undefined cover
undefined cover
Épisode 38 - La musique : Béatrice Thiriet (partie 2) cover
Épisode 38 - La musique : Béatrice Thiriet (partie 2) cover
Sorociné

Épisode 38 - La musique : Béatrice Thiriet (partie 2)

Épisode 38 - La musique : Béatrice Thiriet (partie 2)

58min |19/02/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
Épisode 38 - La musique : Béatrice Thiriet (partie 2) cover
Épisode 38 - La musique : Béatrice Thiriet (partie 2) cover
Sorociné

Épisode 38 - La musique : Béatrice Thiriet (partie 2)

Épisode 38 - La musique : Béatrice Thiriet (partie 2)

58min |19/02/2021
Listen

Description

L’année dernière nous avons commencé un cycle consacré aux métiers du cinéma. Nous avons interrogé l’importance des costumes dans la construction des personnages, questionné le regard à travers ceux des directrices de la photographie et aujourd’hui nous allons parler d’un sujet qui ne se regarde pas mais qui s’écoute... la musique.

Si les données sont rares, celles récoltées nous permettent d’apprendre qu’en France seulement 6 à 8% des compositions filmiques sont composées par des femmes.

Cet épisode est la deuxième partie de notre épisode sur la musique. La première est une conversation autour de la musique. 

→ https://smartlink.ausha.co/sorocine/episode-38-la-musique-partie-1

PS : cette interview a été enregistré par téléphone

Création, animation, réalisation, montage et mixage son : Pauline Mallet

Extrait d’ouverture : Toute la beauté du monde réalisé par Marc Esposito, musique originale de Béatrice Thiriet

Biographie (citée du site http://beatricethiriet.com)

«  Béatrice Thiriet découvre, très tôt, sa passion pour la musique. Formée au conservatoire de Versailles par Jean Aubain et Solange Anconnat, elle se dirige vers la composition et l'analyse musicale. Parallèlement,sa formation de pianiste est marquée par la rencontre avec Elena Varvarova et Mikhaïl Rudy. Sa vocation musicale , une attirance pour l'écriture et son intérêt pour le théâtre et le cinéma la conduirent très vite à s'orienter vers la musique de scène . L'opéra et la musique de film, sont ses domaines de prédilection .

Elle reçoit en 2001 le prix Nadia et Lili Boulanger à l'Académie des Beaux-Arts pour la création de son opéra de Chambre : « Nouvelles Histoires d'Elle ».

Découverte au cinéma par Pascale Ferran, elle écrit la musique de Petits Arrangements avec les morts en 1993, de L'Âge des possibles en 1994, et de Lady Chatterley (film) en 2006. Elle travaille avec de nombreux réalisateurs et réalisatrices, au cinéma et à la télévision : Dominique Cabrera, Jacques Deschamps, Radu Miailheanu, Joêl Farges, Marc Esposito, Pierre Javaux, Xavier Durringer, Eyal Sivan.

Critique musical, elle a collaboré à l'émission de France Musique le « Pavé dans la mare ».

Elle a réalisé deux cours métrages Portrait de lettres avec Chœurs et la lettre de Mourad avec France 2 et Mezzo.

Elle est également l'auteur du texte et de la musique d'une œuvre multimédia destinée aux enfants : « Bee et Bop » pour la Cité de la Musique et Sony. » 

💛 Merci à tou-te-s pour votre écoute et votre soutien !

Suivez toute l'actualité de Sorociné sur Facebook (Sorociné), 

Twitter et Instagram : @sorocine

Vous pouvez nous contacter via notre adresse e-mail :sorocine-podcast@hotmail.com

Description

L’année dernière nous avons commencé un cycle consacré aux métiers du cinéma. Nous avons interrogé l’importance des costumes dans la construction des personnages, questionné le regard à travers ceux des directrices de la photographie et aujourd’hui nous allons parler d’un sujet qui ne se regarde pas mais qui s’écoute... la musique.

Si les données sont rares, celles récoltées nous permettent d’apprendre qu’en France seulement 6 à 8% des compositions filmiques sont composées par des femmes.

