Gabrielle Wittock - Yuma Food - La nourriture nouvelle génération cover
Gabrielle Wittock - Yuma Food - La nourriture nouvelle génération cover
RSPCT

Gabrielle Wittock - Yuma Food - La nourriture nouvelle génération

Gabrielle Wittock - Yuma Food - La nourriture nouvelle génération

35min |27/06/2021
Listen
Gabrielle Wittock - Yuma Food - La nourriture nouvelle génération cover
Gabrielle Wittock - Yuma Food - La nourriture nouvelle génération cover
RSPCT

Gabrielle Wittock - Yuma Food - La nourriture nouvelle génération

Gabrielle Wittock - Yuma Food - La nourriture nouvelle génération

35min |27/06/2021
Listen

Description

Dans ce dix-septième épisode, je reçois Gabrielle Wittock, la co-founder de Yuma food.


Gabrielle a étudié la psycho à l'ULB et le marketing à l'ICHEC. Lors de son mémoire et son stage, elle a été travailler dans un élevage de grillon à Bruxelles. Elle a trouvé ça formidable et, en tant que végétarienne, y a surtout trouvé une alternative à la production de protéines animales. 


Tout son projet est fort réfléchi et ça n'est pas un hasard si ses produits sont des crackers pour l'apéro. En effet, sur un plan psychologique, la plupart des personnes sont encore réticentes à l'idée de manger des grillons. C'est notre cerveau reptilien qui inconsciemment nous met en garde de ne pas manger ce qui grouille. 😉


Là où d'autres entreprises proposent de la nourriture à base de grillons (pâtes, burgers, etc.)elle propose des crackers. Pourquoi ? Parce que ceux qui consomment es pâtes et burgers, sont des convaincus. Ils adhèrent à la démarche. Avec des crackers apéro, on ne se rend pas compte de ce que l'on mange... sérieusement, si c'était le cas plus personne ne mangerait de chips 😉


Avec les crackers, elle propose une alternative à la fois ludique et expérientielle très intéressante. Dans ses "recherches" elle a mis en avant que l'a priori était négatif, mais qu'une fois goûté sous la forme de crackers, le grillon ou plutôt la farine de grillon faisait l'unanimité. Ce que votre humble serviteur peut confirmer puisque j'ai moi-même testé et fait tester... ces crackers sont délicieux. 


Ceci dit, l'enjeu est bien plus intéressant et important que le fait de se faire plaisir et de découvrir une nouvelle manière (pour nous occidentaux) de s'alimenter en protéines. En effet, tous les rapports montrent que la croissance démographique va faire un bond d'ici quelques dizaines d'années. Tirer nos protéines des insectes sera donc une partie de la solution pour nourrir l'humanité. C'est ça aussi l'idée de Yuma Food. Pour produire 100 g de protéines de grillons, c'est 60 fois moins de gaz à effet de serre et 2000 fois moins d'eau que pour 100 g de protéines issues du boeuf. 😱 (Plus de données sur le site de Yuma Food.

Mais pour comprendre comment les insectes peuvent être une alternative hyper intéressante à notre alimentation, je vous propose d'écouter sans plus tarder l'épisode de Gabrielle Wittock.  


On a parlé de :


Yuma Food 

ULB Psycho 

Ichec Marketing 

ULiège 

Start.Lab 

Asana (out il de gestion de projet)

GDIY (Podc ast de Matthieu Stefani) nous aussi on aime bien 😉

Le pouvoir du moment présent - Eckhart Tolle 


Les autres épisodes mentionnés : 


Damien Decaux - BeMyBox 

Maxime Van der Meerschen - GiveActions 

Morgan Dawance - Shak and Kai 

Aurélien Marino - Happy Hours Market 



Chapters

  • Générique

    00:00

  • Intro

    00:51

  • Gabrielle Wittock

    02:08

  • Pourquoi cette voie là ?

