Épisode #3 - Olivier Sibony - Comprendre nos erreurs de jugement pour mieux les corriger cover
Épisode #3 - Olivier Sibony - Comprendre nos erreurs de jugement pour mieux les corriger cover
SYSTÈME 2

Épisode #3 - Olivier Sibony - Comprendre nos erreurs de jugement pour mieux les corriger

Épisode #3 - Olivier Sibony - Comprendre nos erreurs de jugement pour mieux les corriger

1h09 |27/10/2021
Listen
Épisode #3 - Olivier Sibony - Comprendre nos erreurs de jugement pour mieux les corriger cover
Épisode #3 - Olivier Sibony - Comprendre nos erreurs de jugement pour mieux les corriger cover
SYSTÈME 2

Épisode #3 - Olivier Sibony - Comprendre nos erreurs de jugement pour mieux les corriger

Épisode #3 - Olivier Sibony - Comprendre nos erreurs de jugement pour mieux les corriger

1h09 |27/10/2021
Listen

Description

“Beaucoup plus d’erreurs sont faites parce qu’on les prend trop vite que parce qu’on les prend trop lentement”.

Pour Olivier Sibony, professeur de stratégie à HEC, ralentir est toujours une bonne idée pour mieux décider. Associé pendant 25 ans d’un prestigieux cabinet de conseil en stratégie, il a accompagné des centaines de dirigeants, observé leurs erreurs et développé une connaissance fine des mécanismes de prise de décision.

Dans cet entretien avec Guillaume Piard, Olivier nous explique pourquoi nous faisons tous des erreurs de jugement : que l’on soit chef d’entreprise ou magistrat, médecin ou joueur d’échecs, nous sommes soumis à nos biais cognitifs, mais aussi au bruit, une autre source d’erreur plus difficile à identifier. Il donne aussi de nombreuses pistes pour mieux corriger ces erreurs, grâce à une hygiène de la prise de décision rigoureuse.

Vous découvrirez notamment :

- Quelles sont les pires décisions les plus fréquemment prises par les dirigeants dans le monde de l’entreprise ; 


- Comment chaque jugement est inévitablement influencé par une multitude de biais cognitifs mais aussi par une autre redoutable source d’erreur : le bruit ;  


- Pourquoi l’impact du bruit dans les erreurs de jugement est largement sous-estimé et méconnu ;


- Pourquoi il est indispensable de créer une culture valorisant la prise de risque au sein des organisations et de cesser de juger sur les résultats; 


- Comment l’intelligence collective peut permettre de gommer les biais individuels et de réduire le bruit pour prendre de meilleures décisions ;


- Quelques précieux conseils pour essayer de prendre les décisions les plus justes possibles, par exemple :

“Pour s’approcher d’un jugement exact, nous gagnons autant à réduire le bruit qu’à réduire les biais”.

“Une bonne hygiène de la décision, c’est comme se laver les mains : une pratique efficace, mais dont on ne peut jamais vraiment constater les résultats”

“Il ne faut surtout pas voir la prise de décision comme l’occasion d’exprimer son originalité. Nous sommes beaucoup moins uniques que nous le pensons, et nous avons intérêt à prendre les décisions les plus conventionnelles possibles.”

“Prendre l’avis de plusieurs personnes séparément réduit mécaniquement le bruit. En revanche, les consulter simultanément démultiplie les biais.”

Dans cet épisode, on parle de deux livres d’Olivier Sibony à lire absolument :

- Noise : pourquoi nous faisons des erreurs de jugement et comment les éviter, son dernier ouvrage co-écrit avec Daniel Kahneman et Cass Sustein.

- Vous allez commettre une terrible erreur ! : combattre les biais cognitifs pour prendre de meilleures décisions.

Mais aussi : 

 

- Du livre de Daniel Kahneman : Thinking fast and slow, traduit en français par Système 1 / Système 2, les deux vitesses de la pensée.


- Du livre de Richard Thaler (prix Nobel d’économie 2017) et Cass Sustein : Nudge (traduit en français).


- De la newsletter Time To Sign Off.


- De l’échec du Firephone d’Amazon.


- De la méthode Estimate-Talk-Estimate.

Description

“Beaucoup plus d’erreurs sont faites parce qu’on les prend trop vite que parce qu’on les prend trop lentement”.

Pour Olivier Sibony, professeur de stratégie à HEC, ralentir est toujours une bonne idée pour mieux décider. Associé pendant 25 ans d’un prestigieux cabinet de conseil en stratégie, il a accompagné des centaines de dirigeants, observé leurs erreurs et développé une connaissance fine des mécanismes de prise de décision.

