Episode 13 : Femme et maire cover
Episode 13 : Femme et maire cover
Vues sur maires

Episode 13 : Femme et maire

Episode 13 : Femme et maire

17min |06/03/2020
Listen
Episode 13 : Femme et maire cover
Episode 13 : Femme et maire cover
Vues sur maires

Episode 13 : Femme et maire

Episode 13 : Femme et maire

17min |06/03/2020
Listen

Description

En France, moins d'un maire sur cinq est une femme. Toutes communes confondues, le nombre de femmes dans les conseils municipaux n’atteignait pas les 40% l'année dernière. Pour un grand nombre d'élues, remporter une élection municipale ne signifie pas la fin des difficultés, c'est même parfois l'inverse. Entre remarques sexistes, doutes exprimés sur leur légitimité ou encore jeunisme, pour elles, la politique à l'échelle locale n'est pas toujours chose facile.

Direction Decize, 5.500 habitants, dans la Nièvre. Justine Guyot est devenue la plus jeune femme maire de France. Elle a alors 26 ans  : "J'ai eu beaucoup de difficultés à m'affirmer en tant que maire, (...) je ne pouvais être que la marionnette de l'ancien maire". Entre légitimité et sexisme, Justine a soulevé une problématique inédite : comment concilier un congé maternité et son mandat de maire ?

Dans les Landes à Sanguinet, Raphaëlle Miremont est à la tête d'une commune de plus de 4.000 habitants. Pour elle, même constat : " On est moins légitime pour prendre position sur des dossiers très bien maîtrisés par nos collègues". Pour autant, elle ne s'est jamais interdit de candidater : " Je suis issue du village, à aucun moment, cela a été un frein pour moi de m'investir parce que j'étais une femme (...), plus que le sexisme, c'est le problème de l'âge. C'est plus difficile de s'imposer quand on est jeune et femme".


Les interviews dans cet épisode ont été réalisées par Alizée Golfier & Mathias Hardoy.

Vues sur maires est une coproduction des rédactions des groupes Centre France et Sud Ouest.

Description

En France, moins d'un maire sur cinq est une femme. Toutes communes confondues, le nombre de femmes dans les conseils municipaux n’atteignait pas les 40% l'année dernière. Pour un grand nombre d'élues, remporter une élection municipale ne signifie pas la fin des difficultés, c'est même parfois l'inverse. Entre remarques sexistes, doutes exprimés sur leur légitimité ou encore jeunisme, pour elles, la politique à l'échelle locale n'est pas toujours chose facile.

Direction Decize, 5.500 habitants, dans la Nièvre. Justine Guyot est devenue la plus jeune femme maire de France. Elle a alors 26 ans  : "J'ai eu beaucoup de difficultés à m'affirmer en tant que maire, (...) je ne pouvais être que la marionnette de l'ancien maire". Entre légitimité et sexisme, Justine a soulevé une problématique inédite : comment concilier un congé maternité et son mandat de maire ?

Dans les Landes à Sanguinet, Raphaëlle Miremont est à la tête d'une commune de plus de 4.000 habitants. Pour elle, même constat : " On est moins légitime pour prendre position sur des dossiers très bien maîtrisés par nos collègues". Pour autant, elle ne s'est jamais interdit de candidater : " Je suis issue du village, à aucun moment, cela a été un frein pour moi de m'investir parce que j'étais une femme (...), plus que le sexisme, c'est le problème de l'âge. C'est plus difficile de s'imposer quand on est jeune et femme".


Les interviews dans cet épisode ont été réalisées par Alizée Golfier & Mathias Hardoy.

Vues sur maires est une coproduction des rédactions des groupes Centre France et Sud Ouest.

Share

Embed

To listen also

Description

En France, moins d'un maire sur cinq est une femme. Toutes communes confondues, le nombre de femmes dans les conseils municipaux n’atteignait pas les 40% l'année dernière. Pour un grand nombre d'élues, remporter une élection municipale ne signifie pas la fin des difficultés, c'est même parfois l'inverse. Entre remarques sexistes, doutes exprimés sur leur légitimité ou encore jeunisme, pour elles, la politique à l'échelle locale n'est pas toujours chose facile.

Direction Decize, 5.500 habitants, dans la Nièvre. Justine Guyot est devenue la plus jeune femme maire de France. Elle a alors 26 ans  : "J'ai eu beaucoup de difficultés à m'affirmer en tant que maire, (...) je ne pouvais être que la marionnette de l'ancien maire". Entre légitimité et sexisme, Justine a soulevé une problématique inédite : comment concilier un congé maternité et son mandat de maire ?

Dans les Landes à Sanguinet, Raphaëlle Miremont est à la tête d'une commune de plus de 4.000 habitants. Pour elle, même constat : " On est moins légitime pour prendre position sur des dossiers très bien maîtrisés par nos collègues". Pour autant, elle ne s'est jamais interdit de candidater : " Je suis issue du village, à aucun moment, cela a été un frein pour moi de m'investir parce que j'étais une femme (...), plus que le sexisme, c'est le problème de l'âge. C'est plus difficile de s'imposer quand on est jeune et femme".


Les interviews dans cet épisode ont été réalisées par Alizée Golfier & Mathias Hardoy.

Vues sur maires est une coproduction des rédactions des groupes Centre France et Sud Ouest.

Description

En France, moins d'un maire sur cinq est une femme. Toutes communes confondues, le nombre de femmes dans les conseils municipaux n’atteignait pas les 40% l'année dernière. Pour un grand nombre d'élues, remporter une élection municipale ne signifie pas la fin des difficultés, c'est même parfois l'inverse. Entre remarques sexistes, doutes exprimés sur leur légitimité ou encore jeunisme, pour elles, la politique à l'échelle locale n'est pas toujours chose facile.

Direction Decize, 5.500 habitants, dans la Nièvre. Justine Guyot est devenue la plus jeune femme maire de France. Elle a alors 26 ans  : "J'ai eu beaucoup de difficultés à m'affirmer en tant que maire, (...) je ne pouvais être que la marionnette de l'ancien maire". Entre légitimité et sexisme, Justine a soulevé une problématique inédite : comment concilier un congé maternité et son mandat de maire ?

Dans les Landes à Sanguinet, Raphaëlle Miremont est à la tête d'une commune de plus de 4.000 habitants. Pour elle, même constat : " On est moins légitime pour prendre position sur des dossiers très bien maîtrisés par nos collègues". Pour autant, elle ne s'est jamais interdit de candidater : " Je suis issue du village, à aucun moment, cela a été un frein pour moi de m'investir parce que j'étais une femme (...), plus que le sexisme, c'est le problème de l'âge. C'est plus difficile de s'imposer quand on est jeune et femme".


Les interviews dans cet épisode ont été réalisées par Alizée Golfier & Mathias Hardoy.

Vues sur maires est une coproduction des rédactions des groupes Centre France et Sud Ouest.

Share

Embed

To listen also