Episode 8 - EN / Andy Cohen / utopia3 / FIFDH 2020 cover
Episode 8 - EN / Andy Cohen / utopia3 / FIFDH 2020 cover
utopia3

Episode 8 - EN / Andy Cohen / utopia3 / FIFDH 2020

Episode 8 - EN / Andy Cohen / utopia3 / FIFDH 2020

22min |09/07/2020
Listen
Episode 8 - EN / Andy Cohen / utopia3 / FIFDH 2020 cover
Episode 8 - EN / Andy Cohen / utopia3 / FIFDH 2020 cover
utopia3

Episode 8 - EN / Andy Cohen / utopia3 / FIFDH 2020

Episode 8 - EN / Andy Cohen / utopia3 / FIFDH 2020

22min |09/07/2020
Listen

Description

Pour ce 8ème podcast, utopia3 reçoit le cinéaste Andy Cohen ! Entretien en anglais.

Cinéaste et journaliste indépendant dont le travail veut contribuer «à opérer un changement social et à protéger les Droits de l'homme», Andrew "Andy" Cohen a produit, réalisé ou écrit plusieurs documentaires primés parmi lesquels Ai Weiwei: Never Sorry (2012), The World Before Her (2012), Human Flow (2017), Ximei (2019) ou Beijing Spring (2020). 

Lors de cet entretien, Andy Cohen revient sur ce qui l’a amené à réaliser «Beijing Spring». A travers un film d’archives 16 mm caché aux autorités chinoises pendant plus de trois décennies, il nous fait découvrir l’histoire censurée des « Étoiles », un groupe d’artistes underground chinois dont les membres, à la mort de Mao Zedong, ont cherché à tout prix à librement s’exprimer et à protester - non sans lourdes conséquences ultérieures.  

Résumé:

Andy Cohen considère les artistes comme étant systématiquement les pionniers des changements sociétaux vers « plus de Droits ». Chaque artiste possède cela dans le sang, assure-t-il (5’) Avec son documentaire « Beijing Spring », Andy Cohen nous propose une histoire qui n’a jamais été raconté jusque-là ! Celle d’un homme qui a risqué sa vie pour filmer la démarche entreprise par les « Étoiles », mythique groupe d’art underground chinois. Ce film d’archive a été caché pendant plus de 30 ans (5’45). Andy revient sur la révolution culturelle durant laquelle Mao encourage les adolescents à se rebeller contre toute forme d’autorité. Ce communisme extrêmement violent se fissure à la mort du « Grand Timonier » (7’). A ce moment-là, la réforme économique et le « mur de la démocratie » permettent aux artistes de s’emparer d’une occasion inédite de s’exprimer. Andy Cohen nous parle de cette période où l’art n’était enfin plus cantonné à des représentations de travailleurs souriants et où le fait de représenter des personnes ordinaires était un acte de protestation (10’). Il nous dévoile comment « Les Étoiles » se sont procurés tout le matériel nécessaire pour pouvoir s’exprimer, de Ai Weiwei qui lui a permis de développer ses connaissances sur leur histoire et enfin des raisons qui ont poussé les « Etoiles » à se choisir un tel nom (12’). Andy Cohen n’a pas connu de tensions avec la Chine lors la réalisation de ce documentaire. Mais lors de l’élaboration de Ximei qui révélait un scandale sanitaire chinois, les représailles ont été majeures pour toute personne impliquée dans le tournage de ce documentaire (14’). Andy Cohen analyse ce lien ténu entre la jeunesse et la révolution (16’). Puis il évoque ce qui selon lui pourrait fragiliser le système chinois actuel (19’).

Cette première saison d’utopia3 a été produite en collaboration avec le FIFDH et enregistrée dans le studio The Spot Podcast Factory. @fifdh.geneve @thespotgeneva

Photos © Miguel Bueno


Description

Pour ce 8ème podcast, utopia3 reçoit le cinéaste Andy Cohen ! Entretien en anglais.

Cinéaste et journaliste indépendant dont le travail veut contribuer «à opérer un changement social et à protéger les Droits de l'homme», Andrew "Andy" Cohen a produit, réalisé ou écrit plusieurs documentaires primés parmi lesquels Ai Weiwei: Never Sorry (2012), The World Before Her (2012), Human Flow (2017), Ximei (2019) ou Beijing Spring (2020). 

