undefined cover
undefined cover
Clarisse (Feydeau) Du culot sans culotte ! cover
Clarisse (Feydeau) Du culot sans culotte ! cover
Rôle Titre - femmes de fiction

Clarisse (Feydeau) Du culot sans culotte !

Clarisse (Feydeau) Du culot sans culotte !

19min |15/11/2023
Play
undefined cover
undefined cover
Clarisse (Feydeau) Du culot sans culotte ! cover
Clarisse (Feydeau) Du culot sans culotte ! cover
Rôle Titre - femmes de fiction

Clarisse (Feydeau) Du culot sans culotte !

Clarisse (Feydeau) Du culot sans culotte !

19min |15/11/2023
Play

Description

“Mon fils, quoi ? C’est ma chair ! C’est mon sang ! Eh ben !… que la chair de ma chair voie ma chair, il n’y rien d’inconvenant !” Clarisse, Acte I, Scène 2

Vie publique contre vie privée, la dispute éclate entre les époux Ventroux. S’il est indécent de se promener toute nue, il faut bien avoir un temps décent pour s’habiller, non ?

Dans cet épisode léger comme le frôlement d’une nuisette qui glisse et retombe sur le tapis, il faudra se rendre à l’évidence :
- se mettre à nu n’a rien d’obscène, c’est nécessaire
- ceux qui ne veulent pas faire de vagues, sont finalement ceux qui font le plus de bruit
- toute intimité n’est pas impudique
Bonne écoute

📢 Rôle Titre c’est aussi :
Une newsletter : à retrouver tous les 15 jours pour du contenu exclusif sur l’héroïne. ⏩⏩S’abonner : https://bit.ly/NLroletitre
Un compte Instagram : pour discuter, apprendre, se marrer, vous connaissez le principe… ⏩⏩Rejoindre la commu : https://www.instagram.com/roletitre/
Un compte Ko-fi : une plateforme qui vous permet de soutenir le podcast par un don du montant de votre choix (CB, Paypal…). ⏩⏩Faire un don : https://ko-fi.com/roletitre

🔎 Références sources :
Théâtre (Libretheatre): Mais n’te promène donc pas toute nue, Georges Feydeau, 1911, créée au Théâtre Femina
Lecture : Le Théâtre de Georges Feydeau, Henry Gidel, 1989

🎧 Références sonores citées dans l’épisode (extraits) :
Captation (INA) : Mais n’te promène donc pas toute nue, 1962, réalisation de Roger Iglesis, avec Mony Dalmès dans le rôle de Clarisse
Musique : Le Vol du bourdon, Nikolaï Rimsky-Korsakov, 1900
Musique : Galop dans Il Gattopardo, Nino Rota, 1963
Musique : Dans l’eau de la claire fontaine, Georges Brassens, 1961, reprise par Violaine
©️ Crédits
Rôle Titre est un podcast de Camille Forbes propulsé par Ausha 

Description

“Mon fils, quoi ? C’est ma chair ! C’est mon sang ! Eh ben !… que la chair de ma chair voie ma chair, il n’y rien d’inconvenant !” Clarisse, Acte I, Scène 2

Vie publique contre vie privée, la dispute éclate entre les époux Ventroux. S’il est indécent de se promener toute nue, il faut bien avoir un temps décent pour s’habiller, non ?

Dans cet épisode léger comme le frôlement d’une nuisette qui glisse et retombe sur le tapis, il faudra se rendre à l’évidence :
- se mettre à nu n’a rien d’obscène, c’est nécessaire
- ceux qui ne veulent pas faire de vagues, sont finalement ceux qui font le plus de bruit
- toute intimité n’est pas impudique
Bonne écoute

📢 Rôle Titre c’est aussi :
Une newsletter : à retrouver tous les 15 jours pour du contenu exclusif sur l’héroïne. ⏩⏩S’abonner : https://bit.ly/NLroletitre
Un compte Instagram : pour discuter, apprendre, se marrer, vous connaissez le principe… ⏩⏩Rejoindre la commu : https://www.instagram.com/roletitre/
Un compte Ko-fi : une plateforme qui vous permet de soutenir le podcast par un don du montant de votre choix (CB, Paypal…). ⏩⏩Faire un don : https://ko-fi.com/roletitre

🔎 Références sources :
Théâtre (Libretheatre): Mais n’te promène donc pas toute nue, Georges Feydeau, 1911, créée au Théâtre Femina
Lecture : Le Théâtre de Georges Feydeau, Henry Gidel, 1989

