undefined cover
undefined cover
Un certain goût pour le noir #26 Sonja Delzongle et Sueurs Froides cover
Un certain goût pour le noir #26 Sonja Delzongle et Sueurs Froides cover
Un certain goût pour le noir by BePolar

Un certain goût pour le noir #26 Sonja Delzongle et Sueurs Froides

Un certain goût pour le noir #26 Sonja Delzongle et Sueurs Froides

29min |15/04/2021
Play
undefined cover
undefined cover
Un certain goût pour le noir #26 Sonja Delzongle et Sueurs Froides cover
Un certain goût pour le noir #26 Sonja Delzongle et Sueurs Froides cover
Un certain goût pour le noir by BePolar

Un certain goût pour le noir #26 Sonja Delzongle et Sueurs Froides

Un certain goût pour le noir #26 Sonja Delzongle et Sueurs Froides

29min |15/04/2021
Play

Description

Notre 26ème émission est consacrée à Sonja Delzongle et à la mythique collection Sueurs Froides chez Denoël et ses nouvelles couvertures ! 

Dans un premier temps on a donc interrogé Sonja Delzongle pour son nouveau roman, Le Dernier Chant. Un roman passionnant qui commence avec la mort en masse de différentes espèces d'animaux. On a longtemps parlé avec l'autrice de ce qui l'a amené à ce roman, de ses engagements, de la part de la documentation et sa nouvelle héroïne Shan, chercheuse à l'Institut de virologie de Grenoble. 

Et puis dans un deuxième temps, Talya Chaumont, la directrice de Sueurs Froides nous a rendu visite. La collection de Denoël qui va bientôt fêter ses 60 ans s'offre une nouvelle ligne graphique avec un parti pris très fort. Elle nous a expliqué tout ça et a dévoilé les prochains titres en avant-première ! 

On vous met le petit texte de présentation de la collection : 

Aux Éditions Denoël, l’amour du noir s’écrit depuis plus de 60 ans. En 1954, les Éditions Denoël publie d’Entre les morts, le quatrième roman de Boileau-Narcejac. Trois ans plus tard, Hitchcock adapte le roman au cinéma sous le titre Sueurs froides. Un succès mondial qui fait entrer le livre dans la légende. Portées par le succès de cette adaptation, les Éditions Denoël créent en 1962 la collection «Sueurs Froides », un nom comme une évidence pour accueillir le meilleur de la littérature noire de l’époque. Une grande et riche aventure éditoriale commence. Le duo Boileau-Narcejac y publie trente-neuf romans, tandis que Sébastien Japrisot, dans L’Été meurtrier, Compartiments tueurs ou encore Piège pour Cendrillon, mêle avec virtuosité intrigues passionnelles et criminelles. D’autres grands noms suivent comme Dashiell Hammett, Sandrine Collette, Sonja Delzongle, Antonio Manzini ou encore Joe Lansdale. Au programme, cinq titres par an venus d’ici et d’ailleurs habillés d’une toute nouvelle charte graphique, cinq bonnes raisons d’aimer les nuits blanches et les sueurs froides.

Bonne écoute ! 


Description

Notre 26ème émission est consacrée à Sonja Delzongle et à la mythique collection Sueurs Froides chez Denoël et ses nouvelles couvertures ! 

Dans un premier temps on a donc interrogé Sonja Delzongle pour son nouveau roman, Le Dernier Chant. Un roman passionnant qui commence avec la mort en masse de différentes espèces d'animaux. On a longtemps parlé avec l'autrice de ce qui l'a amené à ce roman, de ses engagements, de la part de la documentation et sa nouvelle héroïne Shan, chercheuse à l'Institut de virologie de Grenoble. 

Et puis dans un deuxième temps, Talya Chaumont, la directrice de Sueurs Froides nous a rendu visite. La collection de Denoël qui va bientôt fêter ses 60 ans s'offre une nouvelle ligne graphique avec un parti pris très fort. Elle nous a expliqué tout ça et a dévoilé les prochains titres en avant-première ! 

On vous met le petit texte de présentation de la collection : 

Aux Éditions Denoël, l’amour du noir s’écrit depuis plus de 60 ans. En 1954, les Éditions Denoël publie d’Entre les morts, le quatrième roman de Boileau-Narcejac. Trois ans plus tard, Hitchcock adapte le roman au cinéma sous le titre Sueurs froides. Un succès mondial qui fait entrer le livre dans la légende. Portées par le succès de cette adaptation, les Éditions Denoël créent en 1962 la collection «Sueurs Froides », un nom comme une évidence pour accueillir le meilleur de la littérature noire de l’époque. Une grande et riche aventure éditoriale commence. Le duo Boileau-Narcejac y publie trente-neuf romans, tandis que Sébastien Japrisot, dans L’Été meurtrier, Compartiments tueurs ou encore Piège pour Cendrillon, mêle avec virtuosité intrigues passionnelles et criminelles. D’autres grands noms suivent comme Dashiell Hammett, Sandrine Collette, Sonja Delzongle, Antonio Manzini ou encore Joe Lansdale. Au programme, cinq titres par an venus d’ici et d’ailleurs habillés d’une toute nouvelle charte graphique, cinq bonnes raisons d’aimer les nuits blanches et les sueurs froides.

