55. Jorn de Précy "Le jardin oublié" avec Thierry Boutemy cover
55. Jorn de Précy "Le jardin oublié" avec Thierry Boutemy cover
4ème de couverture

55. Jorn de Précy "Le jardin oublié" avec Thierry Boutemy

55. Jorn de Précy "Le jardin oublié" avec Thierry Boutemy

30min |26/04/2021
Listen
55. Jorn de Précy "Le jardin oublié" avec Thierry Boutemy cover
55. Jorn de Précy "Le jardin oublié" avec Thierry Boutemy cover
4ème de couverture

55. Jorn de Précy "Le jardin oublié" avec Thierry Boutemy

55. Jorn de Précy "Le jardin oublié" avec Thierry Boutemy

30min |26/04/2021
Listen

Description

"Le Jardin perdu" de Jorn de Précy (Actes Sud 2011)

 Méconnu aujourd’hui, Jorn de Précy, (1837-1916),un Islandais d'ascendance bretonne est pourtant cité par les frères Goncourt, Russell Page, Roberto Burle Marx et même Bob Dylan ! 

Marco Martella, le traducteur, assure avoir découvert ce livre par un hasard dans un marché aux puces de Londres. Il est historien des jardins, chargé d'étude au Conseil général des Hauts-de-Seine et responsable de la revue annuelle «Jardins». Et si c'était lui l'auteur de l'ouvrage?
Le livre a reçu le prix Pierre-Joseph Redouté,considéré comme le "Goncourt des jardins".

"Le jardin perdu" est en quelque sorte une “biographie jardinière”. On y lit la vie, les passions et les amitiés de Jorn de Précy, les jardins qu’il a connus et aimés le plus. Il  passera la plus grande partie de sa vie à créer son refuge : le jardin idéal à Greystone dans l'Oxfordshire. Son jardin sera sauvage, en mouvement. Le jardinier dilettante se contentera de réguler la vie sauvage des arbres, plantes et graminées. "Jardiniers, soyez paresseux !", intime-t-il aux amateurs. 

Choix musicaux: Rodolphe Burger. Cato Noma "Dans ma chambre" et Camille: "She was (à la chapelle)"

Description

"Le Jardin perdu" de Jorn de Précy (Actes Sud 2011)

 Méconnu aujourd’hui, Jorn de Précy, (1837-1916),un Islandais d'ascendance bretonne est pourtant cité par les frères Goncourt, Russell Page, Roberto Burle Marx et même Bob Dylan ! 

Marco Martella, le traducteur, assure avoir découvert ce livre par un hasard dans un marché aux puces de Londres. Il est historien des jardins, chargé d'étude au Conseil général des Hauts-de-Seine et responsable de la revue annuelle «Jardins». Et si c'était lui l'auteur de l'ouvrage?
Le livre a reçu le prix Pierre-Joseph Redouté,considéré comme le "Goncourt des jardins".

"Le jardin perdu" est en quelque sorte une “biographie jardinière”. On y lit la vie, les passions et les amitiés de Jorn de Précy, les jardins qu’il a connus et aimés le plus. Il  passera la plus grande partie de sa vie à créer son refuge : le jardin idéal à Greystone dans l'Oxfordshire. Son jardin sera sauvage, en mouvement. Le jardinier dilettante se contentera de réguler la vie sauvage des arbres, plantes et graminées. "Jardiniers, soyez paresseux !", intime-t-il aux amateurs. 

Choix musicaux: Rodolphe Burger. Cato Noma "Dans ma chambre" et Camille: "She was (à la chapelle)"

Share

Embed

You may also like

Description

"Le Jardin perdu" de Jorn de Précy (Actes Sud 2011)

 Méconnu aujourd’hui, Jorn de Précy, (1837-1916),un Islandais d'ascendance bretonne est pourtant cité par les frères Goncourt, Russell Page, Roberto Burle Marx et même Bob Dylan ! 

Marco Martella, le traducteur, assure avoir découvert ce livre par un hasard dans un marché aux puces de Londres. Il est historien des jardins, chargé d'étude au Conseil général des Hauts-de-Seine et responsable de la revue annuelle «Jardins». Et si c'était lui l'auteur de l'ouvrage?
Le livre a reçu le prix Pierre-Joseph Redouté,considéré comme le "Goncourt des jardins".

"Le jardin perdu" est en quelque sorte une “biographie jardinière”. On y lit la vie, les passions et les amitiés de Jorn de Précy, les jardins qu’il a connus et aimés le plus. Il  passera la plus grande partie de sa vie à créer son refuge : le jardin idéal à Greystone dans l'Oxfordshire. Son jardin sera sauvage, en mouvement. Le jardinier dilettante se contentera de réguler la vie sauvage des arbres, plantes et graminées. "Jardiniers, soyez paresseux !", intime-t-il aux amateurs. 

Choix musicaux: Rodolphe Burger. Cato Noma "Dans ma chambre" et Camille: "She was (à la chapelle)"

Description

"Le Jardin perdu" de Jorn de Précy (Actes Sud 2011)

 Méconnu aujourd’hui, Jorn de Précy, (1837-1916),un Islandais d'ascendance bretonne est pourtant cité par les frères Goncourt, Russell Page, Roberto Burle Marx et même Bob Dylan ! 

Marco Martella, le traducteur, assure avoir découvert ce livre par un hasard dans un marché aux puces de Londres. Il est historien des jardins, chargé d'étude au Conseil général des Hauts-de-Seine et responsable de la revue annuelle «Jardins». Et si c'était lui l'auteur de l'ouvrage?
Le livre a reçu le prix Pierre-Joseph Redouté,considéré comme le "Goncourt des jardins".

"Le jardin perdu" est en quelque sorte une “biographie jardinière”. On y lit la vie, les passions et les amitiés de Jorn de Précy, les jardins qu’il a connus et aimés le plus. Il  passera la plus grande partie de sa vie à créer son refuge : le jardin idéal à Greystone dans l'Oxfordshire. Son jardin sera sauvage, en mouvement. Le jardinier dilettante se contentera de réguler la vie sauvage des arbres, plantes et graminées. "Jardiniers, soyez paresseux !", intime-t-il aux amateurs. 

Choix musicaux: Rodolphe Burger. Cato Noma "Dans ma chambre" et Camille: "She was (à la chapelle)"

Share

Embed

You may also like