REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR | EPISODE 2 | Les radios pirates cover
REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR | EPISODE 2 | Les radios pirates cover
REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR ou l'Histoire des Radios Libres à Lyon

REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR | EPISODE 2 | Les radios pirates

REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR | EPISODE 2 | Les radios pirates

1h07 |22/08/2021
Listen
REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR | EPISODE 2 | Les radios pirates cover
REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR | EPISODE 2 | Les radios pirates cover
REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR ou l'Histoire des Radios Libres à Lyon

REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR | EPISODE 2 | Les radios pirates

REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR | EPISODE 2 | Les radios pirates

1h07 |22/08/2021
Listen

Description

Deuxième épisode du podcast 10 MAI 1981 : REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR


1970-1981 des rebelles sur la bande FM : les pirates des ondes veulent renverser le monopole d'état sur la radiodiffusion 


Ce numéro est dédié à Patrice Berger, décédé à l'âge de 70 ans. Partice Berger a été un infatigable défenseur des radios pirates, puis des radios associatives.


La France a instauré à la libération, en 1945, un monopole d'état sur la radiodiffusion.


En 1969, la première radio pirate voit le jour dans le Nord, à Lille sur un campus universitaire : Radio Campus (Christian Verwaerde).


A Lyon, il faudra attendre 1976 pour entendre le premier grésillement non officiel sur la FM, avec une certaine Radio Polyphème.


Quelques mois plus tard à Paris, un groupe d'amis ont l'idée de créer une
radio, plutôt musicale, Radio Ivre (Patrick Van Troyen).


A Paris toujours, Radio Verte (Brice Lalonde) est née au printemps 1977, en pleine campagne des municipales. Brice Lalonde contribue à la faire connaître.


En mars 79, à Lonwy, ce sont des militants CGT qui créent une radio pirate : Lorraine-Coeur d'Acier, pour lutter contre les fermetures d'usines dans le secteur de
la sidérurgie. 


Lyon n'est pas en reste dans ce combat des radios pirates... 


Radio Pipelette est lancée en 78 par des militants et miitantes féministes. 


Radio Canuts - Radio Guignol débute ses premières émissions depuis la Croix-Rousse.


Gérard Teilhol et Jean-Baptiste Blanchemain lancent Radio Joufflu le 20 mars 1978, dans les jardins du Rosaire à Fourvière et 16 rue Pizay.


Le prochain numéro de ce podcast sera consacré à la date du 10 mai 1981 : l'élection de François Mitterrand et la lueur d'espoir qu'elle fait naitre chez les radios pirates.






Description

Deuxième épisode du podcast 10 MAI 1981 : REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR


1970-1981 des rebelles sur la bande FM : les pirates des ondes veulent renverser le monopole d'état sur la radiodiffusion 


Ce numéro est dédié à Patrice Berger, décédé à l'âge de 70 ans. Partice Berger a été un infatigable défenseur des radios pirates, puis des radios associatives.


La France a instauré à la libération, en 1945, un monopole d'état sur la radiodiffusion.


En 1969, la première radio pirate voit le jour dans le Nord, à Lille sur un campus universitaire : Radio Campus (Christian Verwaerde).


A Lyon, il faudra attendre 1976 pour entendre le premier grésillement non officiel sur la FM, avec une certaine Radio Polyphème.


Quelques mois plus tard à Paris, un groupe d'amis ont l'idée de créer une
radio, plutôt musicale, Radio Ivre (Patrick Van Troyen).


A Paris toujours, Radio Verte (Brice Lalonde) est née au printemps 1977, en pleine campagne des municipales. Brice Lalonde contribue à la faire connaître.


En mars 79, à Lonwy, ce sont des militants CGT qui créent une radio pirate : Lorraine-Coeur d'Acier, pour lutter contre les fermetures d'usines dans le secteur de
la sidérurgie. 


Lyon n'est pas en reste dans ce combat des radios pirates... 


Radio Pipelette est lancée en 78 par des militants et miitantes féministes. 


Radio Canuts - Radio Guignol débute ses premières émissions depuis la Croix-Rousse.