Bonne écoute ! 


Share

Embed

You may also like

Description

Notre 26ème émission est consacrée à Sonja Delzongle et à la mythique collection Sueurs Froides chez Denoël et ses nouvelles couvertures ! 

Dans un premier temps on a donc interrogé Sonja Delzongle pour son nouveau roman, Le Dernier Chant. Un roman passionnant qui commence avec la mort en masse de différentes espèces d'animaux. On a longtemps parlé avec l'autrice de ce qui l'a amené à ce roman, de ses engagements, de la part de la documentation et sa nouvelle héroïne Shan, chercheuse à l'Institut de virologie de Grenoble. 

Et puis dans un deuxième temps, Talya Chaumont, la directrice de Sueurs Froides nous a rendu visite. La collection de Denoël qui va bientôt fêter ses 60 ans s'offre une nouvelle ligne graphique avec un parti pris très fort. Elle nous a expliqué tout ça et a dévoilé les prochains titres en avant-première ! 

On vous met le petit texte de présentation de la collection : 

Aux Éditions Denoël, l’amour du noir s’écrit depuis plus de 60 ans. En 1954, les Éditions Denoël publie d’Entre les morts, le quatrième roman de Boileau-Narcejac. Trois ans plus tard, Hitchcock adapte le roman au cinéma sous le titre Sueurs froides. Un succès mondial qui fait entrer le livre dans la légende. Portées par le succès de cette adaptation, les Éditions Denoël créent en 1962 la collection «Sueurs Froides », un nom comme une évidence pour accueillir le meilleur de la littérature noire de l’époque. Une grande et riche aventure éditoriale commence. Le duo Boileau-Narcejac y publie trente-neuf romans, tandis que Sébastien Japrisot, dans L’Été meurtrier, Compartiments tueurs ou encore Piège pour Cendrillon, mêle avec virtuosité intrigues passionnelles et criminelles. D’autres grands noms suivent comme Dashiell Hammett, Sandrine Collette, Sonja Delzongle, Antonio Manzini ou encore Joe Lansdale. Au programme, cinq titres par an venus d’ici et d’ailleurs habillés d’une toute nouvelle charte graphique, cinq bonnes raisons d’aimer les nuits blanches et les sueurs froides.

Bonne écoute ! 


Description

Notre 26ème émission est consacrée à Sonja Delzongle et à la mythique collection Sueurs Froides chez Denoël et ses nouvelles couvertures ! 

Dans un premier temps on a donc interrogé Sonja Delzongle pour son nouveau roman, Le Dernier Chant. Un roman passionnant qui commence avec la mort en masse de différentes espèces d'animaux. On a longtemps parlé avec l'autrice de ce qui l'a amené à ce roman, de ses engagements, de la part de la documentation et sa nouvelle héroïne Shan, chercheuse à l'Institut de virologie de Grenoble. 

Et puis dans un deuxième temps, Talya Chaumont, la directrice de Sueurs Froides nous a rendu visite. La collection de Denoël qui va bientôt fêter ses 60 ans s'offre une nouvelle ligne graphique avec un parti pris très fort. Elle nous a expliqué tout ça et a dévoilé les prochains titres en avant-première ! 

On vous met le petit texte de présentation de la collection : 

Aux Éditions Denoël, l’amour du noir s’écrit depuis plus de 60 ans. En 1954, les Éditions Denoël publie d’Entre les morts, le quatrième roman de Boileau-Narcejac. Trois ans plus tard, Hitchcock adapte le roman au cinéma sous le titre Sueurs froides. Un succès mondial qui fait entrer le livre dans la légende. Portées par le succès de cette adaptation, les Éditions Denoël créent en 1962 la collection «Sueurs Froides », un nom comme une évidence pour accueillir le meilleur de la littérature noire de l’époque. Une grande et riche aventure éditoriale commence. Le duo Boileau-Narcejac y publie trente-neuf romans, tandis que Sébastien Japrisot, dans L’Été meurtrier, Compartiments tueurs ou encore Piège pour Cendrillon, mêle avec virtuosité intrigues passionnelles et criminelles. D’autres grands noms suivent comme Dashiell Hammett, Sandrine Collette, Sonja Delzongle, Antonio Manzini ou encore Joe Lansdale. Au programme, cinq titres par an venus d’ici et d’ailleurs habillés d’une toute nouvelle charte graphique, cinq bonnes raisons d’aimer les nuits blanches et les sueurs froides.

Bonne écoute ! 


Share

Embed

You may also like