undefined cover
undefined cover
#UBTQC Peau noire, masques blancs cover
#UBTQC Peau noire, masques blancs cover
Une Boussole pour les Temps Qui Courent

#UBTQC Peau noire, masques blancs

#UBTQC Peau noire, masques blancs

31min |25/12/2020
Listen
undefined cover
undefined cover
#UBTQC Peau noire, masques blancs cover
#UBTQC Peau noire, masques blancs cover
Une Boussole pour les Temps Qui Courent

#UBTQC Peau noire, masques blancs

#UBTQC Peau noire, masques blancs

31min |25/12/2020
Listen

Description

Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon.

Un immense merci à Rose Ndengue, Sendo & Immacula Hélène pour leur disponibilité.

----------

Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez-moi sur Instagram.

----------

A quoi bon parler. Ma langue trébuche. Elle ne tient pas son corps debout. Elle voudrait danser mais tombe. Elle voudrait voler mais colle aux dents. Ses mots empêchés avortés pourrissent les gencives. Elle voudrait être claire mais ses accents sont des angles morts, noirs. Transfiguration. Il n'y a plus de syllabes, syntaxe, majuscules ont disparu. Il n'y a qu'un bras, à peine un corps, dessine une vague, une arabesque et le dernier doigt oscille,  éventre l'air, impalpable tranchée d'un point cardinal à l'autre, le ciel est tombé, le soleil avec, le vent et la faim. Avec le temps tout cela disparaîtra a-t-il dit. Le temps est depuis immobile.

Description

Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon.

Un immense merci à Rose Ndengue, Sendo & Immacula Hélène pour leur disponibilité.

----------

Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez-moi sur Instagram.

----------

A quoi bon parler. Ma langue trébuche. Elle ne tient pas son corps debout. Elle voudrait danser mais tombe. Elle voudrait voler mais colle aux dents. Ses mots empêchés avortés pourrissent les gencives. Elle voudrait être claire mais ses accents sont des angles morts, noirs. Transfiguration. Il n'y a plus de syllabes, syntaxe, majuscules ont disparu. Il n'y a qu'un bras, à peine un corps, dessine une vague, une arabesque et le dernier doigt oscille,  éventre l'air, impalpable tranchée d'un point cardinal à l'autre, le ciel est tombé, le soleil avec, le vent et la faim. Avec le temps tout cela disparaîtra a-t-il dit. Le temps est depuis immobile.

Share

Embed

You may also like

Description

Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon.

Un immense merci à Rose Ndengue, Sendo & Immacula Hélène pour leur disponibilité.

----------

Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez-moi sur Instagram.

----------

A quoi bon parler. Ma langue trébuche. Elle ne tient pas son corps debout. Elle voudrait danser mais tombe. Elle voudrait voler mais colle aux dents. Ses mots empêchés avortés pourrissent les gencives. Elle voudrait être claire mais ses accents sont des angles morts, noirs. Transfiguration. Il n'y a plus de syllabes, syntaxe, majuscules ont disparu. Il n'y a qu'un bras, à peine un corps, dessine une vague, une arabesque et le dernier doigt oscille,  éventre l'air, impalpable tranchée d'un point cardinal à l'autre, le ciel est tombé, le soleil avec, le vent et la faim. Avec le temps tout cela disparaîtra a-t-il dit. Le temps est depuis immobile.

Description

Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon.

Un immense merci à Rose Ndengue, Sendo & Immacula Hélène pour leur disponibilité.

----------

Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez-moi sur Instagram.

----------

A quoi bon parler. Ma langue trébuche. Elle ne tient pas son corps debout. Elle voudrait danser mais tombe. Elle voudrait voler mais colle aux dents. Ses mots empêchés avortés pourrissent les gencives. Elle voudrait être claire mais ses accents sont des angles morts, noirs. Transfiguration. Il n'y a plus de syllabes, syntaxe, majuscules ont disparu. Il n'y a qu'un bras, à peine un corps, dessine une vague, une arabesque et le dernier doigt oscille,  éventre l'air, impalpable tranchée d'un point cardinal à l'autre, le ciel est tombé, le soleil avec, le vent et la faim. Avec le temps tout cela disparaîtra a-t-il dit. Le temps est depuis immobile.

Share

Embed

You may also like