Episode 12 : Des maires en surchauffe cover
Episode 12 : Des maires en surchauffe cover
Vues sur maires

Episode 12 : Des maires en surchauffe

Episode 12 : Des maires en surchauffe

14min |28/02/2020
Listen
Episode 12 : Des maires en surchauffe cover
Episode 12 : Des maires en surchauffe cover
Vues sur maires

Episode 12 : Des maires en surchauffe

Episode 12 : Des maires en surchauffe

14min |28/02/2020
Listen

Description

Exercer la fonction de maire n'est pas toujours simple. Certains élus décident de démissionner en cours de mandat. Entre 2014 et 2018, plus de mille maires ont choisi de raccrocher leur écharpe tricolore d'après le journal Le Monde. Fin 2019, près d'un tiers des maires ne comptait pas se représenter aux élections municipales de 2020. 

Les raisons sont nombreuses : une fonction trop technique, une vie de famille impactée, des indemnités trop faibles, ou encore un manque de reconnaissance de la part des administrés...

Cette semaine, direction Anzême, commune de 600 habitants en Creuse, où Alain Favière, maire de 2008 à 2018, nous confie son mal-être et les raisons de sa démission. A Blandainville, petit village d'à peine 300 âmes situé en Eure-et-Loir, Régis Percheron a failli, lui aussi, jeter l'éponge. Il ira au bout de son mandat mais il raconte les difficultés d'être le premier élu d'une petite commune.

Les interviews dans cet épisode ont été réalisées par Martial Delecluse, Julien Rapegno, Stéphanie Zeimet & Sébastien Couratin

Vues sur maires est une coproduction des rédactions des groupes Centre France et Sud Ouest.

Description

Exercer la fonction de maire n'est pas toujours simple. Certains élus décident de démissionner en cours de mandat. Entre 2014 et 2018, plus de mille maires ont choisi de raccrocher leur écharpe tricolore d'après le journal Le Monde. Fin 2019, près d'un tiers des maires ne comptait pas se représenter aux élections municipales de 2020. 

Les raisons sont nombreuses : une fonction trop technique, une vie de famille impactée, des indemnités trop faibles, ou encore un manque de reconnaissance de la part des administrés...

Cette semaine, direction Anzême, commune de 600 habitants en Creuse, où Alain Favière, maire de 2008 à 2018, nous confie son mal-être et les raisons de sa démission. A Blandainville, petit village d'à peine 300 âmes situé en Eure-et-Loir, Régis Percheron a failli, lui aussi, jeter l'éponge. Il ira au bout de son mandat mais il raconte les difficultés d'être le premier élu d'une petite commune.

Les interviews dans cet épisode ont été réalisées par Martial Delecluse, Julien Rapegno, Stéphanie Zeimet & Sébastien Couratin

Vues sur maires est une coproduction des rédactions des groupes Centre France et Sud Ouest.

Share

Embed

To listen also

Description

Exercer la fonction de maire n'est pas toujours simple. Certains élus décident de démissionner en cours de mandat. Entre 2014 et 2018, plus de mille maires ont choisi de raccrocher leur écharpe tricolore d'après le journal Le Monde. Fin 2019, près d'un tiers des maires ne comptait pas se représenter aux élections municipales de 2020. 

Les raisons sont nombreuses : une fonction trop technique, une vie de famille impactée, des indemnités trop faibles, ou encore un manque de reconnaissance de la part des administrés...

Cette semaine, direction Anzême, commune de 600 habitants en Creuse, où Alain Favière, maire de 2008 à 2018, nous confie son mal-être et les raisons de sa démission. A Blandainville, petit village d'à peine 300 âmes situé en Eure-et-Loir, Régis Percheron a failli, lui aussi, jeter l'éponge. Il ira au bout de son mandat mais il raconte les difficultés d'être le premier élu d'une petite commune.

Les interviews dans cet épisode ont été réalisées par Martial Delecluse, Julien Rapegno, Stéphanie Zeimet & Sébastien Couratin

Vues sur maires est une coproduction des rédactions des groupes Centre France et Sud Ouest.

Description

Exercer la fonction de maire n'est pas toujours simple. Certains élus décident de démissionner en cours de mandat. Entre 2014 et 2018, plus de mille maires ont choisi de raccrocher leur écharpe tricolore d'après le journal Le Monde. Fin 2019, près d'un tiers des maires ne comptait pas se représenter aux élections municipales de 2020. 

Les raisons sont nombreuses : une fonction trop technique, une vie de famille impactée, des indemnités trop faibles, ou encore un manque de reconnaissance de la part des administrés...

Cette semaine, direction Anzême, commune de 600 habitants en Creuse, où Alain Favière, maire de 2008 à 2018, nous confie son mal-être et les raisons de sa démission. A Blandainville, petit village d'à peine 300 âmes situé en Eure-et-Loir, Régis Percheron a failli, lui aussi, jeter l'éponge. Il ira au bout de son mandat mais il raconte les difficultés d'être le premier élu d'une petite commune.

Les interviews dans cet épisode ont été réalisées par Martial Delecluse, Julien Rapegno, Stéphanie Zeimet & Sébastien Couratin

Vues sur maires est une coproduction des rédactions des groupes Centre France et Sud Ouest.

Share

Embed

To listen also