Gérard Teilhol et Jean-Baptiste Blanchemain lancent Radio Joufflu le 20 mars 1978, dans les jardins du Rosaire à Fourvière et 16 rue Pizay.


Le prochain numéro de ce podcast sera consacré à la date du 10 mai 1981 : l'élection de François Mitterrand et la lueur d'espoir qu'elle fait naitre chez les radios pirates.






Share

Embed

You may also like

Description

Deuxième épisode du podcast 10 MAI 1981 : REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR


1970-1981 des rebelles sur la bande FM : les pirates des ondes veulent renverser le monopole d'état sur la radiodiffusion 


Ce numéro est dédié à Patrice Berger, décédé à l'âge de 70 ans. Partice Berger a été un infatigable défenseur des radios pirates, puis des radios associatives.


La France a instauré à la libération, en 1945, un monopole d'état sur la radiodiffusion.


En 1969, la première radio pirate voit le jour dans le Nord, à Lille sur un campus universitaire : Radio Campus (Christian Verwaerde).


A Lyon, il faudra attendre 1976 pour entendre le premier grésillement non officiel sur la FM, avec une certaine Radio Polyphème.


Quelques mois plus tard à Paris, un groupe d'amis ont l'idée de créer une
radio, plutôt musicale, Radio Ivre (Patrick Van Troyen).


A Paris toujours, Radio Verte (Brice Lalonde) est née au printemps 1977, en pleine campagne des municipales. Brice Lalonde contribue à la faire connaître.


En mars 79, à Lonwy, ce sont des militants CGT qui créent une radio pirate : Lorraine-Coeur d'Acier, pour lutter contre les fermetures d'usines dans le secteur de
la sidérurgie. 


Lyon n'est pas en reste dans ce combat des radios pirates... 


Radio Pipelette est lancée en 78 par des militants et miitantes féministes. 


Radio Canuts - Radio Guignol débute ses premières émissions depuis la Croix-Rousse.


Gérard Teilhol et Jean-Baptiste Blanchemain lancent Radio Joufflu le 20 mars 1978, dans les jardins du Rosaire à Fourvière et 16 rue Pizay.


Le prochain numéro de ce podcast sera consacré à la date du 10 mai 1981 : l'élection de François Mitterrand et la lueur d'espoir qu'elle fait naitre chez les radios pirates.






Description

Deuxième épisode du podcast 10 MAI 1981 : REVOLUTION DANS LE TRANSISTOR


1970-1981 des rebelles sur la bande FM : les pirates des ondes veulent renverser le monopole d'état sur la radiodiffusion 


Ce numéro est dédié à Patrice Berger, décédé à l'âge de 70 ans. Partice Berger a été un infatigable défenseur des radios pirates, puis des radios associatives.


La France a instauré à la libération, en 1945, un monopole d'état sur la radiodiffusion.


En 1969, la première radio pirate voit le jour dans le Nord, à Lille sur un campus universitaire : Radio Campus (Christian Verwaerde).


A Lyon, il faudra attendre 1976 pour entendre le premier grésillement non officiel sur la FM, avec une certaine Radio Polyphème.


Quelques mois plus tard à Paris, un groupe d'amis ont l'idée de créer une
radio, plutôt musicale, Radio Ivre (Patrick Van Troyen).


A Paris toujours, Radio Verte (Brice Lalonde) est née au printemps 1977, en pleine campagne des municipales. Brice Lalonde contribue à la faire connaître.


En mars 79, à Lonwy, ce sont des militants CGT qui créent une radio pirate : Lorraine-Coeur d'Acier, pour lutter contre les fermetures d'usines dans le secteur de
la sidérurgie. 


Lyon n'est pas en reste dans ce combat des radios pirates... 


Radio Pipelette est lancée en 78 par des militants et miitantes féministes. 


Radio Canuts - Radio Guignol débute ses premières émissions depuis la Croix-Rousse.


Gérard Teilhol et Jean-Baptiste Blanchemain lancent Radio Joufflu le 20 mars 1978, dans les jardins du Rosaire à Fourvière et 16 rue Pizay.


Le prochain numéro de ce podcast sera consacré à la date du 10 mai 1981 : l'élection de François Mitterrand et la lueur d'espoir qu'elle fait naitre chez les radios pirates.






Share

Embed

You may also like