Ep 24.Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" avec ManuelCarcassonne cover
Ep 24.Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" avec ManuelCarcassonne cover
4ème de couverture

Ep 24.Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" avec ManuelCarcassonne

Ep 24.Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" avec ManuelCarcassonne

29min |14/09/2020
Listen
Ep 24.Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" avec ManuelCarcassonne cover
Ep 24.Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" avec ManuelCarcassonne cover
4ème de couverture

Ep 24.Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" avec ManuelCarcassonne

Ep 24.Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" avec ManuelCarcassonne

29min |14/09/2020
Listen

Description

Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" (Stock 2020)

Hertz Minsker était arrivé à New York en 1940, amenant avec lui une nouvelle épouse qui avait abandonné un mari et deux enfants à Varsovie. On racontait qu'il travaillait depuis des années à un chef d'œuvre qui éblouirait le monde mais, jusque-là, personne n'en avait rien vu." 

Hertz Minsker, pseudo-écrivain et véritable charlatan, vit à New York avec sa 4eme femme, la ravissante Bronia. Sans nouvelles de ses enfants, prisionniers du ghetto de Varsovie, Bronia dépérit. Hertz, lui, passe ses journées au café ou dans le lit de la femme de son meilleur ami, la volcanique Minna. Le jour où l'ex-mari de Minna arrive d'Europe, les bras chargés de Picasso et de Chagall - tous faux, bien entendu -, le château de cartes s'écroule.

Un livre sur l'exil, le déracinement et la culpabilité.

Choix muscial de Manuel Carcassonne: Bachar Mar Kalifé: "Kyrie Eleison" et Leonard Cohen : "Everybody knows"

Description

Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" (Stock 2020)

Hertz Minsker était arrivé à New York en 1940, amenant avec lui une nouvelle épouse qui avait abandonné un mari et deux enfants à Varsovie. On racontait qu'il travaillait depuis des années à un chef d'œuvre qui éblouirait le monde mais, jusque-là, personne n'en avait rien vu." 

Hertz Minsker, pseudo-écrivain et véritable charlatan, vit à New York avec sa 4eme femme, la ravissante Bronia. Sans nouvelles de ses enfants, prisionniers du ghetto de Varsovie, Bronia dépérit. Hertz, lui, passe ses journées au café ou dans le lit de la femme de son meilleur ami, la volcanique Minna. Le jour où l'ex-mari de Minna arrive d'Europe, les bras chargés de Picasso et de Chagall - tous faux, bien entendu -, le château de cartes s'écroule.

Un livre sur l'exil, le déracinement et la culpabilité.

Choix muscial de Manuel Carcassonne: Bachar Mar Kalifé: "Kyrie Eleison" et Leonard Cohen : "Everybody knows"

Share

Embed

To listen also

Description

Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" (Stock 2020)

Hertz Minsker était arrivé à New York en 1940, amenant avec lui une nouvelle épouse qui avait abandonné un mari et deux enfants à Varsovie. On racontait qu'il travaillait depuis des années à un chef d'œuvre qui éblouirait le monde mais, jusque-là, personne n'en avait rien vu." 

Hertz Minsker, pseudo-écrivain et véritable charlatan, vit à New York avec sa 4eme femme, la ravissante Bronia. Sans nouvelles de ses enfants, prisionniers du ghetto de Varsovie, Bronia dépérit. Hertz, lui, passe ses journées au café ou dans le lit de la femme de son meilleur ami, la volcanique Minna. Le jour où l'ex-mari de Minna arrive d'Europe, les bras chargés de Picasso et de Chagall - tous faux, bien entendu -, le château de cartes s'écroule.

Un livre sur l'exil, le déracinement et la culpabilité.

Choix muscial de Manuel Carcassonne: Bachar Mar Kalifé: "Kyrie Eleison" et Leonard Cohen : "Everybody knows"

Description

Isaac Bashevis Singer : "Le charlatan" (Stock 2020)

Hertz Minsker était arrivé à New York en 1940, amenant avec lui une nouvelle épouse qui avait abandonné un mari et deux enfants à Varsovie. On racontait qu'il travaillait depuis des années à un chef d'œuvre qui éblouirait le monde mais, jusque-là, personne n'en avait rien vu." 

Hertz Minsker, pseudo-écrivain et véritable charlatan, vit à New York avec sa 4eme femme, la ravissante Bronia. Sans nouvelles de ses enfants, prisionniers du ghetto de Varsovie, Bronia dépérit. Hertz, lui, passe ses journées au café ou dans le lit de la femme de son meilleur ami, la volcanique Minna. Le jour où l'ex-mari de Minna arrive d'Europe, les bras chargés de Picasso et de Chagall - tous faux, bien entendu -, le château de cartes s'écroule.

Un livre sur l'exil, le déracinement et la culpabilité.

Choix muscial de Manuel Carcassonne: Bachar Mar Kalifé: "Kyrie Eleison" et Leonard Cohen : "Everybody knows"

Share

Embed

To listen also