# 26 Pierre Farge, avocat des lanceurs d'alerte, passionné d'Art et par la beauté du Vivant. cover
# 26 Pierre Farge, avocat des lanceurs d'alerte, passionné d'Art et par la beauté du Vivant. cover
Si je change, le monde change: l'effet Papillon

# 26 Pierre Farge, avocat des lanceurs d'alerte, passionné d'Art et par la beauté du Vivant.

# 26 Pierre Farge, avocat des lanceurs d'alerte, passionné d'Art et par la beauté du Vivant.

28min |28/01/2022
Play
# 26 Pierre Farge, avocat des lanceurs d'alerte, passionné d'Art et par la beauté du Vivant. cover
# 26 Pierre Farge, avocat des lanceurs d'alerte, passionné d'Art et par la beauté du Vivant. cover
Si je change, le monde change: l'effet Papillon

# 26 Pierre Farge, avocat des lanceurs d'alerte, passionné d'Art et par la beauté du Vivant.

# 26 Pierre Farge, avocat des lanceurs d'alerte, passionné d'Art et par la beauté du Vivant.

28min |28/01/2022
Play

Description

"La plus haute forme de vertu, la seule que je supporte encore : la ferme détermination
d'être utile."Marguerite Yourcenar


Il semble que cette phrase définisse plutôt bien Pierre Farge. Pudique sur ce
qui le concerne, il s’exprime librement sur les sujets qui le passionnent.

Pierre Farge est avocat. Il a d’abord travaillé comme assistant parlementaire à
l'Assemblée nationale, puis chez Metzner Associés, ensuite à la direction fiscale
de l’OCDE aux côtés de Pascal Saint-Amans et enfin il a fondé le Cabinet Farge
Associés. Il est précurseur en matière de protection des lanceurs d'alerte et
d'accompagnement des entreprises objet d'une alerte. 

Il est l’auteur d’un livre intitulé « Le lanceur d’alerte n’est pas un délateur ». Il y souligne notamment le fait que la législation française ne protège pas assez les lanceurs d’alerte et que les Etats-Unis ont 20 ans d’avance sur le sujet. Il dévoile aussi dans son livre que les lanceurs d’alerte prennent très souvent le risque de perdre tout ce qui ont acquis pour dénoncer ce qui, à leurs yeux, est inacceptable telle la Pneumologue Irène Frachon, pour
ne citer qu’elle, et son combat pour dénoncer les drames générés par le médicament Médiator. 

Pierre Farge se bat également pour les libertés publiques et préside le Collectif
Avocat Stop Feminicide, qui fédère une trentaine d’avocats français, répartis
sur tout le territoire, pour aider, conseiller, et accompagner les femmes
victimes de violences : http://avocat-stop-feminicide.org 

Il défend aussi la cause des migrants dans la jungle de Calais et sur l’île de
Lampedusa.  Il signe notamment l'Appel de Calais demandant solennellement au gouvernement français un plan d’urgence pour sortir la Jungle de Calais de l’indignité, puis s'oppose à chaque démantèlement.
Il publie en octobre 2016 un pamphlet autobiographique sur la crise migratoire
aux côtés notamment de Manuel Valls et Yann Moix. Il y déclare que l'Accord sur
l'immigration entre la Turquie et l'Union européenne est « un torchon de trois
pages parfaitement illégal », qu'ainsi « l’Union européenne marchande la
gestion de sa misère à la Turquie », faisant de cette dernière « la putain de l'Europe».

Passionné de littérature, il a notamment réalisé des entretiens avec René
Girard à l'Université de Stanford en 2008 et Jacques Vergès à Paris en 2011.

Convaincu qu’aucun raisonnement juridique ne se résout dans le champ clos d’un
tribunal, Pierre Farge approfondit sa réflexion sur le rôle de l’art et développe
des collaborations aux côtés d’artistes contemporains en France et en Italie.
Marqué de ses racines orientales, ses sujets de prédilection sont l’exil en général,
les migrations et l’identité liquide.

Les engagements de son métier l’incitent régulièrement à écrire pour lui et
pour les autres; il publie notamment dans la Revue littéraire du barreau de Paris en 2018. Il est régulièrement invité en tant qu'expert, dans les médias, sur le sujet des lanceurs d’alerte

Description

"La plus haute forme de vertu, la seule que je supporte encore : la ferme détermination
d'être utile."Marguerite Yourcenar


Il semble que cette phrase définisse plutôt bien Pierre Farge. Pudique sur ce
qui le concerne, il s’exprime librement sur les sujets qui le passionnent.

