undefined cover
undefined cover
FRANCINE - 11 ans, déportée au camp Nazi de Bergen Belsen en 1944 cover
FRANCINE - 11 ans, déportée au camp Nazi de Bergen Belsen en 1944 cover
SOUVENIRS D'ENFANT - témoignages de transmission de mémoire de nos anciens, parents et grand-parents

FRANCINE - 11 ans, déportée au camp Nazi de Bergen Belsen en 1944

FRANCINE - 11 ans, déportée au camp Nazi de Bergen Belsen en 1944

12min |02/12/2023
Play
undefined cover
undefined cover
FRANCINE - 11 ans, déportée au camp Nazi de Bergen Belsen en 1944 cover
FRANCINE - 11 ans, déportée au camp Nazi de Bergen Belsen en 1944 cover
SOUVENIRS D'ENFANT - témoignages de transmission de mémoire de nos anciens, parents et grand-parents

FRANCINE - 11 ans, déportée au camp Nazi de Bergen Belsen en 1944

FRANCINE - 11 ans, déportée au camp Nazi de Bergen Belsen en 1944

12min |02/12/2023
Play

Description

"y'avait des morts partout. on les enjambe. C’est une invasion de morts". 


Cet épisode fait partie des épisodes de mon nouveau podcast ENFANT DE LA SHOAH. 


VOUS QUI SOUTENEZ SOUVENIRS D'ENFANT, J'AI BESOIN DE VOUS… 


🔴 ‼️ ABONNEZ-VOUS À MA NEWSLETTER ET SURTOUT SUIVEZ CE NOUVEAU PODCAST SUR VOS  PLATEFORMES D'ÉCOUTE  🙏


👉 SUR APPLE PODCAST 

👉 SUR SPOTIFY 

👉SUR AMAZON MUSIC 

👉SUR DEEZER 



MERCI ❤️🙏 NE PERDONS PAS L'HISTOIRE, PARTAGEONS-LA ❤️



-----------


Francine avait 11 ans quand elle est arrivée au camp allemand nazi de Bergen Belsen, après avoir été trimballée à travers la France et les camps… Poitiers, Drancy, Pithiviers, Beaune la Rolande, Drancy à nouveau, pendant près d'1 an, car arretée par la Kommandantur en essayant avec sa maman de passer la zone de démarcation pour se rendre en zone libre. 


Francine et sa maman sont restées 1 an à Bergen Belsen.


Francine, 11 ans, "jouait à compter les morts", 


parce que "un enfant, il faut que ca joue", me dit-elle… 


-------------------

 Attention, témoignage poignant ! 










"À Bergen, il n’y a pas ce qu'il faut, il n'y a qu'un seul four crématoire, donc on ne peut pas les bruler tous".


Ne perdons pas ces mémoires si essentielles, surtout en ce moment. partageons ces témoignages bouleversants, forts, poignants ! Il faut que le monde sache @tout le monde 


#NeverAgainIsNow

Description

"y'avait des morts partout. on les enjambe. C’est une invasion de morts". 


Cet épisode fait partie des épisodes de mon nouveau podcast ENFANT DE LA SHOAH. 


VOUS QUI SOUTENEZ SOUVENIRS D'ENFANT, J'AI BESOIN DE VOUS… 


🔴 ‼️ ABONNEZ-VOUS À MA NEWSLETTER ET SURTOUT SUIVEZ CE NOUVEAU PODCAST SUR VOS  PLATEFORMES D'ÉCOUTE  🙏


👉 SUR APPLE PODCAST 

👉 SUR SPOTIFY 

👉SUR AMAZON MUSIC 

👉SUR DEEZER 



MERCI ❤️🙏 NE PERDONS PAS L'HISTOIRE, PARTAGEONS-LA ❤️



-----------


Francine avait 11 ans quand elle est arrivée au camp allemand nazi de Bergen Belsen, après avoir été trimballée à travers la France et les camps… Poitiers, Drancy, Pithiviers, Beaune la Rolande, Drancy à nouveau, pendant près d'1 an, car arretée par la Kommandantur en essayant avec sa maman de passer la zone de démarcation pour se rendre en zone libre. 


Francine et sa maman sont restées 1 an à Bergen Belsen.