    03:25

  • L'intérêt et les freins

    07:54

  • Pourquoi le crackers ?

    12:28

  • Qu'est-ce que ça t'apporte de faire ça ?

    17:16

  • D'où vient le nom Yuma ?

    18:27

  • Si tu devais recommencer Yuma, que changerais-tu ?

    20:00

  • Conseils pour ceux qui veulent s'y mettre.

    24:36

  • Qui sont tes modèles ?

    27:15

  • Une citation qui t'inspire et remise du polo RSPCT...

    30:40

  • Newsletter

    33:47

  • Générique fin

    34:23

Description

Dans ce dix-septième épisode, je reçois Gabrielle Wittock, la co-founder de Yuma food.


Gabrielle a étudié la psycho à l'ULB et le marketing à l'ICHEC. Lors de son mémoire et son stage, elle a été travailler dans un élevage de grillon à Bruxelles. Elle a trouvé ça formidable et, en tant que végétarienne, y a surtout trouvé une alternative à la production de protéines animales. 


Tout son projet est fort réfléchi et ça n'est pas un hasard si ses produits sont des crackers pour l'apéro. En effet, sur un plan psychologique, la plupart des personnes sont encore réticentes à l'idée de manger des grillons. C'est notre cerveau reptilien qui inconsciemment nous met en garde de ne pas manger ce qui grouille. 😉


Là où d'autres entreprises proposent de la nourriture à base de grillons (pâtes, burgers, etc.)elle propose des crackers. Pourquoi ? Parce que ceux qui consomment es pâtes et burgers, sont des convaincus. Ils adhèrent à la démarche. Avec des crackers apéro, on ne se rend pas compte de ce que l'on mange... sérieusement, si c'était le cas plus personne ne mangerait de chips 😉


Avec les crackers, elle propose une alternative à la fois ludique et expérientielle très intéressante. Dans ses "recherches" elle a mis en avant que l'a priori était négatif, mais qu'une fois goûté sous la forme de crackers, le grillon ou plutôt la farine de grillon faisait l'unanimité. Ce que votre humble serviteur peut confirmer puisque j'ai moi-même testé et fait tester... ces crackers sont délicieux. 


Ceci dit, l'enjeu est bien plus intéressant et important que le fait de se faire plaisir et de découvrir une nouvelle manière (pour nous occidentaux) de s'alimenter en protéines. En effet, tous les rapports montrent que la croissance démographique va faire un bond d'ici quelques dizaines d'années. Tirer nos protéines des insectes sera donc une partie de la solution pour nourrir l'humanité. C'est ça aussi l'idée de Yuma Food. Pour produire 100 g de protéines de grillons, c'est 60 fois moins de gaz à effet de serre et 2000 fois moins d'eau que pour 100 g de protéines issues du boeuf. 😱 (Plus de données sur le site de Yuma Food.

Mais pour comprendre comment les insectes peuvent être une alternative hyper intéressante à notre alimentation, je vous propose d'écouter sans plus tarder l'épisode de Gabrielle Wittock.  


On a parlé de :


Yuma Food 

ULB Psycho 

Ichec Marketing 

ULiège 

Start.Lab 

Asana (out il de gestion de projet)

GDIY (Podc ast de Matthieu Stefani) nous aussi on aime bien 😉

Le pouvoir du moment présent - Eckhart Tolle 


Les autres épisodes mentionnés : 


Damien Decaux - BeMyBox 

Maxime Van der Meerschen - GiveActions 

Morgan Dawance - Shak and Kai 

Aurélien Marino - Happy Hours Market 



Chapters

  • Générique

    00:00

  • Intro

    00:51

  • Gabrielle Wittock

    02:08

  • Pourquoi cette voie là ?

    03:25

  • L'intérêt et les freins

    07:54

  • Pourquoi le crackers ?

    12:28

  • Qu'est-ce que ça t'apporte de faire ça ?

    17:16

  • D'où vient le nom Yuma ?

