Sous la fibre

Sarah Seené, l'art de capturer le sensible

Sarah Seené, l'art de capturer le sensible

31min |12/01/2020
Listen
Sous la fibre

Sarah Seené, l'art de capturer le sensible

Sarah Seené, l'art de capturer le sensible

31min |12/01/2020
Listen

Description

Sarah Seené est une photographe et réalisatrice française basée à Montréal. Dans cet épisode, elle aborde sa relation avec la nostalgie, ses débuts avec le Polaroid, sa pratique de l'argentique et du documentaire, et nous invite tendrement à comprendre pourquoi les sujets qu'elle choisit détiennent un fort potentiel humain. 

Ses oeuvres sont empreintes de poésie et de sensibilité, bien que l'artiste n'ait pas peur d'exprimer la réalité frontalement. 

L'art, c'est sa manière à elle de résister à ce qui fait mal, de ressentir sans cesse la force de vivre. Une discussion intime, sincère et enveloppante qui débute ce podcast avec le ton juste.

👁️ Vous écoutez cet épisode tout en regardant un écran? Faites un tour sur le site web de Sarah Seené pour ajouter une dimension visuelle à ses propos!


Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musique additionnelle: «All the regrets» par Loik Brédolèse sous licence Creative Commons

Remerciements chaleureux à Sarah Seené, Guillaume Vallée, Nelson Roberge, Estelle Grignon et Francorama.


Vous avez aimé cet épisode? Partagez-le et suivez Sous la fibre sur Facebook et Instagram!

Description

Sarah Seené est une photographe et réalisatrice française basée à Montréal. Dans cet épisode, elle aborde sa relation avec la nostalgie, ses débuts avec le Polaroid, sa pratique de l'argentique et du documentaire, et nous invite tendrement à comprendre pourquoi les sujets qu'elle choisit détiennent un fort potentiel humain. 

Ses oeuvres sont empreintes de poésie et de sensibilité, bien que l'artiste n'ait pas peur d'exprimer la réalité frontalement. 

L'art, c'est sa manière à elle de résister à ce qui fait mal, de ressentir sans cesse la force de vivre. Une discussion intime, sincère et enveloppante qui débute ce podcast avec le ton juste.

👁️ Vous écoutez cet épisode tout en regardant un écran? Faites un tour sur le site web de Sarah Seené pour ajouter une dimension visuelle à ses propos!


Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musique additionnelle: «All the regrets» par Loik Brédolèse sous licence Creative Commons

Remerciements chaleureux à Sarah Seené, Guillaume Vallée, Nelson Roberge, Estelle Grignon et Francorama.


Vous avez aimé cet épisode? Partagez-le et suivez Sous la fibre sur Facebook et Instagram!

Share

Embed

To listen also

Description

Sarah Seené est une photographe et réalisatrice française basée à Montréal. Dans cet épisode, elle aborde sa relation avec la nostalgie, ses débuts avec le Polaroid, sa pratique de l'argentique et du documentaire, et nous invite tendrement à comprendre pourquoi les sujets qu'elle choisit détiennent un fort potentiel humain. 

Ses oeuvres sont empreintes de poésie et de sensibilité, bien que l'artiste n'ait pas peur d'exprimer la réalité frontalement. 

L'art, c'est sa manière à elle de résister à ce qui fait mal, de ressentir sans cesse la force de vivre. Une discussion intime, sincère et enveloppante qui débute ce podcast avec le ton juste.

👁️ Vous écoutez cet épisode tout en regardant un écran? Faites un tour sur le site web de Sarah Seené pour ajouter une dimension visuelle à ses propos!


Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musique additionnelle: «All the regrets» par Loik Brédolèse sous licence Creative Commons

Remerciements chaleureux à Sarah Seené, Guillaume Vallée, Nelson Roberge, Estelle Grignon et Francorama.


Vous avez aimé cet épisode? Partagez-le et suivez Sous la fibre sur Facebook et Instagram!

Description

Sarah Seené est une photographe et réalisatrice française basée à Montréal. Dans cet épisode, elle aborde sa relation avec la nostalgie, ses débuts avec le Polaroid, sa pratique de l'argentique et du documentaire, et nous invite tendrement à comprendre pourquoi les sujets qu'elle choisit détiennent un fort potentiel humain. 

Ses oeuvres sont empreintes de poésie et de sensibilité, bien que l'artiste n'ait pas peur d'exprimer la réalité frontalement. 

L'art, c'est sa manière à elle de résister à ce qui fait mal, de ressentir sans cesse la force de vivre. Une discussion intime, sincère et enveloppante qui débute ce podcast avec le ton juste.

👁️ Vous écoutez cet épisode tout en regardant un écran? Faites un tour sur le site web de Sarah Seené pour ajouter une dimension visuelle à ses propos!


Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musique additionnelle: «All the regrets» par Loik Brédolèse sous licence Creative Commons

Remerciements chaleureux à Sarah Seené, Guillaume Vallée, Nelson Roberge, Estelle Grignon et Francorama.


Vous avez aimé cet épisode? Partagez-le et suivez Sous la fibre sur Facebook et Instagram!

Share

Embed

To listen also