undefined cover
undefined cover
#41 - Les semences paysannes. Avec Philippe Guichard, Paysan cultivateur de céréales anciennes cover
#41 - Les semences paysannes. Avec Philippe Guichard, Paysan cultivateur de céréales anciennes cover
Sur le grill d'Ecotable

#41 - Les semences paysannes. Avec Philippe Guichard, Paysan cultivateur de céréales anciennes

#41 - Les semences paysannes. Avec Philippe Guichard, Paysan cultivateur de céréales anciennes

40min |28/07/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
#41 - Les semences paysannes. Avec Philippe Guichard, Paysan cultivateur de céréales anciennes cover
#41 - Les semences paysannes. Avec Philippe Guichard, Paysan cultivateur de céréales anciennes cover
Sur le grill d'Ecotable

#41 - Les semences paysannes. Avec Philippe Guichard, Paysan cultivateur de céréales anciennes

#41 - Les semences paysannes. Avec Philippe Guichard, Paysan cultivateur de céréales anciennes

40min |28/07/2021
Listen

Description

Au XXIe siècle, l'industrialisation des cultures a entraîné une standardisation des semences. Ces dernières ont été produites essentiellement par des multinationales de l’agro-chimie, comme Bayer-Monsanto, et ont été référencées dans un catalogue officiel. Cela a conduit à faire disparaître 75 % de la diversité cultivée en 50 ans, au profit de semences hybrides et d’OGM sélectionnés pour leur rendement toujours plus important.


A contre-courant de ces pratiques, les semences anciennes sont celles qui ne sont ni modifiées ni standardisées. Elles sont paysannes au sens où elles sont gérées par l’agriculteur qui la sélectionne, la trie et la conserve. 


Ce choix des semences paysannes a été fait par Philippe Guichard, paysan dans le Lot-et-Garonne. Après avoir connu, l'agriculture conventionnelle et être tombé malade, Philippe a choisi l'agriculture biologique et les semences paysannes. Il a dû alors transformer ses pratiques, apprendre et innover. Il nous explique dans cet épisode comment il a fait ce choix et pourquoi il est crucial d'aller plus loin sur la question des semences paysannes.

Description

Au XXIe siècle, l'industrialisation des cultures a entraîné une standardisation des semences. Ces dernières ont été produites essentiellement par des multinationales de l’agro-chimie, comme Bayer-Monsanto, et ont été référencées dans un catalogue officiel. Cela a conduit à faire disparaître 75 % de la diversité cultivée en 50 ans, au profit de semences hybrides et d’OGM sélectionnés pour leur rendement toujours plus important.


A contre-courant de ces pratiques, les semences anciennes sont celles qui ne sont ni modifiées ni standardisées. Elles sont paysannes au sens où elles sont gérées par l’agriculteur qui la sélectionne, la trie et la conserve. 


Ce choix des semences paysannes a été fait par Philippe Guichard, paysan dans le Lot-et-Garonne. Après avoir connu, l'agriculture conventionnelle et être tombé malade, Philippe a choisi l'agriculture biologique et les semences paysannes. Il a dû alors transformer ses pratiques, apprendre et innover. Il nous explique dans cet épisode comment il a fait ce choix et pourquoi il est crucial d'aller plus loin sur la question des semences paysannes.

Share

Embed

You may also like

Description

Au XXIe siècle, l'industrialisation des cultures a entraîné une standardisation des semences. Ces dernières ont été produites essentiellement par des multinationales de l’agro-chimie, comme Bayer-Monsanto, et ont été référencées dans un catalogue officiel. Cela a conduit à faire disparaître 75 % de la diversité cultivée en 50 ans, au profit de semences hybrides et d’OGM sélectionnés pour leur rendement toujours plus important.


A contre-courant de ces pratiques, les semences anciennes sont celles qui ne sont ni modifiées ni standardisées. Elles sont paysannes au sens où elles sont gérées par l’agriculteur qui la sélectionne, la trie et la conserve. 


Ce choix des semences paysannes a été fait par Philippe Guichard, paysan dans le Lot-et-Garonne. Après avoir connu, l'agriculture conventionnelle et être tombé malade, Philippe a choisi l'agriculture biologique et les semences paysannes. Il a dû alors transformer ses pratiques, apprendre et innover. Il nous explique dans cet épisode comment il a fait ce choix et pourquoi il est crucial d'aller plus loin sur la question des semences paysannes.

Description

Au XXIe siècle, l'industrialisation des cultures a entraîné une standardisation des semences. Ces dernières ont été produites essentiellement par des multinationales de l’agro-chimie, comme Bayer-Monsanto, et ont été référencées dans un catalogue officiel. Cela a conduit à faire disparaître 75 % de la diversité cultivée en 50 ans, au profit de semences hybrides et d’OGM sélectionnés pour leur rendement toujours plus important.


A contre-courant de ces pratiques, les semences anciennes sont celles qui ne sont ni modifiées ni standardisées. Elles sont paysannes au sens où elles sont gérées par l’agriculteur qui la sélectionne, la trie et la conserve. 


Ce choix des semences paysannes a été fait par Philippe Guichard, paysan dans le Lot-et-Garonne. Après avoir connu, l'agriculture conventionnelle et être tombé malade, Philippe a choisi l'agriculture biologique et les semences paysannes. Il a dû alors transformer ses pratiques, apprendre et innover. Il nous explique dans cet épisode comment il a fait ce choix et pourquoi il est crucial d'aller plus loin sur la question des semences paysannes.

Share

Embed

You may also like