Pierre Farge est avocat. Il a d’abord travaillé comme assistant parlementaire à
l'Assemblée nationale, puis chez Metzner Associés, ensuite à la direction fiscale
de l’OCDE aux côtés de Pascal Saint-Amans et enfin il a fondé le Cabinet Farge
Associés. Il est précurseur en matière de protection des lanceurs d'alerte et
d'accompagnement des entreprises objet d'une alerte. 

Il est l’auteur d’un livre intitulé « Le lanceur d’alerte n’est pas un délateur ». Il y souligne notamment le fait que la législation française ne protège pas assez les lanceurs d’alerte et que les Etats-Unis ont 20 ans d’avance sur le sujet. Il dévoile aussi dans son livre que les lanceurs d’alerte prennent très souvent le risque de perdre tout ce qui ont acquis pour dénoncer ce qui, à leurs yeux, est inacceptable telle la Pneumologue Irène Frachon, pour
ne citer qu’elle, et son combat pour dénoncer les drames générés par le médicament Médiator. 

Pierre Farge se bat également pour les libertés publiques et préside le Collectif
Avocat Stop Feminicide, qui fédère une trentaine d’avocats français, répartis
sur tout le territoire, pour aider, conseiller, et accompagner les femmes
victimes de violences : http://avocat-stop-feminicide.org 

Il défend aussi la cause des migrants dans la jungle de Calais et sur l’île de
Lampedusa.  Il signe notamment l'Appel de Calais demandant solennellement au gouvernement français un plan d’urgence pour sortir la Jungle de Calais de l’indignité, puis s'oppose à chaque démantèlement.
Il publie en octobre 2016 un pamphlet autobiographique sur la crise migratoire
aux côtés notamment de Manuel Valls et Yann Moix. Il y déclare que l'Accord sur
l'immigration entre la Turquie et l'Union européenne est « un torchon de trois
pages parfaitement illégal », qu'ainsi « l’Union européenne marchande la
gestion de sa misère à la Turquie », faisant de cette dernière « la putain de l'Europe».

Passionné de littérature, il a notamment réalisé des entretiens avec René
Girard à l'Université de Stanford en 2008 et Jacques Vergès à Paris en 2011.

Convaincu qu’aucun raisonnement juridique ne se résout dans le champ clos d’un
tribunal, Pierre Farge approfondit sa réflexion sur le rôle de l’art et développe
des collaborations aux côtés d’artistes contemporains en France et en Italie.
Marqué de ses racines orientales, ses sujets de prédilection sont l’exil en général,
les migrations et l’identité liquide.

Les engagements de son métier l’incitent régulièrement à écrire pour lui et
pour les autres; il publie notamment dans la Revue littéraire du barreau de Paris en 2018. Il est régulièrement invité en tant qu'expert, dans les médias, sur le sujet des lanceurs d’alerte

Share

Embed

You may also like

Description

"La plus haute forme de vertu, la seule que je supporte encore : la ferme détermination
d'être utile."Marguerite Yourcenar


Il semble que cette phrase définisse plutôt bien Pierre Farge. Pudique sur ce
qui le concerne, il s’exprime librement sur les sujets qui le passionnent.

Pierre Farge est avocat. Il a d’abord travaillé comme assistant parlementaire à
l'Assemblée nationale, puis chez Metzner Associés, ensuite à la direction fiscale
de l’OCDE aux côtés de Pascal Saint-Amans et enfin il a fondé le Cabinet Farge
Associés. Il est précurseur en matière de protection des lanceurs d'alerte et
d'accompagnement des entreprises objet d'une alerte. 

Il est l’auteur d’un livre intitulé « Le lanceur d’alerte n’est pas un délateur ». Il y souligne notamment le fait que la législation française ne protège pas assez les lanceurs d’alerte et que les Etats-Unis ont 20 ans d’avance sur le sujet. Il dévoile aussi dans son livre que les lanceurs d’alerte prennent très souvent le risque de perdre tout ce qui ont acquis pour dénoncer ce qui, à leurs yeux, est inacceptable telle la Pneumologue Irène Frachon, pour
ne citer qu’elle, et son combat pour dénoncer les drames générés par le médicament Médiator. 

