Karine Demers, le papier pour thérapie cover
Karine Demers, le papier pour thérapie cover
Sous la fibre

Karine Demers, le papier pour thérapie

Karine Demers, le papier pour thérapie

32min |01/06/2020
Listen
Karine Demers, le papier pour thérapie cover
Karine Demers, le papier pour thérapie cover
Sous la fibre

Karine Demers, le papier pour thérapie

Karine Demers, le papier pour thérapie

32min |01/06/2020
Listen

Description

L'artiste plasticienne Karine Demers plie et assemble le papier avec précision et patience pour un résultat hypnotisant. Ses oeuvres en relief reflètent son besoin de mener des tâches répétitives, puisque c'est ainsi que la créatrice apprivoise son trouble obsessionnel compulsif. Depuis longtemps, l'art lui offre une alternative saine et joyeuse pour cohabiter avec sa santé mentale.

Avec une sincérité viscérale, elle nous raconte ce qui a basculé en 2018, lorsqu'elle ose se lancer à temps plein dans sa carrière d'artiste. Passionnée et anxieuse, ses états d'âme touchent et font écho aux mille et une questions que les artistes visuels voient tourner dans leurs têtes. Immersion dans l'atelier et le récit de cette créatrice sensible, audacieuse et introvertie.


👁️ Vous écoutez cet épisode tout en regardant un écran? Jetez un oeil au compte Instagram de Karine Demers.


Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musiques additionnelles: «Sunrise» d'Ilya Marfin via Fugue, «Crown» de Kuzzzo via Fugue & «Ona» de Poison sous licence Creative Commons

Remerciements chaleureux à Karine Demers 

Description

L'artiste plasticienne Karine Demers plie et assemble le papier avec précision et patience pour un résultat hypnotisant. Ses oeuvres en relief reflètent son besoin de mener des tâches répétitives, puisque c'est ainsi que la créatrice apprivoise son trouble obsessionnel compulsif. Depuis longtemps, l'art lui offre une alternative saine et joyeuse pour cohabiter avec sa santé mentale.

Avec une sincérité viscérale, elle nous raconte ce qui a basculé en 2018, lorsqu'elle ose se lancer à temps plein dans sa carrière d'artiste. Passionnée et anxieuse, ses états d'âme touchent et font écho aux mille et une questions que les artistes visuels voient tourner dans leurs têtes. Immersion dans l'atelier et le récit de cette créatrice sensible, audacieuse et introvertie.


👁️ Vous écoutez cet épisode tout en regardant un écran? Jetez un oeil au compte Instagram de Karine Demers.


Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musiques additionnelles: «Sunrise» d'Ilya Marfin via Fugue, «Crown» de Kuzzzo via Fugue & «Ona» de Poison sous licence Creative Commons

Remerciements chaleureux à Karine Demers 

Share

Embed

To listen also

Description

L'artiste plasticienne Karine Demers plie et assemble le papier avec précision et patience pour un résultat hypnotisant. Ses oeuvres en relief reflètent son besoin de mener des tâches répétitives, puisque c'est ainsi que la créatrice apprivoise son trouble obsessionnel compulsif. Depuis longtemps, l'art lui offre une alternative saine et joyeuse pour cohabiter avec sa santé mentale.

Avec une sincérité viscérale, elle nous raconte ce qui a basculé en 2018, lorsqu'elle ose se lancer à temps plein dans sa carrière d'artiste. Passionnée et anxieuse, ses états d'âme touchent et font écho aux mille et une questions que les artistes visuels voient tourner dans leurs têtes. Immersion dans l'atelier et le récit de cette créatrice sensible, audacieuse et introvertie.


👁️ Vous écoutez cet épisode tout en regardant un écran? Jetez un oeil au compte Instagram de Karine Demers.


Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musiques additionnelles: «Sunrise» d'Ilya Marfin via Fugue, «Crown» de Kuzzzo via Fugue & «Ona» de Poison sous licence Creative Commons

Remerciements chaleureux à Karine Demers 

Description

L'artiste plasticienne Karine Demers plie et assemble le papier avec précision et patience pour un résultat hypnotisant. Ses oeuvres en relief reflètent son besoin de mener des tâches répétitives, puisque c'est ainsi que la créatrice apprivoise son trouble obsessionnel compulsif. Depuis longtemps, l'art lui offre une alternative saine et joyeuse pour cohabiter avec sa santé mentale.

Avec une sincérité viscérale, elle nous raconte ce qui a basculé en 2018, lorsqu'elle ose se lancer à temps plein dans sa carrière d'artiste. Passionnée et anxieuse, ses états d'âme touchent et font écho aux mille et une questions que les artistes visuels voient tourner dans leurs têtes. Immersion dans l'atelier et le récit de cette créatrice sensible, audacieuse et introvertie.


👁️ Vous écoutez cet épisode tout en regardant un écran? Jetez un oeil au compte Instagram de Karine Demers.


Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musiques additionnelles: «Sunrise» d'Ilya Marfin via Fugue, «Crown» de Kuzzzo via Fugue & «Ona» de Poison sous licence Creative Commons

Remerciements chaleureux à Karine Demers 

Share

Embed

To listen also