Lors de cet entretien, Andy Cohen revient sur ce qui l’a amené à réaliser «Beijing Spring». A travers un film d’archives 16 mm caché aux autorités chinoises pendant plus de trois décennies, il nous fait découvrir l’histoire censurée des « Étoiles », un groupe d’artistes underground chinois dont les membres, à la mort de Mao Zedong, ont cherché à tout prix à librement s’exprimer et à protester - non sans lourdes conséquences ultérieures.  

Résumé:

Andy Cohen considère les artistes comme étant systématiquement les pionniers des changements sociétaux vers « plus de Droits ». Chaque artiste possède cela dans le sang, assure-t-il (5’) Avec son documentaire « Beijing Spring », Andy Cohen nous propose une histoire qui n’a jamais été raconté jusque-là ! Celle d’un homme qui a risqué sa vie pour filmer la démarche entreprise par les « Étoiles », mythique groupe d’art underground chinois. Ce film d’archive a été caché pendant plus de 30 ans (5’45). Andy revient sur la révolution culturelle durant laquelle Mao encourage les adolescents à se rebeller contre toute forme d’autorité. Ce communisme extrêmement violent se fissure à la mort du « Grand Timonier » (7’). A ce moment-là, la réforme économique et le « mur de la démocratie » permettent aux artistes de s’emparer d’une occasion inédite de s’exprimer. Andy Cohen nous parle de cette période où l’art n’était enfin plus cantonné à des représentations de travailleurs souriants et où le fait de représenter des personnes ordinaires était un acte de protestation (10’). Il nous dévoile comment « Les Étoiles » se sont procurés tout le matériel nécessaire pour pouvoir s’exprimer, de Ai Weiwei qui lui a permis de développer ses connaissances sur leur histoire et enfin des raisons qui ont poussé les « Etoiles » à se choisir un tel nom (12’). Andy Cohen n’a pas connu de tensions avec la Chine lors la réalisation de ce documentaire. Mais lors de l’élaboration de Ximei qui révélait un scandale sanitaire chinois, les représailles ont été majeures pour toute personne impliquée dans le tournage de ce documentaire (14’). Andy Cohen analyse ce lien ténu entre la jeunesse et la révolution (16’). Puis il évoque ce qui selon lui pourrait fragiliser le système chinois actuel (19’).

Cette première saison d’utopia3 a été produite en collaboration avec le FIFDH et enregistrée dans le studio The Spot Podcast Factory. @fifdh.geneve @thespotgeneva

Photos © Miguel Bueno


Share

Embed

To listen also

Description

Pour ce 8ème podcast, utopia3 reçoit le cinéaste Andy Cohen ! Entretien en anglais.

Cinéaste et journaliste indépendant dont le travail veut contribuer «à opérer un changement social et à protéger les Droits de l'homme», Andrew "Andy" Cohen a produit, réalisé ou écrit plusieurs documentaires primés parmi lesquels Ai Weiwei: Never Sorry (2012), The World Before Her (2012), Human Flow (2017), Ximei (2019) ou Beijing Spring (2020). 

Lors de cet entretien, Andy Cohen revient sur ce qui l’a amené à réaliser «Beijing Spring». A travers un film d’archives 16 mm caché aux autorités chinoises pendant plus de trois décennies, il nous fait découvrir l’histoire censurée des « Étoiles », un groupe d’artistes underground chinois dont les membres, à la mort de Mao Zedong, ont cherché à tout prix à librement s’exprimer et à protester - non sans lourdes conséquences ultérieures.  

Résumé:

