Hermione Retail x Galeries Lafayette - Grands Magasins - Catherine Almécija cover
Hermione Retail x Galeries Lafayette - Grands Magasins - Catherine Almécija cover
Wholesale Is Not Dead

Hermione Retail x Galeries Lafayette - Grands Magasins - Catherine Almécija

Hermione Retail x Galeries Lafayette - Grands Magasins - Catherine Almécija

27min |31/03/2021
Listen
Hermione Retail x Galeries Lafayette - Grands Magasins - Catherine Almécija cover
Hermione Retail x Galeries Lafayette - Grands Magasins - Catherine Almécija cover
Wholesale Is Not Dead

Hermione Retail x Galeries Lafayette - Grands Magasins - Catherine Almécija

Hermione Retail x Galeries Lafayette - Grands Magasins - Catherine Almécija

27min |31/03/2021
Listen

Description

En 2018, Les Galeries Lafayette veulent se séparer d’un certain nombre de points de vente. La FIB (Financière Immobilière Bordelaise) de Michel Ohayon se positionne pour les racheter. La société Hermione Retail est alors créée pour les gérer en franchise. 22 Galeries Lafayette en France sont donc gérés différemment et bénéficient d’une certaine autonomie dans leur stratégie d’achat et service client. Situés dans des villes de 40.000 à 100.000 habitants, l’ensemble représente une surface de vente de 80.000m² réparties sur toute la France. Dans cet épisode, nous recevons Catherine Almécija, la directrice des achats d’Hermione Retail. 70% de son offre est gérée par la centrale d’achat des Galeries France, elle garde la main sur les 30% restants. 

Catherine fait un point avec nous sur l’état du marché en 2021 et revient sur l’évolution des habitudes de consommation ainsi que le travail du service en point de vente.

La stratégie des Galeries Lafayette est directement liée à celle des centre villes et des régions, ils se posent en tant qu’acteur de dynamisation. Leur objectif est d’inscrire les magasins dans la culture régionale et de proposer une offre locale et différente d’un magasin à l’autre. C’est en travaillant des offres innovantes et en développant le service que la différence avec le digital se crée et permet de ramener les clients en points de vente.

Selon Catherine, le magasin de centre-ville est la caution affective des marques et il est important de travailler sur ce point pour ne pas disparaître.

Excellente écoute, 

https://www.galerieslafayette.com/

https://leminor.fr/

https://hodparis.com/

https://www.rituals.com/

https://shop.mango.com/

Pour soutenir le podcast : S'abonner à Wholesale Is Not Dead pour ne pas rater la sortie du prochain épisode ! Mettre 5 étoiles et laisser un commentaire cool sur Apple Podcast pour aider d'autres personnes à découvrir le podcast. Pour nous poser des questions c'est par ici : info@marsbranding.com. Sur instagram : @marsbrandingagency 

Description

En 2018, Les Galeries Lafayette veulent se séparer d’un certain nombre de points de vente. La FIB (Financière Immobilière Bordelaise) de Michel Ohayon se positionne pour les racheter. La société Hermione Retail est alors créée pour les gérer en franchise. 22 Galeries Lafayette en France sont donc gérés différemment et bénéficient d’une certaine autonomie dans leur stratégie d’achat et service client. Situés dans des villes de 40.000 à 100.000 habitants, l’ensemble représente une surface de vente de 80.000m² réparties sur toute la France. Dans cet épisode, nous recevons Catherine Almécija, la directrice des achats d’Hermione Retail. 70% de son offre est gérée par la centrale d’achat des Galeries France, elle garde la main sur les 30% restants. 

Catherine fait un point avec nous sur l’état du marché en 2021 et revient sur l’évolution des habitudes de consommation ainsi que le travail du service en point de vente.

La stratégie des Galeries Lafayette est directement liée à celle des centre villes et des régions, ils se posent en tant qu’acteur de dynamisation. Leur objectif est d’inscrire les magasins dans la culture régionale et de proposer une offre locale et différente d’un magasin à l’autre. C’est en travaillant des offres innovantes et en développant le service que la différence avec le digital se crée et permet de ramener les clients en points de vente.

Selon Catherine, le magasin de centre-ville est la caution affective des marques et il est important de travailler sur ce point pour ne pas disparaître.

