Ep 19 - Laurent Moreau - Topito l'histoire d'un blog qui a "mal" tourné cover
Ep 19 - Laurent Moreau - Topito l'histoire d'un blog qui a "mal" tourné cover
We are all Medias

Ep 19 - Laurent Moreau - Topito l'histoire d'un blog qui a "mal" tourné

Ep 19 - Laurent Moreau - Topito l'histoire d'un blog qui a "mal" tourné

1h22 |02/12/2020
Listen
Ep 19 - Laurent Moreau - Topito l'histoire d'un blog qui a "mal" tourné cover
Ep 19 - Laurent Moreau - Topito l'histoire d'un blog qui a "mal" tourné cover
We are all Medias

Ep 19 - Laurent Moreau - Topito l'histoire d'un blog qui a "mal" tourné

Ep 19 - Laurent Moreau - Topito l'histoire d'un blog qui a "mal" tourné

1h22 |02/12/2020
Listen

Description

Aujourd’hui je reçois Laurent Moreau, co-fondateur de Topito. Si vous avez vu passer des listes ou des Tops 10 sur Internet, c’est forcément eux. Lancé comme un blog juste pour se marrer en 2006, Topito est devenu l’un des médias de divertissement pour les 18-35 les plus important sur le digital. 

On revient sur le parcours de Laurent, baigné très tôt dans le bain des startups en ultra croissance: de Kelkoo jusqu’à la revente et l’intégration chez Yahoo. Puis les démarrages de Topito d’abord comme un blog, puis sa croissance pour devenir le media qu’il est. On rentre dans les coulisses de leur organisation, de leur business model ainsi que de leur diversification. 

Laurent nous explique sa vision sur la dépendance des GAFAS, et nous donne un bel enseignement: celui de faire parfois des choses pour se faire plaisir, sans penser aux revenus, et que la passion finira toujours par créer un cercle vertueux.

Description

Aujourd’hui je reçois Laurent Moreau, co-fondateur de Topito. Si vous avez vu passer des listes ou des Tops 10 sur Internet, c’est forcément eux. Lancé comme un blog juste pour se marrer en 2006, Topito est devenu l’un des médias de divertissement pour les 18-35 les plus important sur le digital. 

On revient sur le parcours de Laurent, baigné très tôt dans le bain des startups en ultra croissance: de Kelkoo jusqu’à la revente et l’intégration chez Yahoo. Puis les démarrages de Topito d’abord comme un blog, puis sa croissance pour devenir le media qu’il est. On rentre dans les coulisses de leur organisation, de leur business model ainsi que de leur diversification. 

Laurent nous explique sa vision sur la dépendance des GAFAS, et nous donne un bel enseignement: celui de faire parfois des choses pour se faire plaisir, sans penser aux revenus, et que la passion finira toujours par créer un cercle vertueux.

Share

Embed

You may also like

Description

Aujourd’hui je reçois Laurent Moreau, co-fondateur de Topito. Si vous avez vu passer des listes ou des Tops 10 sur Internet, c’est forcément eux. Lancé comme un blog juste pour se marrer en 2006, Topito est devenu l’un des médias de divertissement pour les 18-35 les plus important sur le digital. 

On revient sur le parcours de Laurent, baigné très tôt dans le bain des startups en ultra croissance: de Kelkoo jusqu’à la revente et l’intégration chez Yahoo. Puis les démarrages de Topito d’abord comme un blog, puis sa croissance pour devenir le media qu’il est. On rentre dans les coulisses de leur organisation, de leur business model ainsi que de leur diversification. 

Laurent nous explique sa vision sur la dépendance des GAFAS, et nous donne un bel enseignement: celui de faire parfois des choses pour se faire plaisir, sans penser aux revenus, et que la passion finira toujours par créer un cercle vertueux.

Description

Aujourd’hui je reçois Laurent Moreau, co-fondateur de Topito. Si vous avez vu passer des listes ou des Tops 10 sur Internet, c’est forcément eux. Lancé comme un blog juste pour se marrer en 2006, Topito est devenu l’un des médias de divertissement pour les 18-35 les plus important sur le digital. 

On revient sur le parcours de Laurent, baigné très tôt dans le bain des startups en ultra croissance: de Kelkoo jusqu’à la revente et l’intégration chez Yahoo. Puis les démarrages de Topito d’abord comme un blog, puis sa croissance pour devenir le media qu’il est. On rentre dans les coulisses de leur organisation, de leur business model ainsi que de leur diversification. 

Laurent nous explique sa vision sur la dépendance des GAFAS, et nous donne un bel enseignement: celui de faire parfois des choses pour se faire plaisir, sans penser aux revenus, et que la passion finira toujours par créer un cercle vertueux.

Share

Embed

You may also like