RÉELLES par Estelle Abbou

Nathan Stern, le regard sur notre monde d'un sociologue, entrepreneur et ingénieur social

Nathan Stern, le regard sur notre monde d'un sociologue, entrepreneur et ingénieur social

1h07 |29/03/2020
Listen
RÉELLES par Estelle Abbou

Nathan Stern, le regard sur notre monde d'un sociologue, entrepreneur et ingénieur social

Nathan Stern, le regard sur notre monde d'un sociologue, entrepreneur et ingénieur social

1h07 |29/03/2020
Listen

Description

Une ville décarbonnée ça vous parle forcément en ce moment non? 

Et bien c’est un de nos sujets avec mon invité cet semaine. 

Bien que cet épisode ait été enregistré il y a plus d’un mois, je pense qu’il résonnera particulièrement en vous en ce moment. 

Je ne peux pas commencer l’introduction de cet épisode sans dire et redire à quel point je pense à celles et ceux qui souffrent, physiquement, mentalement, moralement et financièrement. 

Je pense à ces familles endeuillées et bien entendu aux hommes et aux femmes qui forment le personnel soignant de notre pays, et sont, de fait nos héros et héroines. A eux et elles, un IMMENSE MERCI.

Et puis dire aussi merci. Merci à vous tous et toutes pour cette pluie de messages sans précédents depuis le début du podcast. 

Vous êtes, même encore aujourd’hui, de plus en plus nombreux à écouter le podcast. Et j’espère de tout mon coeur qu’il vous apportera un peu d’apaisement durant cette période de pandémie. 

Je me pose beaucoup de questions en ce moment sur l’avenir de mon podcast et la manière dont il doit évoluer donc n’hésitez surtout pas à m’envoyer vos recommandations et vos idées. C’est toujours un bonheur de vous lire. 

Merci aussi à Vincent Rochette sans qui ce podcast n’existerait pas. Il m’accompagne sur le montage mais il m’accompagne tout simplement. Alors Vincent, merci. 

Allez, je passe à l’introduction de mon invité. 

Il est déjà venu dans le podcast, mais j’ai eu envie de lui donner la parole à nouveau car j’aime tisser des liens avec mes invités, et je mesure ma chance de les avoir toujours autour de moi. 

Sociologue de formation, Nathan Stern se définit comme un ingénieur social. Il conçoit des réseaux sociaux, des jeux, des programmes, tout ce qui peut créer du lien social justement.. Il a à coeur de faire baisser la violence dans les cours d’école, faire en sorte d’augmenter la coopération dans les organisations, d’adoucir l’administration et de réchauffer ce qui peut sembler froid comme un abribus. 

A son actif, Peuplade, un réseau social local pour habitants d’un même quartier, ou encore "Voisin.age" qui rassemble les voisins autour des personnes âgés de leur quartier. 

Il a également co fondé "Avec nos proches" un réseau social téléphonique pour les aidants familiaux, et Happy Week, un jeu collaboratif qui donne envie aux enfants d’accomplir les tâches du quotidien comme un jeu. 

Mais il ne s’arrête pas là. Il regorge de projets toujours et encore. 

Avec lui, on a parlé de l’empathie, au coeur de son action, des couples en difficulté, des enjeux du commerce actuellement, d’écologie et des effets pervers de l’éco anxiété, du low coast et, de l’importance de sortir de la quête du méchant, de la vindicte populaire et de la moraline, du temps passé sur Netflix ou sa console de jeux, de l’importance de cultiver la sensibilité, de l’isolement et de la solitude, de la transformation des consciences, de notre cher pays, la France et des travers de la bonne conscience.

Je vous souhaite de passer un aussi bon moment que ce le fut pour moi avec Nathan Stern. 

Description

Une ville décarbonnée ça vous parle forcément en ce moment non? 

Et bien c’est un de nos sujets avec mon invité cet semaine. 

Bien que cet épisode ait été enregistré il y a plus d’un mois, je pense qu’il résonnera particulièrement en vous en ce moment. 

Je ne peux pas commencer l’introduction de cet épisode sans dire et redire à quel point je pense à celles et ceux qui souffrent, physiquement, mentalement, moralement et financièrement. 

Je pense à ces familles endeuillées et bien entendu aux hommes et aux femmes qui forment le personnel soignant de notre pays, et sont, de fait nos héros et héroines. A eux et elles, un IMMENSE MERCI.

