(🇫🇷) Ségolène Alquier, développeuse cover
(🇫🇷) Ségolène Alquier, développeuse cover
Refactor

(🇫🇷) Ségolène Alquier, développeuse

(🇫🇷) Ségolène Alquier, développeuse

55min |08/12/2020
Listen
(🇫🇷) Ségolène Alquier, développeuse cover
(🇫🇷) Ségolène Alquier, développeuse cover
Refactor

(🇫🇷) Ségolène Alquier, développeuse

(🇫🇷) Ségolène Alquier, développeuse

55min |08/12/2020
Listen

Description

Aujourd'hui, portrait de Ségolène Alquier, jeune développeuse chez Doctolib. Diplômée d'un Master en Management International à l'ESCP Europe et en Droit International des Affaires à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle finit par se reconvertir et se rapprocher du monde de la tech, en commençant le cursus de l'Ecole 42 en 2018. C'est à l'issue de ce dernier que Doctolib la recrute, en mai 2020.

Après avoir été diplômée en Droit International des Affaires, une pause s'imposa. Les débouchés ne lui convenaient pas, elle ne s'y retrouvait pas. Elle prit alors une année sabbatique où elle a a travaillé comme chargée de production dans un label à Paris et à Berlin. Elle se rend compte rapidement qu'en France, de par ses études, on l'enfermait vite dans la case "juriste". Elle s'inscrit alors en Master 2 Management International à Paris et à Londres. Même constat après cette année : manque de sens, de liberté. En juillet 2016, elle devient Product Manager chez Yoyo France, une petite startup parisienne dans le domaine de l'écologie, qui vise à sensibiliser les individus au tri des déchets, via un système de gamification. Au fil du temps, elle y devient Product Owner. Elle décide de quitter son poste pour se former à la technique. Elle participe alors à un bootcamp de 2 mois, The Hacking Project, puis s'inscrit à l'Ecole 42.

Ségolène parle de comment s'est passée sa reconversion, comment elle est entrée à l'Ecole 42, sa quête de sens/ de liberté dans la tech, comment elle a été recruté chez Doctolib, ce qui l'y a attirée, son intégration dans l'entreprise, ses conseils pour le travail en remote, la transmission de la culture d'entreprise chez Doctolib, leur volonté de contribuer à la communauté Open Source, leurs process de recrutement, quelles mesures l'entreprise a mis en place pour l'accompagnement psychologique de ses collaborateurs, l'après-covid, la question de la mixité...

DĂ©couvrez son parcours inspirant, riche en enseignements !

✨ Découvrez notre formation fullstack JS RebootJS by Flint Academy: https://flint.sh/fr/academy/

Description

Aujourd'hui, portrait de Ségolène Alquier, jeune développeuse chez Doctolib. Diplômée d'un Master en Management International à l'ESCP Europe et en Droit International des Affaires à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle finit par se reconvertir et se rapprocher du monde de la tech, en commençant le cursus de l'Ecole 42 en 2018. C'est à l'issue de ce dernier que Doctolib la recrute, en mai 2020.

Après avoir été diplômée en Droit International des Affaires, une pause s'imposa. Les débouchés ne lui convenaient pas, elle ne s'y retrouvait pas. Elle prit alors une année sabbatique où elle a a travaillé comme chargée de production dans un label à Paris et à Berlin. Elle se rend compte rapidement qu'en France, de par ses études, on l'enfermait vite dans la case "juriste". Elle s'inscrit alors en Master 2 Management International à Paris et à Londres. Même constat après cette année : manque de sens, de liberté. En juillet 2016, elle devient Product Manager chez Yoyo France, une petite startup parisienne dans le domaine de l'écologie, qui vise à sensibiliser les individus au tri des déchets, via un système de gamification. Au fil du temps, elle y devient Product Owner. Elle décide de quitter son poste pour se former à la technique. Elle participe alors à un bootcamp de 2 mois, The Hacking Project, puis s'inscrit à l'Ecole 42.

Ségolène parle de comment s'est passée sa reconversion, comment elle est entrée à l'Ecole 42, sa quête de sens/ de liberté dans la tech, comment elle a été recruté chez Doctolib, ce qui l'y a attirée, son intégration dans l'entreprise, ses conseils pour le travail en remote, la transmission de la culture d'entreprise chez Doctolib, leur volonté de contribuer à la communauté Open Source, leurs process de recrutement, quelles mesures l'entreprise a mis en place pour l'accompagnement psychologique de ses collaborateurs, l'après-covid, la question de la mixité...