Francine, 11 ans, "jouait à compter les morts", 


parce que "un enfant, il faut que ca joue", me dit-elle… 


-------------------

 Attention, témoignage poignant ! 










"À Bergen, il n’y a pas ce qu'il faut, il n'y a qu'un seul four crématoire, donc on ne peut pas les bruler tous".


Ne perdons pas ces mémoires si essentielles, surtout en ce moment. partageons ces témoignages bouleversants, forts, poignants ! Il faut que le monde sache @tout le monde 


#NeverAgainIsNow

Share

Embed

You may also like

Description

"y'avait des morts partout. on les enjambe. C’est une invasion de morts". 


Cet épisode fait partie des épisodes de mon nouveau podcast ENFANT DE LA SHOAH. 


VOUS QUI SOUTENEZ SOUVENIRS D'ENFANT, J'AI BESOIN DE VOUS… 


🔴 ‼️ ABONNEZ-VOUS À MA NEWSLETTER ET SURTOUT SUIVEZ CE NOUVEAU PODCAST SUR VOS  PLATEFORMES D'ÉCOUTE  🙏


👉 SUR APPLE PODCAST 

👉 SUR SPOTIFY 

👉SUR AMAZON MUSIC 

👉SUR DEEZER 



MERCI ❤️🙏 NE PERDONS PAS L'HISTOIRE, PARTAGEONS-LA ❤️



-----------


Francine avait 11 ans quand elle est arrivée au camp allemand nazi de Bergen Belsen, après avoir été trimballée à travers la France et les camps… Poitiers, Drancy, Pithiviers, Beaune la Rolande, Drancy à nouveau, pendant près d'1 an, car arretée par la Kommandantur en essayant avec sa maman de passer la zone de démarcation pour se rendre en zone libre. 


Francine et sa maman sont restées 1 an à Bergen Belsen.


Francine, 11 ans, "jouait à compter les morts", 


parce que "un enfant, il faut que ca joue", me dit-elle… 


-------------------

 Attention, témoignage poignant ! 










"À Bergen, il n’y a pas ce qu'il faut, il n'y a qu'un seul four crématoire, donc on ne peut pas les bruler tous".


Ne perdons pas ces mémoires si essentielles, surtout en ce moment. partageons ces témoignages bouleversants, forts, poignants ! Il faut que le monde sache @tout le monde 


#NeverAgainIsNow

Description

"y'avait des morts partout. on les enjambe. C’est une invasion de morts". 


Cet épisode fait partie des épisodes de mon nouveau podcast ENFANT DE LA SHOAH. 


VOUS QUI SOUTENEZ SOUVENIRS D'ENFANT, J'AI BESOIN DE VOUS… 


🔴 ‼️ ABONNEZ-VOUS À MA NEWSLETTER ET SURTOUT SUIVEZ CE NOUVEAU PODCAST SUR VOS  PLATEFORMES D'ÉCOUTE  🙏


👉 SUR APPLE PODCAST 

👉 SUR SPOTIFY 

👉SUR AMAZON MUSIC 

👉SUR DEEZER 



MERCI ❤️🙏 NE PERDONS PAS L'HISTOIRE, PARTAGEONS-LA ❤️



-----------


Francine avait 11 ans quand elle est arrivée au camp allemand nazi de Bergen Belsen, après avoir été trimballée à travers la France et les camps… Poitiers, Drancy, Pithiviers, Beaune la Rolande, Drancy à nouveau, pendant près d'1 an, car arretée par la Kommandantur en essayant avec sa maman de passer la zone de démarcation pour se rendre en zone libre. 


Francine et sa maman sont restées 1 an à Bergen Belsen.


Francine, 11 ans, "jouait à compter les morts", 


parce que "un enfant, il faut que ca joue", me dit-elle… 


-------------------

 Attention, témoignage poignant ! 










"À Bergen, il n’y a pas ce qu'il faut, il n'y a qu'un seul four crématoire, donc on ne peut pas les bruler tous".


Ne perdons pas ces mémoires si essentielles, surtout en ce moment. partageons ces témoignages bouleversants, forts, poignants ! Il faut que le monde sache @tout le monde 


#NeverAgainIsNow

Share

Embed

You may also like