Version Standard

Strangers In The Night

Strangers In The Night

26min |14/05/2019
Listen
Version Standard

Strangers In The Night

Strangers In The Night

26min |14/05/2019
Listen

Description

Deux étrangers dans la nuit vivent une rencontre spontanée, hors du temps, un amour naît en une nuit comme une évidence. L’histoire est simple et presque cliché mais élégante, à l’image de Strangers In The Night, une mélodie composée en 1966 par Bert Kaempfert.

Ces quelques notes vous restent facilement en tête et on se surprend à esquisser un sourire mièvre en l’entendant. Elle semple facile, évidente et terriblement efficace. C’est Frank Sinatra qui a donné ses lettres de noblesse à cet air qui a été composé pour un film d’espionnage comique. Mais Sinatra détestait cette chanson, il répétait à qui voulait l’entendre que c’était « the worst fucking song » qu’il n’ait jamais entendu. Et pourtant il n’a jamais arrêté de la chanter.

Description

Deux étrangers dans la nuit vivent une rencontre spontanée, hors du temps, un amour naît en une nuit comme une évidence. L’histoire est simple et presque cliché mais élégante, à l’image de Strangers In The Night, une mélodie composée en 1966 par Bert Kaempfert.

Ces quelques notes vous restent facilement en tête et on se surprend à esquisser un sourire mièvre en l’entendant. Elle semple facile, évidente et terriblement efficace. C’est Frank Sinatra qui a donné ses lettres de noblesse à cet air qui a été composé pour un film d’espionnage comique. Mais Sinatra détestait cette chanson, il répétait à qui voulait l’entendre que c’était « the worst fucking song » qu’il n’ait jamais entendu. Et pourtant il n’a jamais arrêté de la chanter.

Share

Embed

To listen also

Description

Deux étrangers dans la nuit vivent une rencontre spontanée, hors du temps, un amour naît en une nuit comme une évidence. L’histoire est simple et presque cliché mais élégante, à l’image de Strangers In The Night, une mélodie composée en 1966 par Bert Kaempfert.

Ces quelques notes vous restent facilement en tête et on se surprend à esquisser un sourire mièvre en l’entendant. Elle semple facile, évidente et terriblement efficace. C’est Frank Sinatra qui a donné ses lettres de noblesse à cet air qui a été composé pour un film d’espionnage comique. Mais Sinatra détestait cette chanson, il répétait à qui voulait l’entendre que c’était « the worst fucking song » qu’il n’ait jamais entendu. Et pourtant il n’a jamais arrêté de la chanter.

Description

Deux étrangers dans la nuit vivent une rencontre spontanée, hors du temps, un amour naît en une nuit comme une évidence. L’histoire est simple et presque cliché mais élégante, à l’image de Strangers In The Night, une mélodie composée en 1966 par Bert Kaempfert.

Ces quelques notes vous restent facilement en tête et on se surprend à esquisser un sourire mièvre en l’entendant. Elle semple facile, évidente et terriblement efficace. C’est Frank Sinatra qui a donné ses lettres de noblesse à cet air qui a été composé pour un film d’espionnage comique. Mais Sinatra détestait cette chanson, il répétait à qui voulait l’entendre que c’était « the worst fucking song » qu’il n’ait jamais entendu. Et pourtant il n’a jamais arrêté de la chanter.

Share

Embed

To listen also