Et puis dire aussi merci. Merci à vous tous et toutes pour cette pluie de messages sans précédents depuis le début du podcast. 

Vous êtes, même encore aujourd’hui, de plus en plus nombreux à écouter le podcast. Et j’espère de tout mon coeur qu’il vous apportera un peu d’apaisement durant cette période de pandémie. 

Je me pose beaucoup de questions en ce moment sur l’avenir de mon podcast et la manière dont il doit évoluer donc n’hésitez surtout pas à m’envoyer vos recommandations et vos idées. C’est toujours un bonheur de vous lire. 

Merci aussi à Vincent Rochette sans qui ce podcast n’existerait pas. Il m’accompagne sur le montage mais il m’accompagne tout simplement. Alors Vincent, merci. 

Allez, je passe à l’introduction de mon invité. 

Il est déjà venu dans le podcast, mais j’ai eu envie de lui donner la parole à nouveau car j’aime tisser des liens avec mes invités, et je mesure ma chance de les avoir toujours autour de moi. 

Sociologue de formation, Nathan Stern se définit comme un ingénieur social. Il conçoit des réseaux sociaux, des jeux, des programmes, tout ce qui peut créer du lien social justement.. Il a à coeur de faire baisser la violence dans les cours d’école, faire en sorte d’augmenter la coopération dans les organisations, d’adoucir l’administration et de réchauffer ce qui peut sembler froid comme un abribus. 

A son actif, Peuplade, un réseau social local pour habitants d’un même quartier, ou encore "Voisin.age" qui rassemble les voisins autour des personnes âgés de leur quartier. 

Il a également co fondé "Avec nos proches" un réseau social téléphonique pour les aidants familiaux, et Happy Week, un jeu collaboratif qui donne envie aux enfants d’accomplir les tâches du quotidien comme un jeu. 

Mais il ne s’arrête pas là. Il regorge de projets toujours et encore. 

Avec lui, on a parlé de l’empathie, au coeur de son action, des couples en difficulté, des enjeux du commerce actuellement, d’écologie et des effets pervers de l’éco anxiété, du low coast et, de l’importance de sortir de la quête du méchant, de la vindicte populaire et de la moraline, du temps passé sur Netflix ou sa console de jeux, de l’importance de cultiver la sensibilité, de l’isolement et de la solitude, de la transformation des consciences, de notre cher pays, la France et des travers de la bonne conscience.

Je vous souhaite de passer un aussi bon moment que ce le fut pour moi avec Nathan Stern. 

Share

Embed

To listen also

Description

Une ville décarbonnée ça vous parle forcément en ce moment non? 

Et bien c’est un de nos sujets avec mon invité cet semaine. 

Bien que cet épisode ait été enregistré il y a plus d’un mois, je pense qu’il résonnera particulièrement en vous en ce moment. 

Je ne peux pas commencer l’introduction de cet épisode sans dire et redire à quel point je pense à celles et ceux qui souffrent, physiquement, mentalement, moralement et financièrement. 

Je pense à ces familles endeuillées et bien entendu aux hommes et aux femmes qui forment le personnel soignant de notre pays, et sont, de fait nos héros et héroines. A eux et elles, un IMMENSE MERCI.

Et puis dire aussi merci. Merci à vous tous et toutes pour cette pluie de messages sans précédents depuis le début du podcast. 

Vous êtes, même encore aujourd’hui, de plus en plus nombreux à écouter le podcast. Et j’espère de tout mon coeur qu’il vous apportera un peu d’apaisement durant cette période de pandémie. 

Je me pose beaucoup de questions en ce moment sur l’avenir de mon podcast et la manière dont il doit évoluer donc n’hésitez surtout pas à m’envoyer vos recommandations et vos idées. C’est toujours un bonheur de vous lire. 

Merci aussi à Vincent Rochette sans qui ce podcast n’existerait pas. Il m’accompagne sur le montage mais il m’accompagne tout simplement. Alors Vincent, merci. 

Allez, je passe à l’introduction de mon invité. 

Il est déjà venu dans le podcast, mais j’ai eu envie de lui donner la parole à nouveau car j’aime tisser des liens avec mes invités, et je mesure ma chance de les avoir toujours autour de moi. 

Sociologue de formation, Nathan Stern se définit comme un ingénieur social. Il conçoit des réseaux sociaux, des jeux, des programmes, tout ce qui peut créer du lien social justement.. Il a à coeur de faire baisser la violence dans les cours d’école, faire en sorte d’augmenter la coopération dans les organisations, d’adoucir l’administration et de réchauffer ce qui peut sembler froid comme un abribus. 

