undefined cover
undefined cover
77. Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" avec Manon Hansay cover
77. Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" avec Manon Hansay cover
4ème de couverture

77. Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" avec Manon Hansay

77. Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" avec Manon Hansay

28min |29/11/2021
Play
undefined cover
undefined cover
77. Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" avec Manon Hansay cover
77. Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" avec Manon Hansay cover
4ème de couverture

77. Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" avec Manon Hansay

77. Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" avec Manon Hansay

28min |29/11/2021
Play

Description

Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" (JC Lattes 2014)


Antoine, la quarantaine, est expert en assurances. Depuis longtemps, trop longtemps, il estime, indemnise la vie des autres. Une nuit, il s'intéresse à la sienne, se demande ce qu’elle vaut vraiment. Par une introspection sans concession, il nous entraîne alors au cœur de notre propre humanité, lui qui ne s’est jamais remis de son enfance, ballotté entre faux bonheurs et réelles tragédies.
Orchestré en trois mouvements, du nord de la France à la côte ouest du Mexique, On ne voyait que le bonheur explore aussi le pays de l'adolescence. Et montre que le pardon et la rédemption restent possibles en dépit de tout. 


Choix musicaux: Manon Hansay "see  you again in a dream" et Amy Winhouse "My tears dry  on their own"

Description

Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" (JC Lattes 2014)


Antoine, la quarantaine, est expert en assurances. Depuis longtemps, trop longtemps, il estime, indemnise la vie des autres. Une nuit, il s'intéresse à la sienne, se demande ce qu’elle vaut vraiment. Par une introspection sans concession, il nous entraîne alors au cœur de notre propre humanité, lui qui ne s’est jamais remis de son enfance, ballotté entre faux bonheurs et réelles tragédies.
Orchestré en trois mouvements, du nord de la France à la côte ouest du Mexique, On ne voyait que le bonheur explore aussi le pays de l'adolescence. Et montre que le pardon et la rédemption restent possibles en dépit de tout. 


Choix musicaux: Manon Hansay "see  you again in a dream" et Amy Winhouse "My tears dry  on their own"

Share

Embed

You may also like

Description

Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" (JC Lattes 2014)


Antoine, la quarantaine, est expert en assurances. Depuis longtemps, trop longtemps, il estime, indemnise la vie des autres. Une nuit, il s'intéresse à la sienne, se demande ce qu’elle vaut vraiment. Par une introspection sans concession, il nous entraîne alors au cœur de notre propre humanité, lui qui ne s’est jamais remis de son enfance, ballotté entre faux bonheurs et réelles tragédies.
Orchestré en trois mouvements, du nord de la France à la côte ouest du Mexique, On ne voyait que le bonheur explore aussi le pays de l'adolescence. Et montre que le pardon et la rédemption restent possibles en dépit de tout. 


Choix musicaux: Manon Hansay "see  you again in a dream" et Amy Winhouse "My tears dry  on their own"

Description

Grégoire Delacourt "On ne voyait que le bonheur" (JC Lattes 2014)


Antoine, la quarantaine, est expert en assurances. Depuis longtemps, trop longtemps, il estime, indemnise la vie des autres. Une nuit, il s'intéresse à la sienne, se demande ce qu’elle vaut vraiment. Par une introspection sans concession, il nous entraîne alors au cœur de notre propre humanité, lui qui ne s’est jamais remis de son enfance, ballotté entre faux bonheurs et réelles tragédies.
Orchestré en trois mouvements, du nord de la France à la côte ouest du Mexique, On ne voyait que le bonheur explore aussi le pays de l'adolescence. Et montre que le pardon et la rédemption restent possibles en dépit de tout. 


Choix musicaux: Manon Hansay "see  you again in a dream" et Amy Winhouse "My tears dry  on their own"

Share

Embed

You may also like