Cet épisode est la deuxième partie de notre épisode sur la musique. La première est une conversation autour de la musique. 

→ https://smartlink.ausha.co/sorocine/episode-38-la-musique-partie-1

PS : cette interview a été enregistré par téléphone

Création, animation, réalisation, montage et mixage son : Pauline Mallet

Extrait d’ouverture : Toute la beauté du monde réalisé par Marc Esposito, musique originale de Béatrice Thiriet

Biographie (citée du site http://beatricethiriet.com)

«  Béatrice Thiriet découvre, très tôt, sa passion pour la musique. Formée au conservatoire de Versailles par Jean Aubain et Solange Anconnat, elle se dirige vers la composition et l'analyse musicale. Parallèlement,sa formation de pianiste est marquée par la rencontre avec Elena Varvarova et Mikhaïl Rudy. Sa vocation musicale , une attirance pour l'écriture et son intérêt pour le théâtre et le cinéma la conduirent très vite à s'orienter vers la musique de scène . L'opéra et la musique de film, sont ses domaines de prédilection .

Elle reçoit en 2001 le prix Nadia et Lili Boulanger à l'Académie des Beaux-Arts pour la création de son opéra de Chambre : « Nouvelles Histoires d'Elle ».

Découverte au cinéma par Pascale Ferran, elle écrit la musique de Petits Arrangements avec les morts en 1993, de L'Âge des possibles en 1994, et de Lady Chatterley (film) en 2006. Elle travaille avec de nombreux réalisateurs et réalisatrices, au cinéma et à la télévision : Dominique Cabrera, Jacques Deschamps, Radu Miailheanu, Joêl Farges, Marc Esposito, Pierre Javaux, Xavier Durringer, Eyal Sivan.

Critique musical, elle a collaboré à l'émission de France Musique le « Pavé dans la mare ».

Elle a réalisé deux cours métrages Portrait de lettres avec Chœurs et la lettre de Mourad avec France 2 et Mezzo.

Elle est également l'auteur du texte et de la musique d'une œuvre multimédia destinée aux enfants : « Bee et Bop » pour la Cité de la Musique et Sony. » 

💛 Merci à tou-te-s pour votre écoute et votre soutien !

Suivez toute l'actualité de Sorociné sur Facebook (Sorociné), 

Twitter et Instagram : @sorocine

Vous pouvez nous contacter via notre adresse e-mail :sorocine-podcast@hotmail.com

Share

Embed

You may also like

Description

L’année dernière nous avons commencé un cycle consacré aux métiers du cinéma. Nous avons interrogé l’importance des costumes dans la construction des personnages, questionné le regard à travers ceux des directrices de la photographie et aujourd’hui nous allons parler d’un sujet qui ne se regarde pas mais qui s’écoute... la musique.

Si les données sont rares, celles récoltées nous permettent d’apprendre qu’en France seulement 6 à 8% des compositions filmiques sont composées par des femmes.

Cet épisode est la deuxième partie de notre épisode sur la musique. La première est une conversation autour de la musique. 

→ https://smartlink.ausha.co/sorocine/episode-38-la-musique-partie-1

PS : cette interview a été enregistré par téléphone

Création, animation, réalisation, montage et mixage son : Pauline Mallet

Extrait d’ouverture : Toute la beauté du monde réalisé par Marc Esposito, musique originale de Béatrice Thiriet

Biographie (citée du site http://beatricethiriet.com)

«  Béatrice Thiriet découvre, très tôt, sa passion pour la musique. Formée au conservatoire de Versailles par Jean Aubain et Solange Anconnat, elle se dirige vers la composition et l'analyse musicale. Parallèlement,sa formation de pianiste est marquée par la rencontre avec Elena Varvarova et Mikhaïl Rudy. Sa vocation musicale , une attirance pour l'écriture et son intérêt pour le théâtre et le cinéma la conduirent très vite à s'orienter vers la musique de scène . L'opéra et la musique de film, sont ses domaines de prédilection .

Elle reçoit en 2001 le prix Nadia et Lili Boulanger à l'Académie des Beaux-Arts pour la création de son opéra de Chambre : « Nouvelles Histoires d'Elle ».

