L'âme du football... cover
L'âme du football... cover
Roustan Foot

L'âme du football...

L'âme du football...

1h31 |12/02/2021
Listen
L'âme du football... cover
L'âme du football... cover
Roustan Foot

L'âme du football...

L'âme du football...

1h31 |12/02/2021
Listen

Description

... elle se perd au fil des années, des saisons, et je crains fort que nous vivions actuellement son automne avant un hiver des plus rudes, si rude qu’elle ne reviendrait plus ou presque.. terminado les bourgeons et oiseaux sur branches, gais comme les pinsons, avant d’aller s’encanailler dans les buissons.. ou alors tout explosera un jour, qui sait ?, et refleuriront du coup celles - les âmes donc.. - des poètes.. et oui, même au bord de l’apocalypse, on s’en approche, nous nous devons de rester positifs n’est-ce pas.. et de toute manière, au moment de toucher l’iceberg des fossoyeurs aux mains pleines - loin d’être innocents en la circonstance.. -, et d’inexorablement couler alors, l’orchestre de nos émotions passées, sachez-le bien, continuera de jouer.. Les printemps étaient pourtant si « Verts » à Eindhoven, et les chemins si verdoyants aux abords du stade Philips.. surtout depuis que tout avait basculé pour moi du côté de Baker Street, un lendemain d’une large victoire des Verts.. du Celtic.. Glasgow, on s’en approche les Braves, alors bonne écoute à toutes et à tous de ce Podcast 76 Ter..

Description

... elle se perd au fil des années, des saisons, et je crains fort que nous vivions actuellement son automne avant un hiver des plus rudes, si rude qu’elle ne reviendrait plus ou presque.. terminado les bourgeons et oiseaux sur branches, gais comme les pinsons, avant d’aller s’encanailler dans les buissons.. ou alors tout explosera un jour, qui sait ?, et refleuriront du coup celles - les âmes donc.. - des poètes.. et oui, même au bord de l’apocalypse, on s’en approche, nous nous devons de rester positifs n’est-ce pas.. et de toute manière, au moment de toucher l’iceberg des fossoyeurs aux mains pleines - loin d’être innocents en la circonstance.. -, et d’inexorablement couler alors, l’orchestre de nos émotions passées, sachez-le bien, continuera de jouer.. Les printemps étaient pourtant si « Verts » à Eindhoven, et les chemins si verdoyants aux abords du stade Philips.. surtout depuis que tout avait basculé pour moi du côté de Baker Street, un lendemain d’une large victoire des Verts.. du Celtic.. Glasgow, on s’en approche les Braves, alors bonne écoute à toutes et à tous de ce Podcast 76 Ter..

Share

Embed

You may also like

Description

... elle se perd au fil des années, des saisons, et je crains fort que nous vivions actuellement son automne avant un hiver des plus rudes, si rude qu’elle ne reviendrait plus ou presque.. terminado les bourgeons et oiseaux sur branches, gais comme les pinsons, avant d’aller s’encanailler dans les buissons.. ou alors tout explosera un jour, qui sait ?, et refleuriront du coup celles - les âmes donc.. - des poètes.. et oui, même au bord de l’apocalypse, on s’en approche, nous nous devons de rester positifs n’est-ce pas.. et de toute manière, au moment de toucher l’iceberg des fossoyeurs aux mains pleines - loin d’être innocents en la circonstance.. -, et d’inexorablement couler alors, l’orchestre de nos émotions passées, sachez-le bien, continuera de jouer.. Les printemps étaient pourtant si « Verts » à Eindhoven, et les chemins si verdoyants aux abords du stade Philips.. surtout depuis que tout avait basculé pour moi du côté de Baker Street, un lendemain d’une large victoire des Verts.. du Celtic.. Glasgow, on s’en approche les Braves, alors bonne écoute à toutes et à tous de ce Podcast 76 Ter..

Description

... elle se perd au fil des années, des saisons, et je crains fort que nous vivions actuellement son automne avant un hiver des plus rudes, si rude qu’elle ne reviendrait plus ou presque.. terminado les bourgeons et oiseaux sur branches, gais comme les pinsons, avant d’aller s’encanailler dans les buissons.. ou alors tout explosera un jour, qui sait ?, et refleuriront du coup celles - les âmes donc.. - des poètes.. et oui, même au bord de l’apocalypse, on s’en approche, nous nous devons de rester positifs n’est-ce pas.. et de toute manière, au moment de toucher l’iceberg des fossoyeurs aux mains pleines - loin d’être innocents en la circonstance.. -, et d’inexorablement couler alors, l’orchestre de nos émotions passées, sachez-le bien, continuera de jouer.. Les printemps étaient pourtant si « Verts » à Eindhoven, et les chemins si verdoyants aux abords du stade Philips.. surtout depuis que tout avait basculé pour moi du côté de Baker Street, un lendemain d’une large victoire des Verts.. du Celtic.. Glasgow, on s’en approche les Braves, alors bonne écoute à toutes et à tous de ce Podcast 76 Ter..

Share

Embed

You may also like