🎧 Références sonores citées dans l’épisode (extraits) :
Captation (INA) : Mais n’te promène donc pas toute nue, 1962, réalisation de Roger Iglesis, avec Mony Dalmès dans le rôle de Clarisse
Musique : Le Vol du bourdon, Nikolaï Rimsky-Korsakov, 1900
Musique : Galop dans Il Gattopardo, Nino Rota, 1963
Musique : Dans l’eau de la claire fontaine, Georges Brassens, 1961, reprise par Violaine
©️ Crédits
Rôle Titre est un podcast de Camille Forbes propulsé par Ausha 

Share

Embed

You may also like

Description

“Mon fils, quoi ? C’est ma chair ! C’est mon sang ! Eh ben !… que la chair de ma chair voie ma chair, il n’y rien d’inconvenant !” Clarisse, Acte I, Scène 2

Vie publique contre vie privée, la dispute éclate entre les époux Ventroux. S’il est indécent de se promener toute nue, il faut bien avoir un temps décent pour s’habiller, non ?

Dans cet épisode léger comme le frôlement d’une nuisette qui glisse et retombe sur le tapis, il faudra se rendre à l’évidence :
- se mettre à nu n’a rien d’obscène, c’est nécessaire
- ceux qui ne veulent pas faire de vagues, sont finalement ceux qui font le plus de bruit
- toute intimité n’est pas impudique
Bonne écoute

📢 Rôle Titre c’est aussi :
Une newsletter : à retrouver tous les 15 jours pour du contenu exclusif sur l’héroïne. ⏩⏩S’abonner : https://bit.ly/NLroletitre
Un compte Instagram : pour discuter, apprendre, se marrer, vous connaissez le principe… ⏩⏩Rejoindre la commu : https://www.instagram.com/roletitre/
Un compte Ko-fi : une plateforme qui vous permet de soutenir le podcast par un don du montant de votre choix (CB, Paypal…). ⏩⏩Faire un don : https://ko-fi.com/roletitre

🔎 Références sources :
Théâtre (Libretheatre): Mais n’te promène donc pas toute nue, Georges Feydeau, 1911, créée au Théâtre Femina
Lecture : Le Théâtre de Georges Feydeau, Henry Gidel, 1989

🎧 Références sonores citées dans l’épisode (extraits) :
Captation (INA) : Mais n’te promène donc pas toute nue, 1962, réalisation de Roger Iglesis, avec Mony Dalmès dans le rôle de Clarisse
Musique : Le Vol du bourdon, Nikolaï Rimsky-Korsakov, 1900
Musique : Galop dans Il Gattopardo, Nino Rota, 1963
Musique : Dans l’eau de la claire fontaine, Georges Brassens, 1961, reprise par Violaine
©️ Crédits
Rôle Titre est un podcast de Camille Forbes propulsé par Ausha 

Description

“Mon fils, quoi ? C’est ma chair ! C’est mon sang ! Eh ben !… que la chair de ma chair voie ma chair, il n’y rien d’inconvenant !” Clarisse, Acte I, Scène 2

Vie publique contre vie privée, la dispute éclate entre les époux Ventroux. S’il est indécent de se promener toute nue, il faut bien avoir un temps décent pour s’habiller, non ?

Dans cet épisode léger comme le frôlement d’une nuisette qui glisse et retombe sur le tapis, il faudra se rendre à l’évidence :
- se mettre à nu n’a rien d’obscène, c’est nécessaire
- ceux qui ne veulent pas faire de vagues, sont finalement ceux qui font le plus de bruit
- toute intimité n’est pas impudique
Bonne écoute

📢 Rôle Titre c’est aussi :
Une newsletter : à retrouver tous les 15 jours pour du contenu exclusif sur l’héroïne. ⏩⏩S’abonner : https://bit.ly/NLroletitre
Un compte Instagram : pour discuter, apprendre, se marrer, vous connaissez le principe… ⏩⏩Rejoindre la commu : https://www.instagram.com/roletitre/
Un compte Ko-fi : une plateforme qui vous permet de soutenir le podcast par un don du montant de votre choix (CB, Paypal…). ⏩⏩Faire un don : https://ko-fi.com/roletitre

🔎 Références sources :
Théâtre (Libretheatre): Mais n’te promène donc pas toute nue, Georges Feydeau, 1911, créée au Théâtre Femina
Lecture : Le Théâtre de Georges Feydeau, Henry Gidel, 1989

🎧 Références sonores citées dans l’épisode (extraits) :
Captation (INA) : Mais n’te promène donc pas toute nue, 1962, réalisation de Roger Iglesis, avec Mony Dalmès dans le rôle de Clarisse
Musique : Le Vol du bourdon, Nikolaï Rimsky-Korsakov, 1900
Musique : Galop dans Il Gattopardo, Nino Rota, 1963
Musique : Dans l’eau de la claire fontaine, Georges Brassens, 1961, reprise par Violaine
©️ Crédits
Rôle Titre est un podcast de Camille Forbes propulsé par Ausha 

Share

Embed

You may also like