undefined cover
undefined cover
#43- Faire sa part: quel est l'impact de nos actions individuelles? Avec César Dugast cover
#43- Faire sa part: quel est l'impact de nos actions individuelles? Avec César Dugast cover
Sur le grill d'Ecotable

#43- Faire sa part: quel est l'impact de nos actions individuelles? Avec César Dugast

#43- Faire sa part: quel est l'impact de nos actions individuelles? Avec César Dugast

54min |20/10/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
#43- Faire sa part: quel est l'impact de nos actions individuelles? Avec César Dugast cover
#43- Faire sa part: quel est l'impact de nos actions individuelles? Avec César Dugast cover
Sur le grill d'Ecotable

#43- Faire sa part: quel est l'impact de nos actions individuelles? Avec César Dugast

#43- Faire sa part: quel est l'impact de nos actions individuelles? Avec César Dugast

54min |20/10/2021
Listen

Description

Même si l’écologie a progressé dans les consciences, l’utilité de nos “petits gestes du quotidien” pour diminuer notre bilan carbone ne fait toujours pas l’unanimité. Malgré ces prises de conscience, l’impact carbone moyen des français est encore bien trop important. En 2018, il était de 11 tonnes de CO2 par an, alors qu’il faudrait atteindre 2 tonnes de CO2 par personne et par an d’ici 2050.


Finalement, est-ce que le changement peut et doit se faire par l’action individuelle? Régime végétarien, utilisation de vélo pour les trajets courts, zéro-déchet, covoiturage, alimentation locale… Nous sommes nombreux à tenter de faire notre part.


Dans un rapport en 2019 sur le pouvoir des individus, des entreprises et de l’Etat  face à l’urgence climatique, l’entreprise Carbone 4 s'est justement posée cette question. Aujourd'hui, c'est à Fanny Giansetto de poser cette même question au co-rédacteur de ce rapport. Dans cet épisode, rencontre avec César Dugast, co-responsable du pôle “Neutralité Carbone” de Carbone 4.

Description

Même si l’écologie a progressé dans les consciences, l’utilité de nos “petits gestes du quotidien” pour diminuer notre bilan carbone ne fait toujours pas l’unanimité. Malgré ces prises de conscience, l’impact carbone moyen des français est encore bien trop important. En 2018, il était de 11 tonnes de CO2 par an, alors qu’il faudrait atteindre 2 tonnes de CO2 par personne et par an d’ici 2050.


Finalement, est-ce que le changement peut et doit se faire par l’action individuelle? Régime végétarien, utilisation de vélo pour les trajets courts, zéro-déchet, covoiturage, alimentation locale… Nous sommes nombreux à tenter de faire notre part.


Dans un rapport en 2019 sur le pouvoir des individus, des entreprises et de l’Etat  face à l’urgence climatique, l’entreprise Carbone 4 s'est justement posée cette question. Aujourd'hui, c'est à Fanny Giansetto de poser cette même question au co-rédacteur de ce rapport. Dans cet épisode, rencontre avec César Dugast, co-responsable du pôle “Neutralité Carbone” de Carbone 4.

Share

Embed

You may also like

Description

Même si l’écologie a progressé dans les consciences, l’utilité de nos “petits gestes du quotidien” pour diminuer notre bilan carbone ne fait toujours pas l’unanimité. Malgré ces prises de conscience, l’impact carbone moyen des français est encore bien trop important. En 2018, il était de 11 tonnes de CO2 par an, alors qu’il faudrait atteindre 2 tonnes de CO2 par personne et par an d’ici 2050.


Finalement, est-ce que le changement peut et doit se faire par l’action individuelle? Régime végétarien, utilisation de vélo pour les trajets courts, zéro-déchet, covoiturage, alimentation locale… Nous sommes nombreux à tenter de faire notre part.


Dans un rapport en 2019 sur le pouvoir des individus, des entreprises et de l’Etat  face à l’urgence climatique, l’entreprise Carbone 4 s'est justement posée cette question. Aujourd'hui, c'est à Fanny Giansetto de poser cette même question au co-rédacteur de ce rapport. Dans cet épisode, rencontre avec César Dugast, co-responsable du pôle “Neutralité Carbone” de Carbone 4.

Description

Même si l’écologie a progressé dans les consciences, l’utilité de nos “petits gestes du quotidien” pour diminuer notre bilan carbone ne fait toujours pas l’unanimité. Malgré ces prises de conscience, l’impact carbone moyen des français est encore bien trop important. En 2018, il était de 11 tonnes de CO2 par an, alors qu’il faudrait atteindre 2 tonnes de CO2 par personne et par an d’ici 2050.


Finalement, est-ce que le changement peut et doit se faire par l’action individuelle? Régime végétarien, utilisation de vélo pour les trajets courts, zéro-déchet, covoiturage, alimentation locale… Nous sommes nombreux à tenter de faire notre part.


Dans un rapport en 2019 sur le pouvoir des individus, des entreprises et de l’Etat  face à l’urgence climatique, l’entreprise Carbone 4 s'est justement posée cette question. Aujourd'hui, c'est à Fanny Giansetto de poser cette même question au co-rédacteur de ce rapport. Dans cet épisode, rencontre avec César Dugast, co-responsable du pôle “Neutralité Carbone” de Carbone 4.

Share

Embed

You may also like