Épisode #4 - Nicolas Simel NDIAYE "On ne réussit jamais seul" cover
Épisode #4 - Nicolas Simel NDIAYE "On ne réussit jamais seul" cover
Sabali

Épisode #4 - Nicolas Simel NDIAYE "On ne réussit jamais seul"

Épisode #4 - Nicolas Simel NDIAYE "On ne réussit jamais seul"

54min |15/10/2020
Listen
Épisode #4 - Nicolas Simel NDIAYE "On ne réussit jamais seul" cover
Épisode #4 - Nicolas Simel NDIAYE "On ne réussit jamais seul" cover
Sabali

Épisode #4 - Nicolas Simel NDIAYE "On ne réussit jamais seul"

Épisode #4 - Nicolas Simel NDIAYE "On ne réussit jamais seul"

54min |15/10/2020
Listen

Description

Pour ce nouvel épisode, j’ai l’immense plaisir de recevoir Nicolas Simel Ndiaye, une personne pour qui j’ai beaucoup d’admiration et de considération.

Je tenais absolument à l’avoir dans mon podcast pour les valeurs de solidarité, de respect et d’ouverture d’esprit qu’il incarne et surtout l’amour qu’il porte pour l’Afrique notamment le Sénégal. 

Ensemble, on a longuement évoqué ses origines Sérère dont Nicolas est très fier d’en parler, d’ailleurs une des raisons qui fonde mon profond respect envers lui. Il en parle intelligemment en le qualifiant de « fierté positive » sans renier l’autre.

Originaire de Dakar où il a suivi une très grande partie de ses études primaires et secondaires notamment à l’Institution Notre Dame, Nicolas est revenu sur son passage au Séminaire de Ngazobil, un petit village sérère situé dans la petite côté Sénégalaise. Car Nicolas Simel a voulu être Prêtre. Ce passage lui a permis de développer son autonomie qui plus tard l’a beaucoup aidé en France mais aussi la solidarité et l’esprit de groupe. 

Mon invité se définit comme « Senghorien » et sur ce point j’admets qu’il a beaucoup de similudes avec Léopold Sédar Senghor, poète et premier Président de la république du Sénégal. Car ils sont tous les deux sérères originaire Joal Fadiouth, ont fréquenté le séminaire de Ngazobil et le prestigieux lycée Louis Le Grand en hypokhagne et khagne dont Nicolas nous parlera plus en détails.

Livres: 

Terre ceinte de Mohamed Mbougar SARR

Afrotopia de Felwine SARR

Americanah Chimamanda Ngozi Adichie


Think-tank: L'Afrique Des Idées

Lycée Louis Le Grand 

Description

Pour ce nouvel épisode, j’ai l’immense plaisir de recevoir Nicolas Simel Ndiaye, une personne pour qui j’ai beaucoup d’admiration et de considération.

Je tenais absolument à l’avoir dans mon podcast pour les valeurs de solidarité, de respect et d’ouverture d’esprit qu’il incarne et surtout l’amour qu’il porte pour l’Afrique notamment le Sénégal. 

Ensemble, on a longuement évoqué ses origines Sérère dont Nicolas est très fier d’en parler, d’ailleurs une des raisons qui fonde mon profond respect envers lui. Il en parle intelligemment en le qualifiant de « fierté positive » sans renier l’autre.

Originaire de Dakar où il a suivi une très grande partie de ses études primaires et secondaires notamment à l’Institution Notre Dame, Nicolas est revenu sur son passage au Séminaire de Ngazobil, un petit village sérère situé dans la petite côté Sénégalaise. Car Nicolas Simel a voulu être Prêtre. Ce passage lui a permis de développer son autonomie qui plus tard l’a beaucoup aidé en France mais aussi la solidarité et l’esprit de groupe. 

Mon invité se définit comme « Senghorien » et sur ce point j’admets qu’il a beaucoup de similudes avec Léopold Sédar Senghor, poète et premier Président de la république du Sénégal. Car ils sont tous les deux sérères originaire Joal Fadiouth, ont fréquenté le séminaire de Ngazobil et le prestigieux lycée Louis Le Grand en hypokhagne et khagne dont Nicolas nous parlera plus en détails.