Dans cet entretien avec Guillaume Piard, Olivier nous explique pourquoi nous faisons tous des erreurs de jugement : que l’on soit chef d’entreprise ou magistrat, médecin ou joueur d’échecs, nous sommes soumis à nos biais cognitifs, mais aussi au bruit, une autre source d’erreur plus difficile à identifier. Il donne aussi de nombreuses pistes pour mieux corriger ces erreurs, grâce à une hygiène de la prise de décision rigoureuse.

Vous découvrirez notamment :

- Quelles sont les pires décisions les plus fréquemment prises par les dirigeants dans le monde de l’entreprise ; 


- Comment chaque jugement est inévitablement influencé par une multitude de biais cognitifs mais aussi par une autre redoutable source d’erreur : le bruit ;  


- Pourquoi l’impact du bruit dans les erreurs de jugement est largement sous-estimé et méconnu ;


- Pourquoi il est indispensable de créer une culture valorisant la prise de risque au sein des organisations et de cesser de juger sur les résultats; 


- Comment l’intelligence collective peut permettre de gommer les biais individuels et de réduire le bruit pour prendre de meilleures décisions ;


- Quelques précieux conseils pour essayer de prendre les décisions les plus justes possibles, par exemple :

“Pour s’approcher d’un jugement exact, nous gagnons autant à réduire le bruit qu’à réduire les biais”.

“Une bonne hygiène de la décision, c’est comme se laver les mains : une pratique efficace, mais dont on ne peut jamais vraiment constater les résultats”

“Il ne faut surtout pas voir la prise de décision comme l’occasion d’exprimer son originalité. Nous sommes beaucoup moins uniques que nous le pensons, et nous avons intérêt à prendre les décisions les plus conventionnelles possibles.”

“Prendre l’avis de plusieurs personnes séparément réduit mécaniquement le bruit. En revanche, les consulter simultanément démultiplie les biais.”

Dans cet épisode, on parle de deux livres d’Olivier Sibony à lire absolument :

- Noise : pourquoi nous faisons des erreurs de jugement et comment les éviter, son dernier ouvrage co-écrit avec Daniel Kahneman et Cass Sustein.

- Vous allez commettre une terrible erreur ! : combattre les biais cognitifs pour prendre de meilleures décisions.

Mais aussi : 

 

- Du livre de Daniel Kahneman : Thinking fast and slow, traduit en français par Système 1 / Système 2, les deux vitesses de la pensée.


- Du livre de Richard Thaler (prix Nobel d’économie 2017) et Cass Sustein : Nudge (traduit en français).


- De la newsletter Time To Sign Off.


- De l’échec du Firephone d’Amazon.


- De la méthode Estimate-Talk-Estimate.

Share

Embed

You may also like

Description

“Beaucoup plus d’erreurs sont faites parce qu’on les prend trop vite que parce qu’on les prend trop lentement”.

Pour Olivier Sibony, professeur de stratégie à HEC, ralentir est toujours une bonne idée pour mieux décider. Associé pendant 25 ans d’un prestigieux cabinet de conseil en stratégie, il a accompagné des centaines de dirigeants, observé leurs erreurs et développé une connaissance fine des mécanismes de prise de décision.

Dans cet entretien avec Guillaume Piard, Olivier nous explique pourquoi nous faisons tous des erreurs de jugement : que l’on soit chef d’entreprise ou magistrat, médecin ou joueur d’échecs, nous sommes soumis à nos biais cognitifs, mais aussi au bruit, une autre source d’erreur plus difficile à identifier. Il donne aussi de nombreuses pistes pour mieux corriger ces erreurs, grâce à une hygiène de la prise de décision rigoureuse.

Vous découvrirez notamment :

- Quelles sont les pires décisions les plus fréquemment prises par les dirigeants dans le monde de l’entreprise ; 


- Comment chaque jugement est inévitablement influencé par une multitude de biais cognitifs mais aussi par une autre redoutable source d’erreur : le bruit ;  


- Pourquoi l’impact du bruit dans les erreurs de jugement est largement sous-estimé et méconnu ;


- Pourquoi il est indispensable de créer une culture valorisant la prise de risque au sein des organisations et de cesser de juger sur les résultats; 


- Comment l’intelligence collective peut permettre de gommer les biais individuels et de réduire le bruit pour prendre de meilleures décisions ;


- Quelques précieux conseils pour essayer de prendre les décisions les plus justes possibles, par exemple :

“Pour s’approcher d’un jugement exact, nous gagnons autant à réduire le bruit qu’à réduire les biais”.