Découverte au cinéma par Pascale Ferran, elle écrit la musique de Petits Arrangements avec les morts en 1993, de L'Âge des possibles en 1994, et de Lady Chatterley (film) en 2006. Elle travaille avec de nombreux réalisateurs et réalisatrices, au cinéma et à la télévision : Dominique Cabrera, Jacques Deschamps, Radu Miailheanu, Joêl Farges, Marc Esposito, Pierre Javaux, Xavier Durringer, Eyal Sivan.

Critique musical, elle a collaboré à l'émission de France Musique le « Pavé dans la mare ».

Elle a réalisé deux cours métrages Portrait de lettres avec Chœurs et la lettre de Mourad avec France 2 et Mezzo.

Elle est également l'auteur du texte et de la musique d'une œuvre multimédia destinée aux enfants : « Bee et Bop » pour la Cité de la Musique et Sony. » 

💛 Merci à tou-te-s pour votre écoute et votre soutien !

Suivez toute l'actualité de Sorociné sur Facebook (Sorociné), 

Twitter et Instagram : @sorocine

Vous pouvez nous contacter via notre adresse e-mail :sorocine-podcast@hotmail.com

Description

L’année dernière nous avons commencé un cycle consacré aux métiers du cinéma. Nous avons interrogé l’importance des costumes dans la construction des personnages, questionné le regard à travers ceux des directrices de la photographie et aujourd’hui nous allons parler d’un sujet qui ne se regarde pas mais qui s’écoute... la musique.

Si les données sont rares, celles récoltées nous permettent d’apprendre qu’en France seulement 6 à 8% des compositions filmiques sont composées par des femmes.

Cet épisode est la deuxième partie de notre épisode sur la musique. La première est une conversation autour de la musique. 

→ https://smartlink.ausha.co/sorocine/episode-38-la-musique-partie-1

PS : cette interview a été enregistré par téléphone

Création, animation, réalisation, montage et mixage son : Pauline Mallet

Extrait d’ouverture : Toute la beauté du monde réalisé par Marc Esposito, musique originale de Béatrice Thiriet

Biographie (citée du site http://beatricethiriet.com)

«  Béatrice Thiriet découvre, très tôt, sa passion pour la musique. Formée au conservatoire de Versailles par Jean Aubain et Solange Anconnat, elle se dirige vers la composition et l'analyse musicale. Parallèlement,sa formation de pianiste est marquée par la rencontre avec Elena Varvarova et Mikhaïl Rudy. Sa vocation musicale , une attirance pour l'écriture et son intérêt pour le théâtre et le cinéma la conduirent très vite à s'orienter vers la musique de scène . L'opéra et la musique de film, sont ses domaines de prédilection .

Elle reçoit en 2001 le prix Nadia et Lili Boulanger à l'Académie des Beaux-Arts pour la création de son opéra de Chambre : « Nouvelles Histoires d'Elle ».

Découverte au cinéma par Pascale Ferran, elle écrit la musique de Petits Arrangements avec les morts en 1993, de L'Âge des possibles en 1994, et de Lady Chatterley (film) en 2006. Elle travaille avec de nombreux réalisateurs et réalisatrices, au cinéma et à la télévision : Dominique Cabrera, Jacques Deschamps, Radu Miailheanu, Joêl Farges, Marc Esposito, Pierre Javaux, Xavier Durringer, Eyal Sivan.

Critique musical, elle a collaboré à l'émission de France Musique le « Pavé dans la mare ».

Elle a réalisé deux cours métrages Portrait de lettres avec Chœurs et la lettre de Mourad avec France 2 et Mezzo.

Elle est également l'auteur du texte et de la musique d'une œuvre multimédia destinée aux enfants : « Bee et Bop » pour la Cité de la Musique et Sony. » 

💛 Merci à tou-te-s pour votre écoute et votre soutien !

Suivez toute l'actualité de Sorociné sur Facebook (Sorociné), 

Twitter et Instagram : @sorocine

Vous pouvez nous contacter via notre adresse e-mail :sorocine-podcast@hotmail.com

Share

Embed

You may also like