Excellente écoute, 

https://www.galerieslafayette.com/

https://leminor.fr/

https://hodparis.com/

https://www.rituals.com/

https://shop.mango.com/

Pour soutenir le podcast : S'abonner à Wholesale Is Not Dead pour ne pas rater la sortie du prochain épisode ! Mettre 5 étoiles et laisser un commentaire cool sur Apple Podcast pour aider d'autres personnes à découvrir le podcast. Pour nous poser des questions c'est par ici : info@marsbranding.com. Sur instagram : @marsbrandingagency 

Share

Embed

You may also like

Description

En 2018, Les Galeries Lafayette veulent se séparer d’un certain nombre de points de vente. La FIB (Financière Immobilière Bordelaise) de Michel Ohayon se positionne pour les racheter. La société Hermione Retail est alors créée pour les gérer en franchise. 22 Galeries Lafayette en France sont donc gérés différemment et bénéficient d’une certaine autonomie dans leur stratégie d’achat et service client. Situés dans des villes de 40.000 à 100.000 habitants, l’ensemble représente une surface de vente de 80.000m² réparties sur toute la France. Dans cet épisode, nous recevons Catherine Almécija, la directrice des achats d’Hermione Retail. 70% de son offre est gérée par la centrale d’achat des Galeries France, elle garde la main sur les 30% restants. 

Catherine fait un point avec nous sur l’état du marché en 2021 et revient sur l’évolution des habitudes de consommation ainsi que le travail du service en point de vente.

La stratégie des Galeries Lafayette est directement liée à celle des centre villes et des régions, ils se posent en tant qu’acteur de dynamisation. Leur objectif est d’inscrire les magasins dans la culture régionale et de proposer une offre locale et différente d’un magasin à l’autre. C’est en travaillant des offres innovantes et en développant le service que la différence avec le digital se crée et permet de ramener les clients en points de vente.

Selon Catherine, le magasin de centre-ville est la caution affective des marques et il est important de travailler sur ce point pour ne pas disparaître.

Excellente écoute, 

https://www.galerieslafayette.com/

https://leminor.fr/

https://hodparis.com/

https://www.rituals.com/

https://shop.mango.com/

Pour soutenir le podcast : S'abonner à Wholesale Is Not Dead pour ne pas rater la sortie du prochain épisode ! Mettre 5 étoiles et laisser un commentaire cool sur Apple Podcast pour aider d'autres personnes à découvrir le podcast. Pour nous poser des questions c'est par ici : info@marsbranding.com. Sur instagram : @marsbrandingagency 

Description

En 2018, Les Galeries Lafayette veulent se séparer d’un certain nombre de points de vente. La FIB (Financière Immobilière Bordelaise) de Michel Ohayon se positionne pour les racheter. La société Hermione Retail est alors créée pour les gérer en franchise. 22 Galeries Lafayette en France sont donc gérés différemment et bénéficient d’une certaine autonomie dans leur stratégie d’achat et service client. Situés dans des villes de 40.000 à 100.000 habitants, l’ensemble représente une surface de vente de 80.000m² réparties sur toute la France. Dans cet épisode, nous recevons Catherine Almécija, la directrice des achats d’Hermione Retail. 70% de son offre est gérée par la centrale d’achat des Galeries France, elle garde la main sur les 30% restants. 

Catherine fait un point avec nous sur l’état du marché en 2021 et revient sur l’évolution des habitudes de consommation ainsi que le travail du service en point de vente.

La stratégie des Galeries Lafayette est directement liée à celle des centre villes et des régions, ils se posent en tant qu’acteur de dynamisation. Leur objectif est d’inscrire les magasins dans la culture régionale et de proposer une offre locale et différente d’un magasin à l’autre. C’est en travaillant des offres innovantes et en développant le service que la différence avec le digital se crée et permet de ramener les clients en points de vente.

Selon Catherine, le magasin de centre-ville est la caution affective des marques et il est important de travailler sur ce point pour ne pas disparaître.

Excellente écoute, 

https://www.galerieslafayette.com/

https://leminor.fr/

https://hodparis.com/

https://www.rituals.com/

https://shop.mango.com/

Pour soutenir le podcast : S'abonner à Wholesale Is Not Dead pour ne pas rater la sortie du prochain épisode ! Mettre 5 étoiles et laisser un commentaire cool sur Apple Podcast pour aider d'autres personnes à découvrir le podcast. Pour nous poser des questions c'est par ici : info@marsbranding.com. Sur instagram : @marsbrandingagency 

Share

Embed

You may also like