Pierre Farge se bat également pour les libertés publiques et préside le Collectif
Avocat Stop Feminicide, qui fédère une trentaine d’avocats français, répartis
sur tout le territoire, pour aider, conseiller, et accompagner les femmes
victimes de violences : http://avocat-stop-feminicide.org 

Il défend aussi la cause des migrants dans la jungle de Calais et sur l’île de
Lampedusa.  Il signe notamment l'Appel de Calais demandant solennellement au gouvernement français un plan d’urgence pour sortir la Jungle de Calais de l’indignité, puis s'oppose à chaque démantèlement.
Il publie en octobre 2016 un pamphlet autobiographique sur la crise migratoire
aux côtés notamment de Manuel Valls et Yann Moix. Il y déclare que l'Accord sur
l'immigration entre la Turquie et l'Union européenne est « un torchon de trois
pages parfaitement illégal », qu'ainsi « l’Union européenne marchande la
gestion de sa misère à la Turquie », faisant de cette dernière « la putain de l'Europe».

Passionné de littérature, il a notamment réalisé des entretiens avec René
Girard à l'Université de Stanford en 2008 et Jacques Vergès à Paris en 2011.

Convaincu qu’aucun raisonnement juridique ne se résout dans le champ clos d’un
tribunal, Pierre Farge approfondit sa réflexion sur le rôle de l’art et développe
des collaborations aux côtés d’artistes contemporains en France et en Italie.
Marqué de ses racines orientales, ses sujets de prédilection sont l’exil en général,
les migrations et l’identité liquide.

Les engagements de son métier l’incitent régulièrement à écrire pour lui et
pour les autres; il publie notamment dans la Revue littéraire du barreau de Paris en 2018. Il est régulièrement invité en tant qu'expert, dans les médias, sur le sujet des lanceurs d’alerte

Description

"La plus haute forme de vertu, la seule que je supporte encore : la ferme détermination
d'être utile."Marguerite Yourcenar


Il semble que cette phrase définisse plutôt bien Pierre Farge. Pudique sur ce
qui le concerne, il s’exprime librement sur les sujets qui le passionnent.

Pierre Farge est avocat. Il a d’abord travaillé comme assistant parlementaire à
l'Assemblée nationale, puis chez Metzner Associés, ensuite à la direction fiscale
de l’OCDE aux côtés de Pascal Saint-Amans et enfin il a fondé le Cabinet Farge
Associés. Il est précurseur en matière de protection des lanceurs d'alerte et
d'accompagnement des entreprises objet d'une alerte. 

Il est l’auteur d’un livre intitulé « Le lanceur d’alerte n’est pas un délateur ». Il y souligne notamment le fait que la législation française ne protège pas assez les lanceurs d’alerte et que les Etats-Unis ont 20 ans d’avance sur le sujet. Il dévoile aussi dans son livre que les lanceurs d’alerte prennent très souvent le risque de perdre tout ce qui ont acquis pour dénoncer ce qui, à leurs yeux, est inacceptable telle la Pneumologue Irène Frachon, pour
ne citer qu’elle, et son combat pour dénoncer les drames générés par le médicament Médiator. 

Pierre Farge se bat également pour les libertés publiques et préside le Collectif
Avocat Stop Feminicide, qui fédère une trentaine d’avocats français, répartis
sur tout le territoire, pour aider, conseiller, et accompagner les femmes
victimes de violences : http://avocat-stop-feminicide.org 

Il défend aussi la cause des migrants dans la jungle de Calais et sur l’île de
Lampedusa.  Il signe notamment l'Appel de Calais demandant solennellement au gouvernement français un plan d’urgence pour sortir la Jungle de Calais de l’indignité, puis s'oppose à chaque démantèlement.
Il publie en octobre 2016 un pamphlet autobiographique sur la crise migratoire
aux côtés notamment de Manuel Valls et Yann Moix. Il y déclare que l'Accord sur
l'immigration entre la Turquie et l'Union européenne est « un torchon de trois
pages parfaitement illégal », qu'ainsi « l’Union européenne marchande la
gestion de sa misère à la Turquie », faisant de cette dernière « la putain de l'Europe».

Passionné de littérature, il a notamment réalisé des entretiens avec René
Girard à l'Université de Stanford en 2008 et Jacques Vergès à Paris en 2011.

Convaincu qu’aucun raisonnement juridique ne se résout dans le champ clos d’un
tribunal, Pierre Farge approfondit sa réflexion sur le rôle de l’art et développe
des collaborations aux côtés d’artistes contemporains en France et en Italie.
Marqué de ses racines orientales, ses sujets de prédilection sont l’exil en général,
les migrations et l’identité liquide.

Les engagements de son métier l’incitent régulièrement à écrire pour lui et
pour les autres; il publie notamment dans la Revue littéraire du barreau de Paris en 2018. Il est régulièrement invité en tant qu'expert, dans les médias, sur le sujet des lanceurs d’alerte

Share

Embed

You may also like