    18:27

  • Si tu devais recommencer Yuma, que changerais-tu ?

    20:00

  • Conseils pour ceux qui veulent s'y mettre.

    24:36

  • Qui sont tes modèles ?

    27:15

  • Une citation qui t'inspire et remise du polo RSPCT...

    30:40

  • Newsletter

    33:47

  • Générique fin

    34:23

Share

Embed

You may also like

Description

Dans ce dix-septième épisode, je reçois Gabrielle Wittock, la co-founder de Yuma food.


Gabrielle a étudié la psycho à l'ULB et le marketing à l'ICHEC. Lors de son mémoire et son stage, elle a été travailler dans un élevage de grillon à Bruxelles. Elle a trouvé ça formidable et, en tant que végétarienne, y a surtout trouvé une alternative à la production de protéines animales. 


Tout son projet est fort réfléchi et ça n'est pas un hasard si ses produits sont des crackers pour l'apéro. En effet, sur un plan psychologique, la plupart des personnes sont encore réticentes à l'idée de manger des grillons. C'est notre cerveau reptilien qui inconsciemment nous met en garde de ne pas manger ce qui grouille. 😉


Là où d'autres entreprises proposent de la nourriture à base de grillons (pâtes, burgers, etc.)elle propose des crackers. Pourquoi ? Parce que ceux qui consomment es pâtes et burgers, sont des convaincus. Ils adhèrent à la démarche. Avec des crackers apéro, on ne se rend pas compte de ce que l'on mange... sérieusement, si c'était le cas plus personne ne mangerait de chips 😉


Avec les crackers, elle propose une alternative à la fois ludique et expérientielle très intéressante. Dans ses "recherches" elle a mis en avant que l'a priori était négatif, mais qu'une fois goûté sous la forme de crackers, le grillon ou plutôt la farine de grillon faisait l'unanimité. Ce que votre humble serviteur peut confirmer puisque j'ai moi-même testé et fait tester... ces crackers sont délicieux. 


Ceci dit, l'enjeu est bien plus intéressant et important que le fait de se faire plaisir et de découvrir une nouvelle manière (pour nous occidentaux) de s'alimenter en protéines. En effet, tous les rapports montrent que la croissance démographique va faire un bond d'ici quelques dizaines d'années. Tirer nos protéines des insectes sera donc une partie de la solution pour nourrir l'humanité. C'est ça aussi l'idée de Yuma Food. Pour produire 100 g de protéines de grillons, c'est 60 fois moins de gaz à effet de serre et 2000 fois moins d'eau que pour 100 g de protéines issues du boeuf. 😱 (Plus de données sur le site de Yuma Food.

Mais pour comprendre comment les insectes peuvent être une alternative hyper intéressante à notre alimentation, je vous propose d'écouter sans plus tarder l'épisode de Gabrielle Wittock.  


On a parlé de :


Yuma Food 

ULB Psycho 

Ichec Marketing 

ULiège 

Start.Lab 

Asana (out il de gestion de projet)

GDIY (Podc ast de Matthieu Stefani) nous aussi on aime bien 😉

Le pouvoir du moment présent - Eckhart Tolle 


Les autres épisodes mentionnés : 


Damien Decaux - BeMyBox 

Maxime Van der Meerschen - GiveActions 

Morgan Dawance - Shak and Kai 

Aurélien Marino - Happy Hours Market 



Chapters

  • Générique

    00:00

  • Intro

    00:51

  • Gabrielle Wittock

    02:08

  • Pourquoi cette voie là ?

    03:25

  • L'intérêt et les freins

    07:54

  • Pourquoi le crackers ?

    12:28

  • Qu'est-ce que ça t'apporte de faire ça ?

    17:16

  • D'où vient le nom Yuma ?

    18:27

  • Si tu devais recommencer Yuma, que changerais-tu ?

    20:00

  • Conseils pour ceux qui veulent s'y mettre.

    24:36

  • Qui sont tes modèles ?

