Coronavirus, high tech et politique migratoire : l'Amérique peut-elle se passer de ses "cerveaux étrangers" ? cover
Coronavirus, high tech et politique migratoire : l'Amérique peut-elle se passer de ses "cerveaux étrangers" ? cover
Twenty Twenty : une folle année américaine

Coronavirus, high tech et politique migratoire : l'Amérique peut-elle se passer de ses "cerveaux étrangers" ?

Coronavirus, high tech et politique migratoire : l'Amérique peut-elle se passer de ses "cerveaux étrangers" ?

14min |17/07/2020
Listen
Coronavirus, high tech et politique migratoire : l'Amérique peut-elle se passer de ses "cerveaux étrangers" ? cover
Coronavirus, high tech et politique migratoire : l'Amérique peut-elle se passer de ses "cerveaux étrangers" ? cover
Twenty Twenty : une folle année américaine

Coronavirus, high tech et politique migratoire : l'Amérique peut-elle se passer de ses "cerveaux étrangers" ?

Coronavirus, high tech et politique migratoire : l'Amérique peut-elle se passer de ses "cerveaux étrangers" ?

14min |17/07/2020
Listen

Description

Donald Trump a suspendu jusqu'à la fin de l'année plusieurs visas de travail. L'objectif est de réserver les emplois aux travailleurs américains en pleine pandémie de Covid-19. Le président américain met en pratique sa doctrine "America First", l'Amérique d'abord. Google, Facebook, Apple, les géants de la technologie désapprouvent. Ils ont besoin de ces travailleurs étrangers pour briller. On vous explique tout dans l'épisode 24 de Twenty Twenty, le podcast de l'AFP made in America.  

Invités

-Claudia, employée d'une multinationale

-Charles Kuck, professeur de droit et avocat spécialiste des questions d'immigration 

-Ronil Hira, professeur de Science Politique à la Howard University 

-Sean Perryman, responsable de l'organisation "Internet Association" qui représente de nombreux géants de la Tech. 

-Margaret Peters, professeure de Science Politique à UCLA et spécialiste des politiques migratoires

Description

Donald Trump a suspendu jusqu'à la fin de l'année plusieurs visas de travail. L'objectif est de réserver les emplois aux travailleurs américains en pleine pandémie de Covid-19. Le président américain met en pratique sa doctrine "America First", l'Amérique d'abord. Google, Facebook, Apple, les géants de la technologie désapprouvent. Ils ont besoin de ces travailleurs étrangers pour briller. On vous explique tout dans l'épisode 24 de Twenty Twenty, le podcast de l'AFP made in America.  

Invités

-Claudia, employée d'une multinationale

-Charles Kuck, professeur de droit et avocat spécialiste des questions d'immigration 

-Ronil Hira, professeur de Science Politique à la Howard University 

-Sean Perryman, responsable de l'organisation "Internet Association" qui représente de nombreux géants de la Tech. 

-Margaret Peters, professeure de Science Politique à UCLA et spécialiste des politiques migratoires

Share

Embed

To listen also

Description

Donald Trump a suspendu jusqu'à la fin de l'année plusieurs visas de travail. L'objectif est de réserver les emplois aux travailleurs américains en pleine pandémie de Covid-19. Le président américain met en pratique sa doctrine "America First", l'Amérique d'abord. Google, Facebook, Apple, les géants de la technologie désapprouvent. Ils ont besoin de ces travailleurs étrangers pour briller. On vous explique tout dans l'épisode 24 de Twenty Twenty, le podcast de l'AFP made in America.  

Invités

-Claudia, employée d'une multinationale

-Charles Kuck, professeur de droit et avocat spécialiste des questions d'immigration 

-Ronil Hira, professeur de Science Politique à la Howard University 

-Sean Perryman, responsable de l'organisation "Internet Association" qui représente de nombreux géants de la Tech. 

-Margaret Peters, professeure de Science Politique à UCLA et spécialiste des politiques migratoires

Description

Donald Trump a suspendu jusqu'à la fin de l'année plusieurs visas de travail. L'objectif est de réserver les emplois aux travailleurs américains en pleine pandémie de Covid-19. Le président américain met en pratique sa doctrine "America First", l'Amérique d'abord. Google, Facebook, Apple, les géants de la technologie désapprouvent. Ils ont besoin de ces travailleurs étrangers pour briller. On vous explique tout dans l'épisode 24 de Twenty Twenty, le podcast de l'AFP made in America.  

Invités

-Claudia, employée d'une multinationale

-Charles Kuck, professeur de droit et avocat spécialiste des questions d'immigration 

-Ronil Hira, professeur de Science Politique à la Howard University 

-Sean Perryman, responsable de l'organisation "Internet Association" qui représente de nombreux géants de la Tech. 

-Margaret Peters, professeure de Science Politique à UCLA et spécialiste des politiques migratoires

Share

Embed

To listen also