“Une bonne hygiène de la décision, c’est comme se laver les mains : une pratique efficace, mais dont on ne peut jamais vraiment constater les résultats”

“Il ne faut surtout pas voir la prise de décision comme l’occasion d’exprimer son originalité. Nous sommes beaucoup moins uniques que nous le pensons, et nous avons intérêt à prendre les décisions les plus conventionnelles possibles.”

“Prendre l’avis de plusieurs personnes séparément réduit mécaniquement le bruit. En revanche, les consulter simultanément démultiplie les biais.”

Dans cet épisode, on parle de deux livres d’Olivier Sibony à lire absolument :

- Noise : pourquoi nous faisons des erreurs de jugement et comment les éviter, son dernier ouvrage co-écrit avec Daniel Kahneman et Cass Sustein.

- Vous allez commettre une terrible erreur ! : combattre les biais cognitifs pour prendre de meilleures décisions.

Mais aussi : 

 

- Du livre de Daniel Kahneman : Thinking fast and slow, traduit en français par Système 1 / Système 2, les deux vitesses de la pensée.


- Du livre de Richard Thaler (prix Nobel d’économie 2017) et Cass Sustein : Nudge (traduit en français).


- De la newsletter Time To Sign Off.


- De l’échec du Firephone d’Amazon.


- De la méthode Estimate-Talk-Estimate.

Description

“Beaucoup plus d’erreurs sont faites parce qu’on les prend trop vite que parce qu’on les prend trop lentement”.

Pour Olivier Sibony, professeur de stratégie à HEC, ralentir est toujours une bonne idée pour mieux décider. Associé pendant 25 ans d’un prestigieux cabinet de conseil en stratégie, il a accompagné des centaines de dirigeants, observé leurs erreurs et développé une connaissance fine des mécanismes de prise de décision.

Dans cet entretien avec Guillaume Piard, Olivier nous explique pourquoi nous faisons tous des erreurs de jugement : que l’on soit chef d’entreprise ou magistrat, médecin ou joueur d’échecs, nous sommes soumis à nos biais cognitifs, mais aussi au bruit, une autre source d’erreur plus difficile à identifier. Il donne aussi de nombreuses pistes pour mieux corriger ces erreurs, grâce à une hygiène de la prise de décision rigoureuse.

Vous découvrirez notamment :

- Quelles sont les pires décisions les plus fréquemment prises par les dirigeants dans le monde de l’entreprise ; 


- Comment chaque jugement est inévitablement influencé par une multitude de biais cognitifs mais aussi par une autre redoutable source d’erreur : le bruit ;  


- Pourquoi l’impact du bruit dans les erreurs de jugement est largement sous-estimé et méconnu ;


- Pourquoi il est indispensable de créer une culture valorisant la prise de risque au sein des organisations et de cesser de juger sur les résultats; 


- Comment l’intelligence collective peut permettre de gommer les biais individuels et de réduire le bruit pour prendre de meilleures décisions ;


- Quelques précieux conseils pour essayer de prendre les décisions les plus justes possibles, par exemple :

“Pour s’approcher d’un jugement exact, nous gagnons autant à réduire le bruit qu’à réduire les biais”.

“Une bonne hygiène de la décision, c’est comme se laver les mains : une pratique efficace, mais dont on ne peut jamais vraiment constater les résultats”

“Il ne faut surtout pas voir la prise de décision comme l’occasion d’exprimer son originalité. Nous sommes beaucoup moins uniques que nous le pensons, et nous avons intérêt à prendre les décisions les plus conventionnelles possibles.”

“Prendre l’avis de plusieurs personnes séparément réduit mécaniquement le bruit. En revanche, les consulter simultanément démultiplie les biais.”

Dans cet épisode, on parle de deux livres d’Olivier Sibony à lire absolument :

- Noise : pourquoi nous faisons des erreurs de jugement et comment les éviter, son dernier ouvrage co-écrit avec Daniel Kahneman et Cass Sustein.

- Vous allez commettre une terrible erreur ! : combattre les biais cognitifs pour prendre de meilleures décisions.

Mais aussi : 

 

- Du livre de Daniel Kahneman : Thinking fast and slow, traduit en français par Système 1 / Système 2, les deux vitesses de la pensée.


- Du livre de Richard Thaler (prix Nobel d’économie 2017) et Cass Sustein : Nudge (traduit en français).


- De la newsletter Time To Sign Off.


- De l’échec du Firephone d’Amazon.


- De la méthode Estimate-Talk-Estimate.

Share

Embed

You may also like