Andy Cohen considère les artistes comme étant systématiquement les pionniers des changements sociétaux vers « plus de Droits ». Chaque artiste possède cela dans le sang, assure-t-il (5’) Avec son documentaire « Beijing Spring », Andy Cohen nous propose une histoire qui n’a jamais été raconté jusque-là ! Celle d’un homme qui a risqué sa vie pour filmer la démarche entreprise par les « Étoiles », mythique groupe d’art underground chinois. Ce film d’archive a été caché pendant plus de 30 ans (5’45). Andy revient sur la révolution culturelle durant laquelle Mao encourage les adolescents à se rebeller contre toute forme d’autorité. Ce communisme extrêmement violent se fissure à la mort du « Grand Timonier » (7’). A ce moment-là, la réforme économique et le « mur de la démocratie » permettent aux artistes de s’emparer d’une occasion inédite de s’exprimer. Andy Cohen nous parle de cette période où l’art n’était enfin plus cantonné à des représentations de travailleurs souriants et où le fait de représenter des personnes ordinaires était un acte de protestation (10’). Il nous dévoile comment « Les Étoiles » se sont procurés tout le matériel nécessaire pour pouvoir s’exprimer, de Ai Weiwei qui lui a permis de développer ses connaissances sur leur histoire et enfin des raisons qui ont poussé les « Etoiles » à se choisir un tel nom (12’). Andy Cohen n’a pas connu de tensions avec la Chine lors la réalisation de ce documentaire. Mais lors de l’élaboration de Ximei qui révélait un scandale sanitaire chinois, les représailles ont été majeures pour toute personne impliquée dans le tournage de ce documentaire (14’). Andy Cohen analyse ce lien ténu entre la jeunesse et la révolution (16’). Puis il évoque ce qui selon lui pourrait fragiliser le système chinois actuel (19’).

Cette première saison d’utopia3 a été produite en collaboration avec le FIFDH et enregistrée dans le studio The Spot Podcast Factory. @fifdh.geneve @thespotgeneva

Photos © Miguel Bueno


Description

Pour ce 8ème podcast, utopia3 reçoit le cinéaste Andy Cohen ! Entretien en anglais.

Cinéaste et journaliste indépendant dont le travail veut contribuer «à opérer un changement social et à protéger les Droits de l'homme», Andrew "Andy" Cohen a produit, réalisé ou écrit plusieurs documentaires primés parmi lesquels Ai Weiwei: Never Sorry (2012), The World Before Her (2012), Human Flow (2017), Ximei (2019) ou Beijing Spring (2020). 

Lors de cet entretien, Andy Cohen revient sur ce qui l’a amené à réaliser «Beijing Spring». A travers un film d’archives 16 mm caché aux autorités chinoises pendant plus de trois décennies, il nous fait découvrir l’histoire censurée des « Étoiles », un groupe d’artistes underground chinois dont les membres, à la mort de Mao Zedong, ont cherché à tout prix à librement s’exprimer et à protester - non sans lourdes conséquences ultérieures.  

Résumé:

Andy Cohen considère les artistes comme étant systématiquement les pionniers des changements sociétaux vers « plus de Droits ». Chaque artiste possède cela dans le sang, assure-t-il (5’) Avec son documentaire « Beijing Spring », Andy Cohen nous propose une histoire qui n’a jamais été raconté jusque-là ! Celle d’un homme qui a risqué sa vie pour filmer la démarche entreprise par les « Étoiles », mythique groupe d’art underground chinois. Ce film d’archive a été caché pendant plus de 30 ans (5’45). Andy revient sur la révolution culturelle durant laquelle Mao encourage les adolescents à se rebeller contre toute forme d’autorité. Ce communisme extrêmement violent se fissure à la mort du « Grand Timonier » (7’). A ce moment-là, la réforme économique et le « mur de la démocratie » permettent aux artistes de s’emparer d’une occasion inédite de s’exprimer. Andy Cohen nous parle de cette période où l’art n’était enfin plus cantonné à des représentations de travailleurs souriants et où le fait de représenter des personnes ordinaires était un acte de protestation (10’). Il nous dévoile comment « Les Étoiles » se sont procurés tout le matériel nécessaire pour pouvoir s’exprimer, de Ai Weiwei qui lui a permis de développer ses connaissances sur leur histoire et enfin des raisons qui ont poussé les « Etoiles » à se choisir un tel nom (12’). Andy Cohen n’a pas connu de tensions avec la Chine lors la réalisation de ce documentaire. Mais lors de l’élaboration de Ximei qui révélait un scandale sanitaire chinois, les représailles ont été majeures pour toute personne impliquée dans le tournage de ce documentaire (14’). Andy Cohen analyse ce lien ténu entre la jeunesse et la révolution (16’). Puis il évoque ce qui selon lui pourrait fragiliser le système chinois actuel (19’).

Cette première saison d’utopia3 a été produite en collaboration avec le FIFDH et enregistrée dans le studio The Spot Podcast Factory. @fifdh.geneve @thespotgeneva

Photos © Miguel Bueno


Share

Embed

To listen also