    27:15

  • Une citation qui t'inspire et remise du polo RSPCT...

    30:40

  • Newsletter

    33:47

  • Générique fin

    34:23

Description

Dans ce dix-septième épisode, je reçois Gabrielle Wittock, la co-founder de Yuma food.


Gabrielle a étudié la psycho à l'ULB et le marketing à l'ICHEC. Lors de son mémoire et son stage, elle a été travailler dans un élevage de grillon à Bruxelles. Elle a trouvé ça formidable et, en tant que végétarienne, y a surtout trouvé une alternative à la production de protéines animales. 


Tout son projet est fort réfléchi et ça n'est pas un hasard si ses produits sont des crackers pour l'apéro. En effet, sur un plan psychologique, la plupart des personnes sont encore réticentes à l'idée de manger des grillons. C'est notre cerveau reptilien qui inconsciemment nous met en garde de ne pas manger ce qui grouille. 😉


Là où d'autres entreprises proposent de la nourriture à base de grillons (pâtes, burgers, etc.)elle propose des crackers. Pourquoi ? Parce que ceux qui consomment es pâtes et burgers, sont des convaincus. Ils adhèrent à la démarche. Avec des crackers apéro, on ne se rend pas compte de ce que l'on mange... sérieusement, si c'était le cas plus personne ne mangerait de chips 😉


Avec les crackers, elle propose une alternative à la fois ludique et expérientielle très intéressante. Dans ses "recherches" elle a mis en avant que l'a priori était négatif, mais qu'une fois goûté sous la forme de crackers, le grillon ou plutôt la farine de grillon faisait l'unanimité. Ce que votre humble serviteur peut confirmer puisque j'ai moi-même testé et fait tester... ces crackers sont délicieux. 


Ceci dit, l'enjeu est bien plus intéressant et important que le fait de se faire plaisir et de découvrir une nouvelle manière (pour nous occidentaux) de s'alimenter en protéines. En effet, tous les rapports montrent que la croissance démographique va faire un bond d'ici quelques dizaines d'années. Tirer nos protéines des insectes sera donc une partie de la solution pour nourrir l'humanité. C'est ça aussi l'idée de Yuma Food. Pour produire 100 g de protéines de grillons, c'est 60 fois moins de gaz à effet de serre et 2000 fois moins d'eau que pour 100 g de protéines issues du boeuf. 😱 (Plus de données sur le site de Yuma Food.

Mais pour comprendre comment les insectes peuvent être une alternative hyper intéressante à notre alimentation, je vous propose d'écouter sans plus tarder l'épisode de Gabrielle Wittock.  


On a parlé de :


Yuma Food 

ULB Psycho 

Ichec Marketing 

ULiège 

Start.Lab 

Asana (out il de gestion de projet)

GDIY (Podc ast de Matthieu Stefani) nous aussi on aime bien 😉

Le pouvoir du moment présent - Eckhart Tolle 


Les autres épisodes mentionnés : 


Damien Decaux - BeMyBox 

Maxime Van der Meerschen - GiveActions 

Morgan Dawance - Shak and Kai 

Aurélien Marino - Happy Hours Market 



Chapters

  • Générique

    00:00

  • Intro

    00:51

  • Gabrielle Wittock

    02:08

  • Pourquoi cette voie là ?

    03:25

  • L'intérêt et les freins

    07:54

  • Pourquoi le crackers ?

    12:28

  • Qu'est-ce que ça t'apporte de faire ça ?

    17:16

  • D'où vient le nom Yuma ?

    18:27

  • Si tu devais recommencer Yuma, que changerais-tu ?

    20:00

  • Conseils pour ceux qui veulent s'y mettre.

    24:36

  • Qui sont tes modèles ?

    27:15

  • Une citation qui t'inspire et remise du polo RSPCT...

    30:40

  • Newsletter

    33:47

  • Générique fin

    34:23

Share

Embed

You may also like