Livres: 

Terre ceinte de Mohamed Mbougar SARR

Afrotopia de Felwine SARR

Americanah Chimamanda Ngozi Adichie


Think-tank: L'Afrique Des Idées

Lycée Louis Le Grand 

Share

Embed

You may also like

Description

Pour ce nouvel épisode, j’ai l’immense plaisir de recevoir Nicolas Simel Ndiaye, une personne pour qui j’ai beaucoup d’admiration et de considération.

Je tenais absolument à l’avoir dans mon podcast pour les valeurs de solidarité, de respect et d’ouverture d’esprit qu’il incarne et surtout l’amour qu’il porte pour l’Afrique notamment le Sénégal. 

Ensemble, on a longuement évoqué ses origines Sérère dont Nicolas est très fier d’en parler, d’ailleurs une des raisons qui fonde mon profond respect envers lui. Il en parle intelligemment en le qualifiant de « fierté positive » sans renier l’autre.

Originaire de Dakar où il a suivi une très grande partie de ses études primaires et secondaires notamment à l’Institution Notre Dame, Nicolas est revenu sur son passage au Séminaire de Ngazobil, un petit village sérère situé dans la petite côté Sénégalaise. Car Nicolas Simel a voulu être Prêtre. Ce passage lui a permis de développer son autonomie qui plus tard l’a beaucoup aidé en France mais aussi la solidarité et l’esprit de groupe. 

Mon invité se définit comme « Senghorien » et sur ce point j’admets qu’il a beaucoup de similudes avec Léopold Sédar Senghor, poète et premier Président de la république du Sénégal. Car ils sont tous les deux sérères originaire Joal Fadiouth, ont fréquenté le séminaire de Ngazobil et le prestigieux lycée Louis Le Grand en hypokhagne et khagne dont Nicolas nous parlera plus en détails.

Livres: 

Terre ceinte de Mohamed Mbougar SARR

Afrotopia de Felwine SARR

Americanah Chimamanda Ngozi Adichie


Think-tank: L'Afrique Des Idées

Lycée Louis Le Grand 

Description

Pour ce nouvel épisode, j’ai l’immense plaisir de recevoir Nicolas Simel Ndiaye, une personne pour qui j’ai beaucoup d’admiration et de considération.

Je tenais absolument à l’avoir dans mon podcast pour les valeurs de solidarité, de respect et d’ouverture d’esprit qu’il incarne et surtout l’amour qu’il porte pour l’Afrique notamment le Sénégal. 

Ensemble, on a longuement évoqué ses origines Sérère dont Nicolas est très fier d’en parler, d’ailleurs une des raisons qui fonde mon profond respect envers lui. Il en parle intelligemment en le qualifiant de « fierté positive » sans renier l’autre.

Originaire de Dakar où il a suivi une très grande partie de ses études primaires et secondaires notamment à l’Institution Notre Dame, Nicolas est revenu sur son passage au Séminaire de Ngazobil, un petit village sérère situé dans la petite côté Sénégalaise. Car Nicolas Simel a voulu être Prêtre. Ce passage lui a permis de développer son autonomie qui plus tard l’a beaucoup aidé en France mais aussi la solidarité et l’esprit de groupe. 

Mon invité se définit comme « Senghorien » et sur ce point j’admets qu’il a beaucoup de similudes avec Léopold Sédar Senghor, poète et premier Président de la république du Sénégal. Car ils sont tous les deux sérères originaire Joal Fadiouth, ont fréquenté le séminaire de Ngazobil et le prestigieux lycée Louis Le Grand en hypokhagne et khagne dont Nicolas nous parlera plus en détails.

Livres: 

Terre ceinte de Mohamed Mbougar SARR

Afrotopia de Felwine SARR

Americanah Chimamanda Ngozi Adichie


Think-tank: L'Afrique Des Idées

Lycée Louis Le Grand 

Share

Embed

You may also like