undefined cover
undefined cover
YESSS #31 - Warriors dans les séries cover
YESSS #31 - Warriors dans les séries cover
YESSS

YESSS #31 - Warriors dans les séries

YESSS #31 - Warriors dans les séries

56min |10/01/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
YESSS #31 - Warriors dans les séries cover
YESSS #31 - Warriors dans les séries cover
YESSS

YESSS #31 - Warriors dans les séries

YESSS #31 - Warriors dans les séries

56min |10/01/2021
Listen

Description

Les séries contribuent fortement à façonner nos imaginaires. On a toutes et tous grandi avec plein de super héros, mais très peu d’héroines. On a adoré plein de personnages principaux, mais ils sont toujours blancs. On s’est ému pour des histoires d’amours, mais elles sont tout le temps hétérosexuelles… bref : notre imaginaire est biaisé puisqu’il ne permet pas à chacune et chacun de s’identifier, de s’inspirer, et de se sentir représenté.

Depuis quelques années, les choses tendent à changer, on voit plus de productions qui incluent des profils et des histoires plus représentatives et nos warriors vont nous le rappeler... elles vont nous souffler des références, nous émouvoir et nous amuser... 

références :

Centre d’études sur la place des femmes à la télévision et au cinéma :

http://womenintvfilm.sdsu.edu/

Female Gaze : l’arrivée de Peggy Olson dans son nouveau bureau

https://www.youtube.com/watch?v=_m67JbGjWnc

Le Regard féminin – Une révolution à l'écran, Iris Brey, Éditions de l'Olivier, collection Les Feux

Nos recos en vrac : Dark Angel, Buffy, Charmed, Fleebag, How to get away with murder, Unbelievable, Forbrydelsen, Nola Darling n’en fait qu’à sa tête, Watchmen, I may destroy you, Girls ...

Description

Les séries contribuent fortement à façonner nos imaginaires. On a toutes et tous grandi avec plein de super héros, mais très peu d’héroines. On a adoré plein de personnages principaux, mais ils sont toujours blancs. On s’est ému pour des histoires d’amours, mais elles sont tout le temps hétérosexuelles… bref : notre imaginaire est biaisé puisqu’il ne permet pas à chacune et chacun de s’identifier, de s’inspirer, et de se sentir représenté.

Depuis quelques années, les choses tendent à changer, on voit plus de productions qui incluent des profils et des histoires plus représentatives et nos warriors vont nous le rappeler... elles vont nous souffler des références, nous émouvoir et nous amuser... 

références :

Centre d’études sur la place des femmes à la télévision et au cinéma :

http://womenintvfilm.sdsu.edu/

Female Gaze : l’arrivée de Peggy Olson dans son nouveau bureau

https://www.youtube.com/watch?v=_m67JbGjWnc

Le Regard féminin – Une révolution à l'écran, Iris Brey, Éditions de l'Olivier, collection Les Feux

Nos recos en vrac : Dark Angel, Buffy, Charmed, Fleebag, How to get away with murder, Unbelievable, Forbrydelsen, Nola Darling n’en fait qu’à sa tête, Watchmen, I may destroy you, Girls ...

Share

Embed

You may also like

Description

Les séries contribuent fortement à façonner nos imaginaires. On a toutes et tous grandi avec plein de super héros, mais très peu d’héroines. On a adoré plein de personnages principaux, mais ils sont toujours blancs. On s’est ému pour des histoires d’amours, mais elles sont tout le temps hétérosexuelles… bref : notre imaginaire est biaisé puisqu’il ne permet pas à chacune et chacun de s’identifier, de s’inspirer, et de se sentir représenté.

Depuis quelques années, les choses tendent à changer, on voit plus de productions qui incluent des profils et des histoires plus représentatives et nos warriors vont nous le rappeler... elles vont nous souffler des références, nous émouvoir et nous amuser... 

références :

Centre d’études sur la place des femmes à la télévision et au cinéma :

http://womenintvfilm.sdsu.edu/

Female Gaze : l’arrivée de Peggy Olson dans son nouveau bureau

https://www.youtube.com/watch?v=_m67JbGjWnc

Le Regard féminin – Une révolution à l'écran, Iris Brey, Éditions de l'Olivier, collection Les Feux

Nos recos en vrac : Dark Angel, Buffy, Charmed, Fleebag, How to get away with murder, Unbelievable, Forbrydelsen, Nola Darling n’en fait qu’à sa tête, Watchmen, I may destroy you, Girls ...

Description

Les séries contribuent fortement à façonner nos imaginaires. On a toutes et tous grandi avec plein de super héros, mais très peu d’héroines. On a adoré plein de personnages principaux, mais ils sont toujours blancs. On s’est ému pour des histoires d’amours, mais elles sont tout le temps hétérosexuelles… bref : notre imaginaire est biaisé puisqu’il ne permet pas à chacune et chacun de s’identifier, de s’inspirer, et de se sentir représenté.

Depuis quelques années, les choses tendent à changer, on voit plus de productions qui incluent des profils et des histoires plus représentatives et nos warriors vont nous le rappeler... elles vont nous souffler des références, nous émouvoir et nous amuser... 

références :

Centre d’études sur la place des femmes à la télévision et au cinéma :

http://womenintvfilm.sdsu.edu/

Female Gaze : l’arrivée de Peggy Olson dans son nouveau bureau

https://www.youtube.com/watch?v=_m67JbGjWnc

Le Regard féminin – Une révolution à l'écran, Iris Brey, Éditions de l'Olivier, collection Les Feux

Nos recos en vrac : Dark Angel, Buffy, Charmed, Fleebag, How to get away with murder, Unbelievable, Forbrydelsen, Nola Darling n’en fait qu’à sa tête, Watchmen, I may destroy you, Girls ...

Share

Embed

You may also like