Pandémie: de l'art pour l'âme, la communauté et l'intime cover
Pandémie: de l'art pour l'âme, la communauté et l'intime cover
Sous la fibre

Pandémie: de l'art pour l'âme, la communauté et l'intime

Pandémie: de l'art pour l'âme, la communauté et l'intime

48min |14/01/2021
Listen
Pandémie: de l'art pour l'âme, la communauté et l'intime cover
Pandémie: de l'art pour l'âme, la communauté et l'intime cover
Sous la fibre

Pandémie: de l'art pour l'âme, la communauté et l'intime

Pandémie: de l'art pour l'âme, la communauté et l'intime

48min |14/01/2021
Listen

Description

Un épisode qui recense les témoignages de six artistes qui ont vu la crise sanitaire défier leur créativité, bouleverser leurs projets et faire naitre chez eux.elles des questions fondamentales sur leur rôle dans la société. Et nul besoin de leur demander de se «réinventer», les créatifs n'ont pas d'autre choix!  

Aurore Juin, Danielle Lamontagne, Alex Coma, Hamza Abouelouafaa, Ambre Cardinal et Marin Blanc nous parlent de la connexion que construit leur art visuel avec le public, une denrée encore plus précieuse en temps de pandémie. Que ce lien prenne la forme d’un dessin griffonné dans la solitude de leur salon, d’une œuvre à plusieurs mains destinée à embellir l’espace public, ou encore d’un portrait en argentique capté sur le vif en souvenir d’un morceau de vie... les artistes nous donnent, mine de rien, le gout d'avancer, de continuer à bâtir demain. 

À la fois inspirants et si proches de nos états d'âmes, les artistes se confient. 

Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musique additionnelles: «Changes» de Meydän sous licence Creative Commons et «Visions», «Down to Earth», «Mindful» via Audiohub, licence payée.

Un grand merci aux artistes d'avoir accepté de se confier, même à distance, et à Camille Cazin, fondatrice de la galerie d'art Fatale Art pour son aide lors de l'appel aux témoignages.

Description

Un épisode qui recense les témoignages de six artistes qui ont vu la crise sanitaire défier leur créativité, bouleverser leurs projets et faire naitre chez eux.elles des questions fondamentales sur leur rôle dans la société. Et nul besoin de leur demander de se «réinventer», les créatifs n'ont pas d'autre choix!  

Aurore Juin, Danielle Lamontagne, Alex Coma, Hamza Abouelouafaa, Ambre Cardinal et Marin Blanc nous parlent de la connexion que construit leur art visuel avec le public, une denrée encore plus précieuse en temps de pandémie. Que ce lien prenne la forme d’un dessin griffonné dans la solitude de leur salon, d’une œuvre à plusieurs mains destinée à embellir l’espace public, ou encore d’un portrait en argentique capté sur le vif en souvenir d’un morceau de vie... les artistes nous donnent, mine de rien, le gout d'avancer, de continuer à bâtir demain. 

À la fois inspirants et si proches de nos états d'âmes, les artistes se confient. 

Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musique additionnelles: «Changes» de Meydän sous licence Creative Commons et «Visions», «Down to Earth», «Mindful» via Audiohub, licence payée.

Un grand merci aux artistes d'avoir accepté de se confier, même à distance, et à Camille Cazin, fondatrice de la galerie d'art Fatale Art pour son aide lors de l'appel aux témoignages.

Share

Embed

You may also like

Description

Un épisode qui recense les témoignages de six artistes qui ont vu la crise sanitaire défier leur créativité, bouleverser leurs projets et faire naitre chez eux.elles des questions fondamentales sur leur rôle dans la société. Et nul besoin de leur demander de se «réinventer», les créatifs n'ont pas d'autre choix!  

Aurore Juin, Danielle Lamontagne, Alex Coma, Hamza Abouelouafaa, Ambre Cardinal et Marin Blanc nous parlent de la connexion que construit leur art visuel avec le public, une denrée encore plus précieuse en temps de pandémie. Que ce lien prenne la forme d’un dessin griffonné dans la solitude de leur salon, d’une œuvre à plusieurs mains destinée à embellir l’espace public, ou encore d’un portrait en argentique capté sur le vif en souvenir d’un morceau de vie... les artistes nous donnent, mine de rien, le gout d'avancer, de continuer à bâtir demain. 

À la fois inspirants et si proches de nos états d'âmes, les artistes se confient. 

Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musique additionnelles: «Changes» de Meydän sous licence Creative Commons et «Visions», «Down to Earth», «Mindful» via Audiohub, licence payée.

Un grand merci aux artistes d'avoir accepté de se confier, même à distance, et à Camille Cazin, fondatrice de la galerie d'art Fatale Art pour son aide lors de l'appel aux témoignages.

Description

Un épisode qui recense les témoignages de six artistes qui ont vu la crise sanitaire défier leur créativité, bouleverser leurs projets et faire naitre chez eux.elles des questions fondamentales sur leur rôle dans la société. Et nul besoin de leur demander de se «réinventer», les créatifs n'ont pas d'autre choix!  

Aurore Juin, Danielle Lamontagne, Alex Coma, Hamza Abouelouafaa, Ambre Cardinal et Marin Blanc nous parlent de la connexion que construit leur art visuel avec le public, une denrée encore plus précieuse en temps de pandémie. Que ce lien prenne la forme d’un dessin griffonné dans la solitude de leur salon, d’une œuvre à plusieurs mains destinée à embellir l’espace public, ou encore d’un portrait en argentique capté sur le vif en souvenir d’un morceau de vie... les artistes nous donnent, mine de rien, le gout d'avancer, de continuer à bâtir demain. 

À la fois inspirants et si proches de nos états d'âmes, les artistes se confient. 

Création, conception, réalisation: Claire-Marine Beha

Musique originale et mixage: Juliette Beha

Musique additionnelles: «Changes» de Meydän sous licence Creative Commons et «Visions», «Down to Earth», «Mindful» via Audiohub, licence payée.

Un grand merci aux artistes d'avoir accepté de se confier, même à distance, et à Camille Cazin, fondatrice de la galerie d'art Fatale Art pour son aide lors de l'appel aux témoignages.

Share

Embed

You may also like