DĂ©couvrez son parcours inspirant, riche en enseignements !

✨ Découvrez notre formation fullstack JS RebootJS by Flint Academy: https://flint.sh/fr/academy/

Share

Embed

To listen also

Description

Aujourd'hui, portrait de Ségolène Alquier, jeune développeuse chez Doctolib. Diplômée d'un Master en Management International à l'ESCP Europe et en Droit International des Affaires à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle finit par se reconvertir et se rapprocher du monde de la tech, en commençant le cursus de l'Ecole 42 en 2018. C'est à l'issue de ce dernier que Doctolib la recrute, en mai 2020.

Après avoir été diplômée en Droit International des Affaires, une pause s'imposa. Les débouchés ne lui convenaient pas, elle ne s'y retrouvait pas. Elle prit alors une année sabbatique où elle a a travaillé comme chargée de production dans un label à Paris et à Berlin. Elle se rend compte rapidement qu'en France, de par ses études, on l'enfermait vite dans la case "juriste". Elle s'inscrit alors en Master 2 Management International à Paris et à Londres. Même constat après cette année : manque de sens, de liberté. En juillet 2016, elle devient Product Manager chez Yoyo France, une petite startup parisienne dans le domaine de l'écologie, qui vise à sensibiliser les individus au tri des déchets, via un système de gamification. Au fil du temps, elle y devient Product Owner. Elle décide de quitter son poste pour se former à la technique. Elle participe alors à un bootcamp de 2 mois, The Hacking Project, puis s'inscrit à l'Ecole 42.

Ségolène parle de comment s'est passée sa reconversion, comment elle est entrée à l'Ecole 42, sa quête de sens/ de liberté dans la tech, comment elle a été recruté chez Doctolib, ce qui l'y a attirée, son intégration dans l'entreprise, ses conseils pour le travail en remote, la transmission de la culture d'entreprise chez Doctolib, leur volonté de contribuer à la communauté Open Source, leurs process de recrutement, quelles mesures l'entreprise a mis en place pour l'accompagnement psychologique de ses collaborateurs, l'après-covid, la question de la mixité...

DĂ©couvrez son parcours inspirant, riche en enseignements !

✨ Découvrez notre formation fullstack JS RebootJS by Flint Academy: https://flint.sh/fr/academy/

Description

Aujourd'hui, portrait de Ségolène Alquier, jeune développeuse chez Doctolib. Diplômée d'un Master en Management International à l'ESCP Europe et en Droit International des Affaires à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle finit par se reconvertir et se rapprocher du monde de la tech, en commençant le cursus de l'Ecole 42 en 2018. C'est à l'issue de ce dernier que Doctolib la recrute, en mai 2020.

Après avoir été diplômée en Droit International des Affaires, une pause s'imposa. Les débouchés ne lui convenaient pas, elle ne s'y retrouvait pas. Elle prit alors une année sabbatique où elle a a travaillé comme chargée de production dans un label à Paris et à Berlin. Elle se rend compte rapidement qu'en France, de par ses études, on l'enfermait vite dans la case "juriste". Elle s'inscrit alors en Master 2 Management International à Paris et à Londres. Même constat après cette année : manque de sens, de liberté. En juillet 2016, elle devient Product Manager chez Yoyo France, une petite startup parisienne dans le domaine de l'écologie, qui vise à sensibiliser les individus au tri des déchets, via un système de gamification. Au fil du temps, elle y devient Product Owner. Elle décide de quitter son poste pour se former à la technique. Elle participe alors à un bootcamp de 2 mois, The Hacking Project, puis s'inscrit à l'Ecole 42.

Ségolène parle de comment s'est passée sa reconversion, comment elle est entrée à l'Ecole 42, sa quête de sens/ de liberté dans la tech, comment elle a été recruté chez Doctolib, ce qui l'y a attirée, son intégration dans l'entreprise, ses conseils pour le travail en remote, la transmission de la culture d'entreprise chez Doctolib, leur volonté de contribuer à la communauté Open Source, leurs process de recrutement, quelles mesures l'entreprise a mis en place pour l'accompagnement psychologique de ses collaborateurs, l'après-covid, la question de la mixité...

DĂ©couvrez son parcours inspirant, riche en enseignements !

✨ Découvrez notre formation fullstack JS RebootJS by Flint Academy: https://flint.sh/fr/academy/

Share

Embed

To listen also