#46 - Simon BERNARD - Plastic Odyssey cover
#46 - Simon BERNARD - Plastic Odyssey cover
Un Bol d'Air

#46 - Simon BERNARD - Plastic Odyssey

#46 - Simon BERNARD - Plastic Odyssey

1h04 |17/11/2020
Listen
#46 - Simon BERNARD - Plastic Odyssey cover
#46 - Simon BERNARD - Plastic Odyssey cover
Un Bol d'Air

#46 - Simon BERNARD - Plastic Odyssey

#46 - Simon BERNARD - Plastic Odyssey

1h04 |17/11/2020
Listen

Description

Simon Bernard, 29 ans, commence sa carrière en tant qu’officier dans la marine Marchande. Basé à Concarneau, il va travailler plusieurs années sur les bateaux de la Brittany Ferries qui relient St Malo et Portsmouth, responsable pendant son quart de plus de 2000 passagers, à un rythme d’une semaine à bord, et une semaine à terre. Il découvre le milieu de l’exploration un peu plus tard avec Roland Jourdain, ainsi que les autres explorateurs financés par le fond Explore de ce dernier. Mis au défi par l’un des explorateurs, il se lance dans la création d’une désalinisateur “low-tech” pendant un an, avant d’embarquer sur le Nomad des mers, ce fameux catamaran “autonome” qui cultive ses produits et créé sa propre énergie à bord. Sa traversée du Maroc au Sénégal le met sur la piste d’une aventure entrepreneuriale qui débute fin 2016, et qui s’appelle Plastic Odyssey. L’idée est de pouvoir transmettre, au format “open-source”, les meilleures idées à travers le monde pour transformer le plastique. Il nous raconte 🌟

Description

Simon Bernard, 29 ans, commence sa carrière en tant qu’officier dans la marine Marchande. Basé à Concarneau, il va travailler plusieurs années sur les bateaux de la Brittany Ferries qui relient St Malo et Portsmouth, responsable pendant son quart de plus de 2000 passagers, à un rythme d’une semaine à bord, et une semaine à terre. Il découvre le milieu de l’exploration un peu plus tard avec Roland Jourdain, ainsi que les autres explorateurs financés par le fond Explore de ce dernier. Mis au défi par l’un des explorateurs, il se lance dans la création d’une désalinisateur “low-tech” pendant un an, avant d’embarquer sur le Nomad des mers, ce fameux catamaran “autonome” qui cultive ses produits et créé sa propre énergie à bord. Sa traversée du Maroc au Sénégal le met sur la piste d’une aventure entrepreneuriale qui débute fin 2016, et qui s’appelle Plastic Odyssey. L’idée est de pouvoir transmettre, au format “open-source”, les meilleures idées à travers le monde pour transformer le plastique. Il nous raconte 🌟

Share

Embed

To listen also

Description

Simon Bernard, 29 ans, commence sa carrière en tant qu’officier dans la marine Marchande. Basé à Concarneau, il va travailler plusieurs années sur les bateaux de la Brittany Ferries qui relient St Malo et Portsmouth, responsable pendant son quart de plus de 2000 passagers, à un rythme d’une semaine à bord, et une semaine à terre. Il découvre le milieu de l’exploration un peu plus tard avec Roland Jourdain, ainsi que les autres explorateurs financés par le fond Explore de ce dernier. Mis au défi par l’un des explorateurs, il se lance dans la création d’une désalinisateur “low-tech” pendant un an, avant d’embarquer sur le Nomad des mers, ce fameux catamaran “autonome” qui cultive ses produits et créé sa propre énergie à bord. Sa traversée du Maroc au Sénégal le met sur la piste d’une aventure entrepreneuriale qui débute fin 2016, et qui s’appelle Plastic Odyssey. L’idée est de pouvoir transmettre, au format “open-source”, les meilleures idées à travers le monde pour transformer le plastique. Il nous raconte 🌟

Description

Simon Bernard, 29 ans, commence sa carrière en tant qu’officier dans la marine Marchande. Basé à Concarneau, il va travailler plusieurs années sur les bateaux de la Brittany Ferries qui relient St Malo et Portsmouth, responsable pendant son quart de plus de 2000 passagers, à un rythme d’une semaine à bord, et une semaine à terre. Il découvre le milieu de l’exploration un peu plus tard avec Roland Jourdain, ainsi que les autres explorateurs financés par le fond Explore de ce dernier. Mis au défi par l’un des explorateurs, il se lance dans la création d’une désalinisateur “low-tech” pendant un an, avant d’embarquer sur le Nomad des mers, ce fameux catamaran “autonome” qui cultive ses produits et créé sa propre énergie à bord. Sa traversée du Maroc au Sénégal le met sur la piste d’une aventure entrepreneuriale qui débute fin 2016, et qui s’appelle Plastic Odyssey. L’idée est de pouvoir transmettre, au format “open-source”, les meilleures idées à travers le monde pour transformer le plastique. Il nous raconte 🌟

Share

Embed

To listen also