A son actif, Peuplade, un réseau social local pour habitants d’un même quartier, ou encore "Voisin.age" qui rassemble les voisins autour des personnes âgés de leur quartier. 

Il a également co fondé "Avec nos proches" un réseau social téléphonique pour les aidants familiaux, et Happy Week, un jeu collaboratif qui donne envie aux enfants d’accomplir les tâches du quotidien comme un jeu. 

Mais il ne s’arrête pas là. Il regorge de projets toujours et encore. 

Avec lui, on a parlé de l’empathie, au coeur de son action, des couples en difficulté, des enjeux du commerce actuellement, d’écologie et des effets pervers de l’éco anxiété, du low coast et, de l’importance de sortir de la quête du méchant, de la vindicte populaire et de la moraline, du temps passé sur Netflix ou sa console de jeux, de l’importance de cultiver la sensibilité, de l’isolement et de la solitude, de la transformation des consciences, de notre cher pays, la France et des travers de la bonne conscience.

Je vous souhaite de passer un aussi bon moment que ce le fut pour moi avec Nathan Stern. 

Description

Une ville décarbonnée ça vous parle forcément en ce moment non? 

Et bien c’est un de nos sujets avec mon invité cet semaine. 

Bien que cet épisode ait été enregistré il y a plus d’un mois, je pense qu’il résonnera particulièrement en vous en ce moment. 

Je ne peux pas commencer l’introduction de cet épisode sans dire et redire à quel point je pense à celles et ceux qui souffrent, physiquement, mentalement, moralement et financièrement. 

Je pense à ces familles endeuillées et bien entendu aux hommes et aux femmes qui forment le personnel soignant de notre pays, et sont, de fait nos héros et héroines. A eux et elles, un IMMENSE MERCI.

Et puis dire aussi merci. Merci à vous tous et toutes pour cette pluie de messages sans précédents depuis le début du podcast. 

Vous êtes, même encore aujourd’hui, de plus en plus nombreux à écouter le podcast. Et j’espère de tout mon coeur qu’il vous apportera un peu d’apaisement durant cette période de pandémie. 

Je me pose beaucoup de questions en ce moment sur l’avenir de mon podcast et la manière dont il doit évoluer donc n’hésitez surtout pas à m’envoyer vos recommandations et vos idées. C’est toujours un bonheur de vous lire. 

Merci aussi à Vincent Rochette sans qui ce podcast n’existerait pas. Il m’accompagne sur le montage mais il m’accompagne tout simplement. Alors Vincent, merci. 

Allez, je passe à l’introduction de mon invité. 

Il est déjà venu dans le podcast, mais j’ai eu envie de lui donner la parole à nouveau car j’aime tisser des liens avec mes invités, et je mesure ma chance de les avoir toujours autour de moi. 

Sociologue de formation, Nathan Stern se définit comme un ingénieur social. Il conçoit des réseaux sociaux, des jeux, des programmes, tout ce qui peut créer du lien social justement.. Il a à coeur de faire baisser la violence dans les cours d’école, faire en sorte d’augmenter la coopération dans les organisations, d’adoucir l’administration et de réchauffer ce qui peut sembler froid comme un abribus. 

A son actif, Peuplade, un réseau social local pour habitants d’un même quartier, ou encore "Voisin.age" qui rassemble les voisins autour des personnes âgés de leur quartier. 

Il a également co fondé "Avec nos proches" un réseau social téléphonique pour les aidants familiaux, et Happy Week, un jeu collaboratif qui donne envie aux enfants d’accomplir les tâches du quotidien comme un jeu. 

Mais il ne s’arrête pas là. Il regorge de projets toujours et encore. 

Avec lui, on a parlé de l’empathie, au coeur de son action, des couples en difficulté, des enjeux du commerce actuellement, d’écologie et des effets pervers de l’éco anxiété, du low coast et, de l’importance de sortir de la quête du méchant, de la vindicte populaire et de la moraline, du temps passé sur Netflix ou sa console de jeux, de l’importance de cultiver la sensibilité, de l’isolement et de la solitude, de la transformation des consciences, de notre cher pays, la France et des travers de la bonne conscience.

Je vous souhaite de passer un aussi bon moment que ce le fut pour moi avec Nathan Stern. 

Share

Embed

To listen also