Les interviews exclusives Heavy1

Une heure avec... Trivium

Une heure avec... Trivium

52min |30/05/2020
Listen
Les interviews exclusives Heavy1

Une heure avec... Trivium

Une heure avec... Trivium

52min |30/05/2020
Listen

Description

Il y a peu de groupes qui incarnent le principe d'évolution sonore autant que TRIVIUM. Avec une fondation metalcore et thrash à la fois, le groupe a réussi à faire de presque tous ses albums quelque chose de complètement différent à chaque fois : une évolution sonore constante qui a permis à TRIVIUM d'expérimenter et de se renouveler. « The Sin & The Sentence » en 2017 était l’exemple incroyable d'un groupe qui se forge enfin sa propre identité, et « What The Dead Men Say », sorti le 24 avril sur le label Roadrunner, voit TRIVIUM décupler les progrès qu'il a réalisés. Mesures internationales oblige, nous n’avons pas pu rencontrer son leader Matt Heafy en personne, mais l’avons joint par téléphone chez lui. « Une heure avec Trivium », c’est maintenant sur Heavy1. Un entretien mené par Benjamin Delacoux.

Description

Il y a peu de groupes qui incarnent le principe d'évolution sonore autant que TRIVIUM. Avec une fondation metalcore et thrash à la fois, le groupe a réussi à faire de presque tous ses albums quelque chose de complètement différent à chaque fois : une évolution sonore constante qui a permis à TRIVIUM d'expérimenter et de se renouveler. « The Sin & The Sentence » en 2017 était l’exemple incroyable d'un groupe qui se forge enfin sa propre identité, et « What The Dead Men Say », sorti le 24 avril sur le label Roadrunner, voit TRIVIUM décupler les progrès qu'il a réalisés. Mesures internationales oblige, nous n’avons pas pu rencontrer son leader Matt Heafy en personne, mais l’avons joint par téléphone chez lui. « Une heure avec Trivium », c’est maintenant sur Heavy1. Un entretien mené par Benjamin Delacoux.

Share

Embed

To listen also

Description

Il y a peu de groupes qui incarnent le principe d'évolution sonore autant que TRIVIUM. Avec une fondation metalcore et thrash à la fois, le groupe a réussi à faire de presque tous ses albums quelque chose de complètement différent à chaque fois : une évolution sonore constante qui a permis à TRIVIUM d'expérimenter et de se renouveler. « The Sin & The Sentence » en 2017 était l’exemple incroyable d'un groupe qui se forge enfin sa propre identité, et « What The Dead Men Say », sorti le 24 avril sur le label Roadrunner, voit TRIVIUM décupler les progrès qu'il a réalisés. Mesures internationales oblige, nous n’avons pas pu rencontrer son leader Matt Heafy en personne, mais l’avons joint par téléphone chez lui. « Une heure avec Trivium », c’est maintenant sur Heavy1. Un entretien mené par Benjamin Delacoux.

Description

Il y a peu de groupes qui incarnent le principe d'évolution sonore autant que TRIVIUM. Avec une fondation metalcore et thrash à la fois, le groupe a réussi à faire de presque tous ses albums quelque chose de complètement différent à chaque fois : une évolution sonore constante qui a permis à TRIVIUM d'expérimenter et de se renouveler. « The Sin & The Sentence » en 2017 était l’exemple incroyable d'un groupe qui se forge enfin sa propre identité, et « What The Dead Men Say », sorti le 24 avril sur le label Roadrunner, voit TRIVIUM décupler les progrès qu'il a réalisés. Mesures internationales oblige, nous n’avons pas pu rencontrer son leader Matt Heafy en personne, mais l’avons joint par téléphone chez lui. « Une heure avec Trivium », c’est maintenant sur Heavy1. Un entretien mené par Benjamin Delacoux.

Share

Embed

To listen also