'extérieur déjà précaire. Plongée dans un moment crucial de la relation entre ceux qui sont dedans, et ceux qui sont dehors, grâce à trois associations : les Visiteurs de Prison (ANVP), l'Association d'Accueil de Familles de Détenus (AFDMA) et le Relai Enfant Parent.

Un reportage d'Esther Laudet.


Nous avons besoin de vous. Soutenez Radio Parleur !

Share

Embed

You may also like